"Être jeune en Asie" de Jean-Charles Lagrée, Ingrid Therwath & Karyn Poupée

Quatrième de couverture Les moins de 30 ans sont environ 600 millions en Chine, 650 en Inde, et 52 millions au Japon. La jeunesse des trois grands pays d’Asie représente donc plus de 18 % de l’humanité, et elle aura sans aucun doute une influence majeure sur son avenir. La Chine est la deuxième économie de la planète, et ne cache pas sa volonté de peser à terme de tout le poids correspondant dans les affaires du monde. Le Japon, malgré la crise dont il peine à sortir depuis bientôt un quart de siècle, est toujours la troisième puissance économique mondiale. Quant à l’Inde, elle se distingue parmi les pays émergents par l’importance et la diversité de son potentiel humain et économique encore sous-exploité, par sa position géostratégique en bordure d’une Asie en passe de devenir le nouveau centre de gravité de la planète, et par la résilience dont sa démocratie fait preuve dans un contexte difficile. Tour à tour, Jean-Charles Lagrée pour la Chine, Ingrid Therwath pour l'Inde et Karyn Poupée pour le Japon nous expliquent la définition des mots "jeune" ou "génération" dans chacun des pays correspondant, car donner une définition simple et circonscrite se révèle plus complexe qu'il n'y paraît. Pour pouvoir analyser ce sujet, il faut revenir en arrière, connaître un minimum l'histoire de ces pays et les conséquences sur cette jeunesse. Il faut également analyser et surtout comprendre la géopolitique et la sociologie propre à chacun. En Chine, il semblerait que la jeunesse d'aujourd'hui soit née lors de la mesure gouvernementale de l'enfant unique juste après la Révolution culturelle. Cette jeunesse qui doit porter le poids d'une population vieillissante à l'inverse de l'Inde. L'Inde doit composer certes avec une population jeune qui continuera d'accroitre avec les années, mais qui fait face à un problème majeur, le manque de femmes qui touche toutes les couches sociales. Pour le Japon, le constat est le même que la Chine, la population est également vieillissante, la jeunesse japonaise ne représente que de 15 % de la population et est la première génération qui ne connaîtra pas l'ère de Shôwa (voir ci-après). Mais au contraire de la Chine et de l'Inde, les jeunes japonais sont défaitistes, ils vivent dans un monde clos et surtout ils ne sont pas pressés de fonder à leur tour une génération future. Dans cet opuscule, vous découvrez qu'il n'est pas simple de résumer en un paragraphe la jeunesse de ces trois pays. L'ouvrage est vraiment très intéressant, très clair, agréable à lire et surtout il permet d'avoir toutes les clés qui permet d'éclaircir ce sujet complexe. En fin d'ouvrage, outre les sources et références qui ont permis l'analyse de ce sujet, vous trouverez en plus d'autres références, en langue française et anglaise, qui permettent à ceux qui le désirent d'approfondir cette analyse déjà très complète. "Être jeune en Asie : Chine, Inde et Japon" est un très bon ouvrage qui donne envie de découvrir les autres publications de cette collection "L'Asie immédiate" et comprendre ces grands pays asiatiques. Une véritable fenêtre ouverte sur ces grands pays asiatiques qui feront sans doute le monde de demain.



Être jeune en Asie

Chine, Inde, Japon

De Jean-Charles Lagrée, Ingrid Therwath et Karyn Poupée

Éditions Philippe Picquier - Collection : L'Asie Immédiate

Date de parution : 4 septembre 2015 - ISBN : 978-2809710526 - 136 pages - Poche - Prix éditeur : 9 €


#éditionsphilippepicquier #philippepicquier #jeancharleslagréee #ingridtherwath #karynpoupée #êtrejeune #jeune #jeunesseenasie #chine #inde #japon #documentdercherche

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi