Chanda une mère indienne, un film de Ashwiny Iyer Tiwari

CHANDA 

UNE MÈRE INDIENNE

un film de Ashwiny Iyer Tiwari

le 4 janvier 2017 au cinéma

Titre original : "Nil Battey Sannata"

Autres titres : "The New Classmate" ou "Nil Divided by Silence"

96 minutes • INDE • 2015 • DCP • VOSTF

Prix : Silk Road International Film Festival

#filmindien #chanda #chandamèreindienne #ashwinyiyertiwari #indeenfilms #films #cinéma #cinémaindien #nilbatteysannata #swarabhaskar #éducation #éducationeninde #systèmeéducatifindien #femmesindiens #agra

LISTE ARTISTIQUE

Swara Bhaskar dans le rôle de Chanda Sahay Riya Shukla dans le rôle de Apeksha Shivala Sahay dit Appu Ratna Pathak dans le rôle du Dr Diwan Pankaj Tripathi dans le rôle du Principal Srivastava Neha Prajapati dans le rôle de Sweety Sanjay Suri dans le rôle du Préfet Vishal Nat dans le rôle d'Amar Prashant Tiwari dans le rôle de Pintu


FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Ashwiny Iyer Tiwari Une histoire de Nistesh Tiwari Scénario et dialogues :Ashwiny Iyer Tiwari, Nitesh Tiwari, Neeraj Singh, Pranjal Choudhary Production : Anand L. Rai, Ajay Grai, Alan Mcalex, Sanjay Shetty, Nitesh Tiwari Production exécutive : Amit Mehta Producteurs associés : Akshay Thakker, Vishesh Agrawal, Rakesh Bhagwani Kanupriya Co-producteurs : Madhav Roy Kapur, Vishal Saheta, Pankaj Gupta Photographie : Gavemic U Ary Montage : Shekhar Prajapati Son : Kunal Sharma Musique : Naren Chandavarkar, Benedict Taylor Casting : Mukesh Chabbra Décors : Laxmi Keluskar Costumes : Sachin Lovalekar The New Classmate a été produit par Jar Pictures et Opticus Inc. puis acheté par la société Colour Yellow, qui appartient à M. Aanand Rai et Eros International.



LE FILM

À Âgrâ, vivent Chanda et sa fille Apu qu'elle élève seule. Apu fait sa rentrée en troisième où en fin d'année scolaire, elle devra passer son brevet, un sésame nécessaire pour continuer sa scolarité. Mais Apu, en pleine adolescence, n'est pas une élève assidue car elle préfère s'amuser et s'enivrer du monde de Bollywood. Chanda, qui cumule plusieurs emplois pour subvenir à leurs besoins et pour économiser pour l'avenir de sa fille, constate qu'Apu ne travaille pas à l'école. Elle s'inquiète pour elle, d'autant plus qu'Apu affirme qu'elle deviendra servante car sa mère exerce ce métier. Il en est ainsi, un enfant reprend systématiquement l'emploi d'un de ses parents. Chanda est choquée par les propos d'Apu et va se confier à Madame Diwan pour laquelle elle travaille le matin. Didi suggère à Chanda de s'inscrire à l'école et pas n'importe laquelle, celle où est scolarisée Apu. Ainsi, Chanda pourra aider sa fille pour ses leçons. Apu n'est pas contente que sa mère est dans la même classe qu'elle. De plus, elle a l'impression de perdre ses amis avec lesquels elle aimait s'amuser. Apu ne se laissera pas impressionner et décidera de pousser sa mère à bout, pour que cette dernière abandonne l'école.


MA CRITIQUE

"Chanda, une mère indienne" est l'histoire d'une mère courageuse et d'une femme indienne contemporaine. Seule, sans homme, sans famille, elle essaye d'élever sa fille du mieux qu'elle peut. Mais Chanda ne peut rien refuser à sa fille et se sacrifie pour elle. Pourtant, découvrir que son unique enfant n'a aucune ambition pour son avenir lui fait l'effet d'un véritable crève-cœur. L'adolescente indocile cache sa paresse derrière la pauvreté et ne prend pas conscience des sacrifices de sa mère. La relation fusionnelle entre la mère et la fille deviendra une relation conflictuelle. Heureusement que Chanda est une femme combattante, et ne se laissera pas démonter devant les difficultés qui se présenteront devant elle. La vie lui donnera de nombreux coups de main, à travers notamment un employeur - une femme médecin à l'écoute et qui prodigue de bons conseils, une rencontre imprévue avec le préfet, un élève doué en maths, ... Mais pour autant rien n'est gagné et de nombreux obstacles se présenteront à elle. Ses journées deviendront de plus en plus longues, entre les différents emplois qu'elles cumulent et l'école. Pourtant l'obstacle qui sera le plus difficile à surmonter sera sa fille. Cette dernière se livrera un véritable combat contre sa mère et n'hésitera pas à lui manquer de respect. "Chanda, une mère indienne" est le premier long métrage de la réalisatrice indienne Ashwiny Iyer Tiwari. Il vous donne la satisfaction de voir un film sans artifices, avec un vrai sujet de société, loin des films "made in Bollywood". Il aborde un sujet important, celui de l'éducation en Inde et précisément celle des filles dont un nombre important, lorsqu'elles ont la chance d'accéder à l'éducation, ne dépasse pas la dixième année (l'équivalent de la troisième en France). C'est un film authentique, qui vous transmet les choses simples et pourtant essentielles de la vie, l'espoir d'une mère qui rêve d'un avenir pour son enfant. Une mère qui, sans l'avoir préméditée, se donne en même temps une nouvelle chance de continuer là où des années auparavant elle a été contrainte elle-même d'arrêter. Chanda apportera également un message positif aux enfants de la classe et surtout l'envie à chacun de se battre pour un avenir meilleur. Le spectateur appréciera le jeu des acteurs dans ce film. Chanda interprétée par Swara Bhaskar, une actrice indienne qui a été sélectionnée à deux reprises pour "The Filmfare Awards", l'équivalent indien des Oscars. Il pourra également apprécié le rôle principal qui apporte une touche de légèreté à l'ensemble, un personnage joué par Pankaj Tripath. J'ai été personnellement touchée par le personnage de l'élève matheux de la classe, que l'on découvre au fil du film. Vous apprécierez également d'apercevoir au détour d'une scène, le dôme du Taj Mahal mais également la ville d'Âgrâ comme vous ne l'avez sans doute jamais vue. "Chanda, une mère indienne" est une belle leçon de vie et un beau message d'espoir. N'hésitez pas à voir ce film. Ce film ne pourra que vous toucher.



LA MUSIQUE DU FILM







Le système scolaire indien




http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=241536.html

https://www.kmbofilms.com/chanda-une-mre-indienne




©2020 par L'Inde en Livres - Atasi