• Véronique Schauinger

"Indu Boy" de Catherine Clément

Je suis l'égale de l'infâme Reginald Dyer, et j'ai tué plus que lui. Ils ne pardonneront pas. Je ne me pardonnerai pas. Pour près de quatre cents morts en 1919 tombés sous des balles anglaises en une heure, l'Inde s'était soulevée. Et l'Inde ne me ferait rien ? J'ai tout prévu. Il leur faut du sang frais et ce sera le mien.


Elle se trouvait laide et bête, d'autres ne la trouvaient pas à la hauteur de son père et de son grand-père car elle manquait de prestance et était introvertie.

En étant Indu Boy, elle était comme les autres voulaient qu'elle soit : un garçon. Un garçon n'était jamais stupide et laid, il était libre de faire ce qu'il voulait sans être un fardeau. Un garçon peut s'habiller comme il veut sans être ridicule ou paraître déguiser. En plus, un garçon porte les cheveux courts et paraît fort en toutes circonstances.

Mais Indu Boy, qui avait fondé l'Armée des Singes devient, malgré lui, malgré elle, Premier Ministre de l'Inde. Il devait se résoudre à être elle et uniquement elle, mais Indu Boy restera toujours tapi derrière elle. Elle devait grandir, s'épanouir, devoir épouser un homme qu'elle choisira mais pour lequel il n'y aura pas d'amour, avoir des enfants et devoir prendre sous son aile un pays. Elle devait également assumer d'être au-devant de la scène malgré sa timidité, accepter ses erreurs et porter le poids de sa culpabilité. Elle sait que son assassinat est pour bientôt, elle l'a cherché mais avant tout demandé, elle y a d'ailleurs apposé ses conditions. Elle a résolu sa mort en politique par un assassinat qu'elle a voulu. Ainsi a été l'histoire d'une femme qui n'a jamais eu une vie comme les autres, une femme qui n'a jamais fait comme tout le monde car elle n'avait pas vraiment le choix. Ainsi a été l'histoire de "The Iron Lady" de l'Inde : Indira Gandhi.


~~~~


"Indu Boy", vous l'aurez compris, est un roman reprenant l'histoire d'Indira Gandhi qui a laissé une empreinte durable sur l'Inde et le monde. Indira Gandhi est la petite-fille du leader indépendantiste Motilal Nehru et fille de Jawaharlal Nehru, l'une des figures de proue de la lutte pour l'indépendance de l'Inde et le premier Ministre de l'Inde indépendante.

Catherine Clément nous y relate l'histoire d'Indira Gandhi mais d'une façon tout à fait originale. Elle brise les codes de l'écriture classique et apporte à tout ce roman du mouvement par sa façon d’exposer les faits. L'histoire n'est pas contée chronologiquement, c'est une série de va-et-vient entre passé, présent (quelques heures avant l'assassinat d'Indira Gandhi) et futur. Il y a trois narrateurs, l'auteure, Indira Gandhi - teintée quelquefois d'autodérision et d'autodestruction - et un indien témoin de l'époque d'Indira Gandhi. Ce roman est aussi l'occasion de mettre en lumière sur la réalité des faits et précisément ce qui s'est passé au Pendjab au début des années 1980, Bhindranwalé, l'opération "Blue Star" en juin 1984, l'assassinat d'Indira Gandhi en octobre de la même année, et le bain de sang qui suivit. Le lecteur y découvre la vie et le caractère complexe d'Indira Gandhi et à travers elle la dynastie des Nehru. Dans ce roman, Catherine Clément n'idolâtre pas Indira Gandhi, elle nous transmet "simplement" son histoire (dans les grandes lignes) avec une réelle question : Indira Gandhi n'avait-elle pas à l'origine de son propre assassinat ?

"Indu Boy" offre une lecture prenante et très plaisante, à l'image de nombreux des ouvrages de Catherine Clément notamment ceux relatant des faits historiques. "Indu Boy" est bien plus qu'une magnifique couverture, c'est un roman exaltant.




Indu Boy

De Catherine Clément

Éditions Seuil - Date de parution : 08 mars 2018 - ISBN : 9782021323023 - 224 pages - Prix éditeur : 18,00 € TTC


#romans #littératurefrançaise #biographie #catherineclément #indiragandhi #induboy #auteurfrançais #auteursfrançais

Quatrième de couverture

Fille unique élevée sans amour, elle est éduquée en garçon – et en blanc pour se battre contre les Anglais qui se croient propriétaires de l’Inde. Son père est en prison, sa mère, tuberculeuse, hante les sanatoriums européens tout en contaminant sa fille. Celle qui a choisi le surnom d’Indu Boy dans sa première enfance devient, loin de son pays natal, une jeune Occidentale polyglotte. Elle s’appelle Indira Nehru.

Avec ses cheveux coupés à la Jeanne d’Arc, la fille de brahmane fait scandale en se mariant à un parsi désargenté, Feroze Gandhi. Il l’aime. Et elle ? Pas du tout. Elle a juste choisi un père pour ses futurs enfants. Sans la force d’Indu Boy, Indira n’aurait pas pu devenir quatre fois Premier ministre de l’Inde, vaincre le Pakistan, aider à la naissance du Bangladesh en guerrière, tenir tête aux présidents américains, combattre les sikhs du Temple d’Or, à Amritsar. Tout lui réussit, sauf la famille. Elle divorce et perd son plus jeune fils.

Alors, tout bascule. Celle qui était athée devient une bigote de l’hindouisme, celle qu’on adorait se fait haïr sans le vouloir. Celle que le sexe révulsait vieillit sans amour. Est-ce le remords ? Tout indique qu’Indira Gandhi a contribué à son propre assassinat. Elle meurt foudroyée par ses gardes sikhs en 1984. Un destin dont Catherine Clément a fait une légende.

Philosophe, romancière, essayiste, mais aussi familière de l’Inde où elle a longtemps vécu, Catherine Clément nous fait comprendre ce pays méconnu et son milliard d’habitants. Elle est l’auteure d’une œuvre considérable, qui mêle essais et romans.


https://www.seuil.com/ouvrage/indu-boy-catherine-clement/9782021323023


https://www.francetvinfo.fr/monde/inde/indira-gandhi-une-femme-emblematique-a-la-tete-de-linde_2445640.html


https://en.wikipedia.org/wiki/Assassination_of_Indira_Gandhi

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi