"Le Royaume des Bégums" de Shaharyar M. Khan

#bhopal #histoiredeline #shaharyarmkhan

#bégumsdebhopal #féministes #éditionsfayard

Selon les chroniqueurs, c'est à la faveur d'une histoire très romanesque que Dost réussit à achever l'annexion des territoires de Bhopal. Sur les rives du lac de Bhopal vivaient surtour des bhils et des gonds, lesquels avait plusieurs chefs de guerre. L'un d'eux, Nizam Shah, qui se distinguait des autres par sa force, prit pour épouse la belle Kamlapati, dont l'éducation raffinée et les talents artistiques faisaient l'admiration de tous. [Page 40]

Shaharyar M. Khan, l'auteur de "Le Royaume des Bégums", ancien diplomate pakistanais, est le descendant directe de la dynastie des Bhopal. La ville de Bhopal, capitale de l’État du Madhya Pradesh, est connue dans le monde entier pour l'accident chimique qui avait eu lieu dans la nuit du 3 décembre 1984. Mais la ville mérite d'être connue pour un autre fait historique : durant près de cent dix ans, quatre générations de bégums ont régné sur Bhopal et sa région.


L'histoire de la dynastie débute à l'aube du 18ème siècle, quelques années avant le décès d'Aurangzeb sixième empereur moghol, qui a régné sur presque tout le sous-continent indien pendant une période de 49 ans et qui est connu pour être le fils maudit de Shah Jahan, l'homme qui fit construire le Taj Mahal à Agra. Le pathan Dost Mohammed Khan quitte son village natal à la frontière actuelle entre l'Afghanistan et le Pakistan pour tenter sa chance dans l'Empire du Grand Moghol. Après plusieurs semaines de voyage à dos de cheval, Dost arrive en périphérie de Delhi, épuisé mais vivant. En une poignée d'années, Dost acquit assez facilement la réputation d'être un combattant intrépide et un meneur d'hommes. Sa loyauté le hisse très rapidement à exercer des hautes fonctions militaires, il est muté au Malwa, un grand carrefour commercial au cœur de l'Inde. A peine installé au Malwa, Dost apprend la mort d'Aurangzeb. Il pressent qu'avec la mort de l'empereur, débute la débâcle de l'Empire Moghol, une occasion en or pour lui, le pathan.


Dost et son fils - British Library

Dost prit quinze ans pour se tailler un vaste domaine au Malwa où coexistaient musulmans et hindous et pour acquérir Bhopal, grâce à quelques batailles et beaucoup de ruse. Pendant presque vingt ans, en tant que nawab, il règnera en maître sur cet État. Mais être nawab, attire forcément des convoitises. A son décès, même si son épouse Mamola Bhai essayera tant bien que mal à gouverner derrière le purdah, d'autres hommes succéderont au pathan. Certains seront sans fois ni loi et mettront en péril Bhopal à plusieurs reprises. Heureusement la dernière lignée de nawabs avant celles des bégums, sera faite d'hommes plus compétents : Whazir qui sera le premier à avoir des accords cordiaux avec l'East India Company et Nazar. Tous deux feront faire rayonner Bhopal à travers l'Inde et auprès des Britanniques. Nazar ne régnera que trois ans, il aurait pu être un bon nawab mais il décéda prématurément suite à un accident. Mais Nazar avait été un homme prévoyant, il aurait écrit un testament dans lequel il stipulait que, s'il venait à disparaître, sa fille Sikandar lui succéderait à la tête de Bhopal, et que Qudsia, son épouse, gouvernerait l’État jusqu'à le mariage de leur fille. Inédit.


Avec le décès de Nazar, débuta un règne au féminin, de Qudsia son épouse, sa fille Sikandar, sa petite-fille Shahjehan et son arrière-petite-fille Sultan Jahan. Quatre femmes, quatre bégums, qui eurent le désir de moderniser leur État et qui mirent en œuvre des réformes dans plusieurs domaines : agriculture (notamment l'irrigation), transport en faisant venir le train, éducation (elles se préoccupèrent de mettre en place une éducation moderne), fiscalité, armée, justice, police, prisons, travaux publics, ... Ces quatre femmes et notamment Sultan Jahan (qui mourut en 1930) furent des femmes qui n'hésitaient pas à voyager dans toute l'Inde, en Arabie Saoudite et jusqu'en Europe pour représenter Bhopal lors des durbars par exemple ou lors des couronnements.



"Le Royaume des Bégums" de Shaharyar M. Khan est un récit très intéressant sur une dynastie royale indienne et le règne de quatre femmes dans un monde où les souverains étaient principalement des hommes. Elles surent gouverner pendant plus de cent ans et nouer des alliances, entourées de conseillers musulmans et également hindous. Elles surent diriger un peuple de ces deux mêmes religions et apporter un vent de modernité.

"Le Royaume des Bégums" de Shaharyar M. Khan est bien plus qu'un récit sur quatre bégums, il nous invite à découvrir la fabuleuse histoire de la dynastie de Bhopal et à travers elle celle de Bhopal. Pour les amoureux d'histoire et pour les curieux.



La mère de Shaharyar M. Khan, Abida Sultaan, a été la petite fille de la dernière bégum de Bhopal, Sultan Jahan et la fille aînée du dernier nawab de Bhopal, Hamidullah Khan. Elle était appelée à le succéder, mais l'histoire en a décidé autrement puisqu'en 1947, Bhopal fut intégré dans l'Union Indienne.





"Le Royaume des Bégums" de Shaharyar M. Khan

Préface de Kenizé Mourad

Editions Fayard - Date de parution : 6 juin 2001 - ISBN : 978-2213609645 - 306 pages - Prix éditeur : 20 €

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout