• Véronique Schauinger

Les Équilibristes de Jean Marc Benedetti

Mis à jour : avr. 24

Mais il faudra commencer par le début de cette histoire. Leur voyage croisé à tous les deux. Ce qu'il a vécu là-bas, loin d'elle, et le sien, surtout, qu'elle a écrit pendant qu'il était en Inde, ce texte de haine et d'amour qu'il a trouvé posé sur la table de la cuisine, à son retour. Miroir inversé et intolérable de son voyage à lui.





Quatrième de couverture "Ça a commencé comme ça. Dans un train. Il rentrait d’un voyage au Rajasthan. Elle l’a appelé au téléphone. Elle a dit qu’il y avait une zone d’ombre entre eux. Il a ri. Ça c’était sûr. Il y avait toujours eu des zones d’ombre entre eux. Il l’entendait mal. Quoi ? Une ombre ? Où ça ? Répète. Quoi ? Où ? Ça a coupé. Puis la liaison est revenue. Le wagon vibrait. L’espace exigu de la cabine téléphonique a soudain été envahi par la zone d’ombre." C’est l’histoire d’un voyage en Inde, d’un chaos, d’une réconciliation tardive et salvatrice entre un homme et une femme que ce roman dit à deux voix. Aveux déchirants d’amour et de haine. Leur vie est un sport de combat, une mise en danger qui consiste à vivre à deux sur un fil. Ordinaire des jours, passions empêchées. Nul besoin d’aller au cirque pour se sentir équilibriste. Un texte sans concessions.

--------------------------

Ma vision "Les Équilibristes" est l'histoire d'un homme et d'une femme. Lui, a décidé de faire un voyage au Rajasthan en Inde, en solo, sac à dos sur le dos, en mode aventureux et aventure. Elle, est emprise à une vielle rancœur, une rancœur d'une vie avec lui, son mari, cet homme parti en voyage sans elle. Elle sent que la maladie la gagne à nouveau, les symptômes sont les mêmes que lors de son premier cancer et lui n'est pas là, il est parti égoïstement. Alors pour survivre, elle écrit des heures durant. Elle pianote sur son clavier pour y noircir des pages entières mélangeant amour, haine, autodestruction et souffrance. Elle écrit pour cet homme - son serial killer - qui est à l'origine de ses maux. Pourtant, face à la maladie, ils finiront par se retrouver.

--------------------------

Mon point de vue "Les Équilibristes" est l'histoire de deux êtres qui ont vécu toute leur vie maritale sur un fil comme des équilibristes. Face à l'adversité, ils finiront pourtant par se retrouver avant que le fil ne rompt. "Les Équilibristes" est l'histoire de deux voyages. Le premier, celui de l'homme qui permettra à elle, Claire, restée chez eux, de déverser tout le poids qu'elle a porté durant toutes ces années dans un texte destiné à lui. Lui, symboliquement, pensait pouvoir se purifier de ses fautes en Inde, pourquoi pas dans le Gange. Son voyage se révèlera être un désastre et son retour la fin d'une époque. Le second voyage est celui de Claire, sur le seuil de sa vie. Dans "Les Équilibristes", Jean Marc Benedetti y présente un roman mélangeant différents styles d'écriture qui apportent une dynamique à l'ensemble. Son écriture est riche et fluide.  Par contre, j'ai trouvé certains passages difficiles à lire, les chapitres où Claire déverse un flot de mots sans ponctuations et où elle y mélange mille idées. Le lecteur appréciera de suivre l'homme durant sa pérégrination en Inde, souvent à travers le point de vue de son épouse. Au fil du roman, les personnages apparaîtront toujours plus clairs tout comme leur histoire commune. Le lecteur y apprendra certains secrets et même les penchants de l'homme. Il découvrira avant tout le désespoir et la souffrance d'une femme, blessée par un homme, profondément marquée par une maladie impactant indéniablement sur  sa féminité alors qu'elle se sentait déjà repoussée par son mari et qui subitement après avoir cru l'avoir vaincu, la voit réapparaître plus virulente. Et pourtant, le roman ne s'arrête pas là. Lors de leur réconciliation, le ton et surtout le sujet diffère pour aborder un thème que l'on retrouve peu dans un roman, la lutte contre la maladie. "Les Équilibristes" est un roman originale, surprenant et très puissant. Il nous transporte dans les abîmes des êtres.


Alors pour un instant, au moins rien qu'une heure, une heure seulement, je m'allongerai près de toi, contre ton corps si lisse et tiède et j'essaierai de boucher mes yeux, mes oreilles, aux images et aux musiques des profondeurs de l'Inde pour m'abandonner dans tes bras, une heure au moins ou une nuit, dans une nuit sans peur, auprès de toi, interminable, auprès de toi, mon tendre amour. Je t'offrirai mes flancs, ma gorge sans résistance. Tu pourras en faire ce que tu voudras, toi, mon unique serial killer.



Les Équilibristes de Jean Marc Benedetti

Éditions Passiflore - Parution : Septembre 2017 - ISBN : 9782918471707 - 159 pages - Prix éditeur : 18 €

#JeanMarcBenedetti #rajasthan #éditionspassiflore #passiflore #psychologie #auteurfrançais #auteursfrançais #littératurefrançaise

http://www.editions-passiflore.com/




©2020 par L'Inde en Livres - Atasi