"Les larmes de l'éléphant" de Émilie Ducrot et Peggy-Loup Garbal

#srilanka #adoptions #émilieducrot #éditionslarchipel #larchipel


Autrefois, on m'appelait Surangi. En 1985, j'ai ai été adoptée au Sri Lanka. C'est tout ce que je sais pour l'instant. C'est peu et beaucoup à la fois. Quelque part dans le monde, quelqu'un connaît ma vérité. Je peux l'entendre, même la pire. Je peux voir les traits de mes ancêtres sur le visage de mes enfants, et un jour, leur raconter l'histoire familiale, les rattacher à des racines. Quand je réunirai l'argent nécessaire, quand le moment sera venu, je reviendrai au pays. Y ai-je laissé des traces indélébiles dans le cœur de ma mère. [Page 205]


C'est à six semaines de vie, en 1985, que Surangi se fait adopter par un couple d'auvergnats et quitte son pays de naissance, le Sri Lanka. Elle deviendra Émilie Ducrot qui vivra entre la métropole et l'île de la Réunion. Elle sera une adolescente rebelle et se fera connaître pour avoir participé à une émission de télé-réalité.

C'est en novembre 2017 que son passé refait surface à travers une émission hollandaise qui dénonce un réseau illégal d'adoption au Sri Lanka. Ce reportage démontre que dans les années 1980, de nombreux enfants ont été volés à leurs parents, enlevés dans les hôpitaux où ils sont déclarés morts pour alimenter un trafic. Émile Ducrot est abasourdie et pour venir en aide aux autres victimes de ce trafic d'enfants, elle fonde à la Réunion "Les Enfants de Ceylan".



"Les larmes de l'éléphant" est l'histoire d'Émile Ducrot. Pour écrire son histoire, elle a été accompagnée par Peggy-Loup Garbal. Émile Ducrot se confie dans le but d'évoquer les trafics d'enfants au Sri Lanka dont elle a été victime. Même si ce récit apporte quelques informations sur ces trafics, elles sont malheureusement noyée par les frasques d'Émile Ducrot, peu intéressante. Après, il est vrai que c'est son histoire et elle fait partie d'un ensemble. Mais il se peut que le lecteur reste sur sa fin. Dommage.


Une enquête indique que près de 11.000 enfants sri-lankais ont été "fournis" à des parents dans différents pays européens dans le cadre d'un commerce international organisé, souvent illégal.



"Les larmes de l'éléphant"

De Émilie Ducrot et Peggy-Loup Garbal

Éditions l'Archipel - Date de parution : 18 septembre 2019 - ISBN : 978-2809826975 - 217 pages - Prix éditeur : 18 €

29 vues0 commentaire

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi