"Rêve d'indiennes" de Colette Vlérick


#littératurefrançaise #colettevlérick #éditionscalmannlévy #calmannlévy

#histoiredefrance #nantes #brest #lorient


Qui ne possédait pas l'une ou l'autre pièce de coton imprimé ou peint venu des Indes ? L'interdiction prononcée près de soixante-dix ans plus tôt par le roi Louis XIV, sous la pression des marchands drapiers et des soyeux lyonnais, d'en vendre, d'en fabriquer ou d'en porter dans le royaume n'avait pas empêcher les Français d'utiliser des indiennes dans leur vêture et leur ameublement. Toutefois, de temps en temps, les agents des Fermiers généraux chargés de lever et percevoir les taxes se plaisaient à faire un exemple. [Page 20]

Ouest du Royaume de France - Milieu du XVIIIème siècle


Louise est la fille d'une domestique de notables de Brest, les de La Gambais. Après un épisode humiliant dans les rues de la ville car elle était vêtue d'un manteau fait avec une étoffe prohibée, une indienne, donnée par la femme de son tuteur, le chevalier Philippe de La Gambais, Louise décide de s'enfuir.

Elle n'aura pas le temps de quitter la ville, qu'elle sera rejoint par Nicolas, un autre protégé du chevalier, qui grâce à l'expérience acquise auprès de son père, un contrebandier, sait braver les dangers des longs chemins. Ensemble ils iront, sans encombre, à Lorient où vit l'oncle de Nicolas et une amie de la famille, Françoise.

Malgré la bourse bien garnie, remise par Philippe de La Gambais à Nicolas avant son départ de Brest, les deux adolescents vont chercher du travail dès leur arrivée à Lorient. Louise deviendra la fille de compagnie de l'enfant malade d'une riche marquise et Nicolas, ancien palefrenier à Brest, va travailler pour la Compagnie des Indes.

Nicolas se passionne très vite pour le commerce entre la France et les Indes et pour les différentes marchandises provenant d'Asie : étoffes, épices, meubles, ... Il va particulièrement s'intéresser aux produits prohibés tels que les indiennes, qui seront vendus aux enchères afin de rejoindre des pays où elles sont autorisées.

Nourri par beaucoup d'ambition et convaincu que la prohibition va bientôt cesser, Nicolas veut connaître tous les secrets de fabrication de ces indiennes. Grâce à l'aide de son oncle, de Philippe de La Gambais et de ses nouvelles relations, Nicolas va étoffer ses connaissances auprès d'un vendeur de textiles à Nantes. Pour se former et se professionnaliser dans le domaine, il ira jusqu'à aller quelques temps en Suisse qui possèdent déjà des manufactures d'indiennes.

Alors que Nicolas va connaître une véritable ascension sociale, Louise va, quant à elle, découvrir un secret bien gardé et qui va radicalement changer sa vie. Mais la guerre gronde et certains rêves peuvent se briser.



"Rêves d'indiennes" est un livre passionnant qui nous transporte au XVIIIème siècle à la découverte du commerce entre la France et l'Asie et les Caraïbes, à travers une étoffe qui a été prohibé en 1686 par Louvois, un ministre de Louis XIV : les indiennes. Ce roman nous parle également de l'esclavagisme qui a lien avec ces étoffes imprimées ou peintes.

Les protagonistes sont Louise et Nicolas, qui ont, au début du roman, respectivement 13 et 14 ans. De simple domestique et palefrenier, nous les voyons grandir et s'élever au plus rang de la société. Nicolas est sans conteste le personnage le plus attachant de ce roman. Il offre à son lecteur une belle leçon de vie malgré les difficultés qui ponctuent sa vie. C'est un jeune homme débrouillard, ambitieux, avec des idées novatrices pour son époque.

Dans ce roman, nous apprécions que Colette Vlérick, l'auteure de "Rêves d'Indiennes" a fait un véritable travail de recherche pour recréer avec justesse l'époque où évolue sa fiction et ses personnages. Le seul petit reproche de ce roman est qu'il s'étire sur une longue période, ce qu'il peut le rendre vers la fin, un peu trop long, même s'il est appréciable de connaître la fin de la vie de nos protagonistes.

"Rêves d'indiennes" est un très beau roman plutôt du genre historique et d'aventure. Il a en effet rien de romanesque, ce qui lui confère un certain charme. Une belle découverte et surtout il nous permet d'apprendre énormément de choses sur le commerce à cette époque entre la France et les autres continents, mais également sur l'histoire. Une belle immersion et une belle lecture, riche en détails, à découvrir.


-------------------------

"Rêve d'indiennes"

De Colette Vlérick

Éditions Calmann-Lévy - Date de parution : 05 mai 2021 - ISBN : 9782702167144 - 416 pages - Prix éditeur : 20,90 €


En savoir plus sur les indiennes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Indienne_(tissu)

Le lien vers la maison d'éditions

https://calmann-levy.fr/livre/reve-dindiennes-9782702166918


40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout