Le tulsi, le basilic sacré

LE TULSI Le tulsi ou basilic sacré, cousine du basilic commun, fait partie de la famille des lamiacées (dont fait également partie la menthe) et est originaire de l'Inde où il pousse également à l'état sauvage, pays où ses multiples vertus nutritionnelles et thérapeutiques l’ont élevé au rang d’herbe sacrée. Il existe deux espèces de tusli : - l'ocimum sanctum (pour les espèces "Krishna tulsi" aux tiges et fleurs violettes et "Rama tulsi" aux tiges et feuilles vertes) - l'ocimum gratissimum (pour l'espèce "Vana tulsi"°) Le tulsi a de nombreuses appelations : - le basilic sacré, l'appelation la plus connue - l'herbe sacrée - l'incomparable - la mère de la médecine de la nature - la Reine des Herbes Ces différentes appelations évoquent la vénération portée par la médecine ayurvédique et donc les indiens à cette plante et la place importante qu'elle occupe sur le plan religieux et culturel.

Mes photos personnelles de tulsi dans des temples et des palais au Rajasthan (Alsisar, Bikaner et Fort d'Amber à Jaipur)

LE TULSI DANS LES CIVILISATIONS En raison de ses nombreuses propriétés, le tulsi a marqué de nombreuses civilisations qui employèrent dans de multitudes d'usages. De l’Inde, elle a conquit l'Asie puis elle s’est répandue avant l’ère chrétienne dans le monde antique et dans tout le bassin méditerranéen. Les civilisations anciennes Les égyptiens l'utilisaient, autrefois, dans le processus de momification pour ses principes anti-bactériennes et conservatrices. Les grecs, le tulsi est le symbole de fertilité, et était réservée à la souveraineté, où elle était appelée "herbe royale", "élixir de vie" et "reine plante". En Inde En Inde, le "Caraka Samhita", texte antique fondateur de la médecine ayurvédique datant de plus de 3000 ans avant notre ère, décrit le tulsi comme "l'incomparable" ou "l'inégalable" parmi les plantes. Les croyance de l'époque font même de lui l'incarnation sur terre de Tulasi, Lakshmi ou encore de Vishnu. Son usage du tulsi pourrait remonter à près de 5000 ans avant notre ère en Inde. Dans la médecine ayurvédique, le tusli a des effets bénéfiques sur la santé et la longévité. Le tulsi est, à la fois, utilisé dans les rites religieux et pour ses vertus médicinales. Par exemple, cette plante, sert à purifier les morts par l'introduction d'une feuille dans la bouche du défunt, à chasser mouches et moustiques mais également à porter bonheur dans les habitats et dans les temples. Le tulsi est un élément essentiel pour l'adoration des dieux, d'où sa présence dans les temples, il est le symbole pour les indiens de la réincarnation de la déesse Lakshmi, dont l'on disait que tremper des feuilles de tulsi dans l'eau, la rendrait aussi pure que l'eau du Gange. Le tulsi symbolise également l'amour des Gopis (les vachères) à Krishna. Il est cultivé pour des raisons religieuses et médicinales et pour son huile essentielle et couramment utilisé en Ayurveda, il serait un élixir de vie apte à promouvoir la longévité. Les indiens lui accordent également de nombreuses vertues curatives dont vous trouverez le détail dans la partie "Propriétés". Toujours en Inde, où les fêtes religieuses sont nombreuses, le tulsi a sa propre fête annuelle "le tulsi vivah" qui se déroule trois jours avant la pleine lune du mois de novembre, durant le mois de "kartik". Les indiens parsèment les plants de tulsi de bouses de vaches (cela rappelle l'amour des Gopis à Krishna et le symbole de la vache sacrée). Les bouses sont un excellent fertilisant pour les plants de tulsi. Après les bouses de vache, les plants de tulsi sont ornées d'un voile de mariée pour l'unir au dieu Vishnu (Krishna étant un avatar de Vishnu comme Rama, tout se rejoint). Enfin, les hindous utilisent des malas (chapelets) en tulsi qui sont censés apporter la protection de Vishnu à son propriétaire. Elle a été introduite en Europe, par le biais de l’Angleterre et les Etats-Unis, au XVIIème siècle de notre ère.

Les propriétés Elle fait partie des sept remèdes majeurs de la médecine ayurvédique avec le muladha, le shatavari, le triphala, l’arjuna, le brahmi et l’ashwaganda. Elle est efficace sur tous les individus, mais plus particulièrement sur les terrains Kapha et Pitta.  Le tulsi est  "rasayana", cela signifie qu’il ramène l’individu vers la santé, quelque soit ses problèmes. Les textes classiques parlent de consommation journalière de tulsi pour équilibrer lse chakras (les centres d’énergie) : rééquilibrage d’un excès d’énergie mentale créant un stress physique (via adrénaline/cortisol), et diminution du trop plein d’idées avec un recentrage dans le présent et dans la partie intuitive (zone ventrale). Grâce à ses vertues apaisantes et équilibrantes du corps et de l'esprit, le tulsi possède de nombreuses propriétés auxquelles elle doit son nom de "reine des herbes" : - il renforcerait le système immunitaire (grâce à ses propriétés cicatrisantes et ses vertus désintoxiquantes qui contriburaient au nettoyage de l’organisme de la pollution extérieure) - il serait apaisant et réduirait le stress et la déprime - il agirait  sur le vieillisement - il lutterait contre les infections telles que les rhumes (grâce à sa richesse en camphre), la toux, les maux de gorge, les bronchites, les infections buccales (en gargarisme), il aurait un effet bienfaiteur sur les allergies en réduisant les symptômes de l'asthme, de la rhinite et du rhume des foins - il est un anti-inflammatoire - il agirait sur les troubles digestifs, il aiderait à la digestion et permetrait d'expulser et de réduire la production de gaz intestinaux, il soulagerait les problèmes d'estomac, les diarhées et les crampes intestinales - il serait efficace sur le diabète en réduisant les taux de glucose sanguin, il fluidifierait le sang, diminuerait la pression artérielle et le taux de cholestérol. - elle améliorerait la circulation cérébrale et la mémoire Il n'existe pas de liste exhaustive compilant tous les principes actifs du tulsi, mais parmi ceux qu'on connaît, on retrouve les vitamines A et C, le camphre, le phosphore, l'acide ursolique, flavonoïdes, l'eugénol et de nombreux minéraux. C'est donc un excellent complément alimentaire.

Son utilisation En Inde, le tulsi est utilisé sous forme de poudre comme épice, en légume, en feuilles comme condiment, huile essentielle ou même mélangé à du ghee, une sorte de beurre. Le tulsi peut-être consommé sous forme d’infusion en tisane. Il existe des mélanges ou l’on associe le tulsi au thé vert ou au rooibos. On utilise également de l’huile essentielle de basilic sacré (tulsi). En usage interne, à utiliser avec prudence 3 ou 4 gouttes par jour, dans un peu d’huile) et sur une durée ne dépassant pas trois mois. Les femmes enceintes et le jeunes enfants ne doivent pas consommer d’H.E. de basilic sacré. En usage externe, ne pas appliquer cette huile essentielle directement sur la peau, mais en mélange de quelques gouttes dans une base d’huile d’amande douce ou autre. Le tulsi est aussi utilisé dans la médecine tibétaine pour les mêmes propriétés

0 vue

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi