Monsieur, un film de Rohena Gera





Monsieur

Titre original : Sir

Un film de Rohena Gera

Distribution : Diaphana Distribution

Avec Tillotama Shome dans le rôle de Ratna

Vivek Gomber dans le rôle de Ashwin

Geetanjali Kulkami dans le rôle de Laxmi

....

Sortie en salle (France) le 26 décembre 2018

Durée du film : 1 heure 39

Genre : Romance, drame



Ratna est une jeune femme devenue veuve à 19 ans. Elle a quitté la campagne pour un travail comme domestique chez Monsieur Ashwin, le fils d'une famille riche de Mumbai. Elle vit en permanence dans l'appartement de son employeur, dans une petite pièce attenante à la cuisine afin d'être toujours à sa disposition.

Ashwin a vécu aux États-Unis, où il avait une autre vie loin des contraintes familiales. Il est revenu vivre à Mumbai car une maladie incurable avait été diagnostiquée sur son frère. Ashwin devait ensuite se marier avec Savina, mais au dernier moment le mariage a été annulé, Savina l'avait trompé.

Ashwin est dévasté par ce mariage avorté et trouve le soutien de Ratna qui est aux petits soins avec lui. Ratna, devant le désarroi d'Ashwin, lui parle d'elle, de son veuvage survenu quelques mois à peine après son mariage, son salaire qui permet à sa jeune sœur de faire des études et sa passion pour la couture. Ashwan, qui a vécu à l'étranger, a l'esprit plus ouvert que d'autres employeurs. Il accepte que Ratna prenne des cours de couture en parallèle à son travail de domestique mais Ashwin se prend d'affection pour elle. Poussé par ses sentiments, il finit par oublier les barrières qui doivent exister entre un patron et une domestique. Son affection devient de plus en plus incontrôlable dans la promiscuité de cet appartement où ils vivent tous les deux. Ratna sait que cet amour est impossible, car deux mondes les séparent.



"Monsieur" est un film émouvant qui nous transporte à Mumbai, la Maximum City. Ashwin vit dans un appartement d'une de ces hautes et luxueuses tours que l'on trouve à Mumbai. Sa famille est dans l'immobilier et son père est un grand constructeur d'immeubles. Ashwin, devenu le seul héritier mâle, est censé prendre la relève. Ashwin a été élevé dans le luxe et n'a aucun besoin matériel. Ratna, quant à elle, a eu une vie à l'opposé de celle d'Ashwin. Elle n'a jamais pu faire d'étude et elle a été mariée très jeune. Elle est devenue veuve alors qu'elle n'a pas encore eu l'occasion de profiter de la vie. Devenir veuve en Inde, est une malédiction ; si elle était restée au village, elle aurait dû vivre recluse. Ratna s'était donc battue pour aller travailler à Mumbai et continue de se battre au quotidien. Son rêve, devenir une créatrice de mode. Grâce à la diligence de son employeur, Ashwin, elle pourra s'octroyer du temps pour une formation de couture.





"Monsieur" est un film émouvant, à fleur de peau. Une idylle touchante et presque irréelle, mais malheureusement difficilement possible. Le spectateur ne peut qu'apprécier le jeu des acteurs et ne peut qu'être emporté par cette très belle histoire. Le spectateur est emmené dans les hauteurs de Mumbai et à découvrir les étals des marchés. Une vue de Mumbai d'en-haut mais sans oublier une part de la Mumbai d'en-bas. Deux mondes qui coexistent, à l'opposé. Il sera envoûté par les images prises lors de Ganesh Chaturthi, la fête de Ganesh, célébrée en grande pompe dans la ville au mois de septembre. Des images brutes sans artifices, au plus près de la fête et des mumbaikars.

"Monsieur" était en compétition lors de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes en 2018 et a reçu le Prix du public aux Festival du film romantique de Cabourg ainsi que le Prix du public et le Prix du jury au Festival de Saint-Jean-de-Luz. Rohena Gera raconte l'histoire d'une attirance inavouable entre deux personnages que tout oppose. Dans ce film, elle y dénonce les inégalités sociales, la prééminence des hommes sur les femmes et la force des traditions peu importe la couche de la société.

"Monsieur" est bien plus qu'un film relatant d'une idylle, elle dépeint avec justesse les limites sociales qu'il est difficile voir impossible à dépasser en Inde. A travers le personnage de Ratna, le spectateur prend une belle leçon de vie. Avec Ashwin, une belle leçon d'humanité et une belle preuve d'amour.



Mes remerciements à Diaphana Distribution et à Sandra Salmandjee alias Sanjee.

#diaphanadistribution #filmindien #filmsindiens #cinémaindien #mumbai #bombay #romance #sir #monsieur #diaphana

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi