15 août 1947 - L'Indépendance de l'Inde

L'Indépendance de l'Inde

#indépendancedelinde #indianindependance #15august #15août #15août1947 #histoiredelinde #fêtenationale #nehru #gandhi #mountbatten #partition



L'Inde avant l'Indépendance




L'Indépendance de l'Inde


Lord Pethick-Lawrence avec Gandhi



En 1946, Lord Frederick Pethick-Lawrence du cabinet ministériel britannique du "Secretary of State for India and Burma" se rend à New-Delhi. Il propose au Congrès et à la Ligue Musulmane que le pays soit divisé en trois groupes : - le groupe A : qui regrouperait les provinces à majorité hindoues - le groupe B : qui rassemblerait les provinces à majorité musulmanes (Penjab, Sindh, provinces du Nord-Ouest et le Baluchistan) - le groupe C : qui serait constitué par la partie musulmane du Bengale. Ces groupes resteraient en partie dépendants d'un pouvoir central qui aurait en charge les affaires étrangères, la défense et les communications. Mais le Pendjab pose un gros problème en raison de la présence massive des Sikhs qui réclament eux aussi un état indépendant. Mais les diplomates n'ont pas le temps ni les moyens de négocier avec les Sikhs. Jinnah et Nehru acceptent tout d'abord les propositions des Britanniques mais une mésentente entre les deux hommes font tomber les plans de partage à l'eau.

Mohamed Ali Jinnah, Jawaharlal Nehru et Gandhi


En août 1946, Jinnah appelle la nation musulmane à se soulever. De violents et sanglants affrontements à Calcutta feront plus de 10 000 morts. La guerre civile durera une année faisant des milliers de victimes hindoues et musulmanes. En mars 1947, Lord Mountbatten est nommé Vice-Roi. Il a pour mission de passer le pouvoir aux mains des indiens le plus vite possible. Craignant un départ précipité des anglais, il décide de la Partition du Pendjab et du Bengale. Gandhi se refuse à l'idée d'un découpage de l'Inde et propose à Lord Mountbatten que Jinnah soit désigné à la présidence du nouvel état indien unifié. Mais Nehru et les leaders du Congrès s'y opposent. En juillet 1947, le Parlement Britannique vote "l'Indian Indépendance Act" qui doit rendre effective la Partition entre l'Inde et le Pakistan dans la nuit du 14 au 15 août 1947. Le Pakistan sera donc constitué de deux territoires séparés par des milliers de kilomètres. La commission frontalière présidée par Sir Cyril Radcliffe (assistée par deux hindous et deux musulmans) n'ont plus qu' un mois pour trouver un compromis. Lorsqu'elles annoncent les résultats de leurs travaux, une ligne de démarcation portant le nom de Ligne Radcliffe, dans l'affolement, quinze à vingt millions de personnes, hindous, musulmans et sikhs, traversent les nouvelles frontières afin de trouver refuge. Au minimum 500.000 personnes trouveront la mort au cours de massacres inter-communautaires. Dans les villages où cohabitent les communautés (hindous, musulmans, sikhs) ont lieu des scènes d'épouvante : massacres à l'arme blanche, viols, mutilations... On compte 400 000 à un million de morts rien que dans l'été 1947. Par ailleurs, dès le 21 août 1947, un conflit frontalier éclate au Pendjab. Mais le plus grave survient à la fin de l'année pour le contrôle du Cachemire, une province à majorité musulmane dont le prince hindou a voulu se rallier à l'Inde. En ce début du XXIe siècle, le problème du Cachemire n'est toujours pas réglé et une ligne de cessez-le-feu indo-pakistanaise coupe toujours cette province autrefois belle et prospère. http://m.rfi.fr/asie-pacifique/20170813-il-y-70-ans-partition-indes-deferlement-violences Au lendemain du 15 août, Nehru devient Premier Ministre. Gandhi refuse les postes qui lui est  proposé et préfère partir faire campagne pour la paix au Bengale et au Bihar. De retour à Delhi le 30 janvier 1948, il est assassiné par un extrémiste hindou. La Partition reste cependant imparfaite. Il était convenu que les Etats Princiers auraient le choix de rejoindre le Pakistan ou l'Inde. Sur les 570 principautés, seuls 3 refusèrent de choisir : celles du Junagadh, d'Hyderabad et du Cachemire. L'Inde récupère de force les deux premières en septembre 1948 et les intègre à l'Union Indienne. Le Cachemire, dirigé par un Maharaja hindou mais habité par 75% de musulmans tente dans un premier temps de rester indépendant mais en octobre 1947, le Pakistan tout proche lance une attaque. L'Inde propose alors au Maharaja de le protéger en échange de son intégration à l'Union Indienne. La première guerre Indo-Pakistanaise est ainsi déclarée. En 1949, une ligne de démarcation est tracée. Elle ne cessera d'être contestée par les deux forces en présence. Le 26 janvier 1950, l'Inde devient officiellement une République Fédérale. La constitution indienne adopte un régime parlementaire à l'anglaise avec une Chambre du Peuple (Lok Sabha) et un Conseil d'État (Raya Sabha). Les députés du Lok Sabha élisent le premier ministre. Nehru assura cette fonction jusqu'à sa mort en 1964. Le président de la République n'a que des pouvoirs honorifiques. La Fédération Indienne est dirigée par un pouvoir central sis à Delhi. Chaque province dispose d'un Gouvernement et d'une Assemblée. Très vite, sous la pression des états du sud, les provinces sont réorganisées en suivant les frontières linguistiques. Nehru refuse cependant la création d' une province Sikh craignant une nouvelle partition du Pendjab. Grâce à se politique de non-alignement, Nehru parvient à obtenir l'aide économique des deux blocs. Source Monique Vincent.


Gandhi avec le couple Mountbatten



Nehru et Gandhi


Partition : trains de réfugiés.

Les flux croisés de populations qu’entraîne la création de ces deux États suscitent des affrontements faisant un nombre incalculable de morts.


Allocution du Premier Ministre Indien



Parade militaire lors de fête de l'Indépendance de l'Inde


Vidéo tournée par British Pathé en 1947


#BritishPathé#History#India

India's Independence Day: The Arrival of Earl Mountbatten (1947) | British Pathé



Indian Independence : 1947 | Pre-Independence History of India | Educational Videos by Mocomi Kids



https://vimeo.com/229279373



HYMNE NATIONAL INDIEN Chanté pour la première fois à une session du Congrès national indien (Indian National Congress) le 27 décembre 1911, Jana Gana Mana est une ode de cinq strophes écrite par l'écrivain poète Rabindranath Tagore. L'ode originale fut écrite en bengali mais c'est dans sa version hindi qu'elle fut adoptée comme hymne de l'Union indienne par l'Assemblée constituante du 24 janvier 1950 exactement deux jours avant la proclamation de la République. Version hindi जन गण मन जन गण मन अधिनायक जय हे भारत भाग्य विधाता पंजाब सिंधु गुजरात मराठा द्राविड उत्कल वंग विंध्य हिमाचल यमुना गंगा उच्छल जलधि तरंग तव शुभ नामे जागे तव शुभ आशिश मागे गाहे तव जय गाथा जन गण मंगल दायक जय हे भारत भाग्य विधाता जय हे जय हे जय हे जय जय जय जय हे Version française Tu règnes sur l'âme de tous les peuples, Toi qui veille aux destinées de l'Inde ! Ton nom s'éveille dans le cœur du Pendjab, du Sindh, du Gujarat, du Maharashtra, du Dravida, de l'Orissa et du Bengale ! Il résonne dans les monts des Vindhyas et des Himalayas, Se mèle à la musique de la Yamouna et du Gange Et est chanté par les vagues de l'Océan Indien ! Ils prient pour avoir ta bénédiction et chantent tes louanges, Le salut du peuple est entre tes mains ! Toi qui veille aux destinées de l'Inde ! Victoire, victoire, victoire à toi. Le 26 Janvier 1950, l'Inde est devenue un État démocratique souverain doté d'une constitution écrite et d'un parlement élu, après son accession à l'indépendance de la domination britannique en 1947.



LE DRAPEAU INDIEN




Le drapeau de l'Inde est le drapeau national de la République d'Inde. Il se compose de trois bandes horizontales de largeur égale : safran au-dessus, blanc au milieu et vert pour celle du bas. Au centre de la bande blanche se trouve une roue bleue comportant 24 rayons et connue sous le nom de Chakra d'Ashoka. Le drapeau a été adopté sous cette forme durant une réunion de l'Assemblée Constituante le 22 juillet 1947, quelques jours avant l’Indépendance de l'Inde. Il est inspiré du drapeau du Congrès National Indien et a été le drapeau de l'Union Indienne jusqu'au 26 janvier 1950 et est depuis le drapeau de la République d'Inde. Le drapeau est appelé en hindi तिरंगा (Tiranga), « Tricolore ».



Les célébrations du 15 août Le 15 août, jour de l'Indépendance, est l'une des fêtes nationales de l'Inde. L'Inde possède trois fêtes nationales : le 26 Janvier (Journée de la République) et le 2 octobre, le jour anniversaire de Gandhi. À la veille du jour de l'Indépendance, le Président de l'Inde adresse un discours à la nation. Le 15 août, le Premier ministre, après un discours, lève le drapeau indien sur les remparts du site historique du Fort Rouge à Delhi. Vingt et un coups d'armes sont tiré à cette occasion. Dans son discours, le Premier ministre souligne les réalisations de l'année passée, soulève des problèmes importants et appelle à un développement ultérieur. Il rend hommage aux dirigeants du mouvement de l'Indépendance de l'Inde. L'hymne national indien "Jana Gana Mana" est bien évidement chanté. Le discours est suivi par le défilé des forces armées indiennes et des forces paramilitaires. Des défilés de chars montrent des scènes de la lutte de l'indépendance et des traditions culturelles diverses de l'Inde. Des événements similaires se déroulent dans les capitales des États où les ministres en chef des États individuels déploient le drapeau national, suivis de défilés. Les cérémonies de levage de drapeau et les programmes culturels ont lieu dans des institutions gouvernementales et non gouvernementales dans tout le pays. Les écoles et les collèges organisent des cérémonies de levée de drapeaux et des événements culturels. Les grands bâtiments du gouvernement sont ornés de drapeaux et de guirlandes lumineuses.  Les drapeaux nationaux de différentes tailles sont utilisés abondamment pour symboliser l'allégeance au pays et les indiens abordent fièrement les couleurs du drapeau. Les indiens issus de la diaspora célèbrent également le jour de l'Indépendance à travers le monde. Dans certaines villes du monde où les indiens sont nombreux, le 15 août est devenu "le jour de l'Inde" et l'on met à l'honneur le pays à travers diverses manifestations.





©2020 par L'Inde en Livres - Atasi