• Véronique Schauinger

"En attendant New-York" de Mitali Perkins

La saison des pluies avait commencé. Des gouttes lentes et lourdes se mirent à tomber et Asha dit se pelotonner contre la porte avec son journal, sous le petit toit oblique en fer-blanc qui constituait le seul abri possible.



Les Gupta vécurent dans le cercle mondain des familles bengalies de Delhi durant de nombreuses années et les filles Asha et Reet avaient été scolarisées dans la prestigieuse Bishop Academy. Mais le père de famille a perdu son travail et il est parti à New-York pour en trouver un nouveau. Les filles et leur mère Sumitra Gupta sont obligées de quitter Delhi et aller vivre à Calcutta dans la demeure familiale de leur père en espérant ne pas devoir y vivre trop longtemps. Pourtant, ce qui ne devait être provisoire perdura.

-------

"En attendant New-York" est un livre destiné à la jeunesse. Pourtant, il peut être aisément lu par tout public. Le roman nous transporte en 1974 au début de l'année 1975. Le choix de ces années n'a pas été fait par hasard par l'auteur. D'une part, Mitali Perkins s'est inspirée de son histoire. Née en 1963 à Calcutta, son père avait également cherché du travail en tant qu'ingénieur à New-York et à quelques années près, elle a le même âge que son personnage principale d'Asha. D'autre part, les années 1970 avait été une période difficile pour l'Inde et ses voisins. En 1971 eut lieu à la troisième guerre indo-pakistanaise aboutissant à l'Indépendance du Pakistan oriental et à la naissance du Bangladesh. Une guerre qui dura neuf mois et faisant des millions réfugiés pour fuir les combats dont un certain nombre s'établirent à Calcutta. La guerre de libération du Bangladesh fit énormément de morts (selon les estimations entre 500.000 et 3.000.000 morts parmi les civils). En 1972, suite à de mauvaises récoltes, l'Inde connut la famine, et le prix du pétrole flamba ce qui entraina la chute de l'industrie. Indira Gandhi, alors Premier Ministre, nationalisa les banques, fit voter une réforme agraire sévère - la Révolution Verte - et fit évoluer le pays dans le socialisme. Elle proclama l'état d'urgence en juin 1975, suspendant les droits civils. Certains de ces évènements sont mentionnés dans le roman et c'est d'ailleurs avant l'état d'urgence qu'il s'arrête, Indira Gandhi est à ce moment précis liée à une affaire de fraude électorale.

Mais "En attendant New-York" est avant tout une fiction où nous suivons l'histoire de deux sœurs - jeune femme pour l'une, encore adolescente pour l'autre - alors qu'elles - aussi - vivent un tournant dans leur vie. A Delhi, leur vie était parfaite, elles ne manquaient de rien et été destinées à un bel avenir avec, pour commencer, de brillantes études. Pourtant, elles devront quitter le cocon qu'avait construit leurs parents et l'intimité de leur foyer, pour en intégrer un autre, bien moins intime. Ce nouveau foyer est la demeure familiale de Calcutta, celui où vit leur grand-mère paternelle et la famille de leur oncle comprenant cinq personnes. Désormais vivant confinées, l'ennui gagne rapidement Asha qui avait été durant son enfance un vrai garçon manqué, jouant au cricket et au tennis, des jeux auxquels elle avait du renoncer à l'arrivée de ses menstruations. L'arrivée à Calcutta est décisif pour l'avenir de l'aîné Reet, qui, n'allant plus à l'école, est dorénavant destinée au mariage. Une suite logique qu'elle accepte sans mal contrairement à la cadette qui a peur de voir sa famille a nouveau brisée. Asha n'est pas à se plaindre, étant donnée que c'est à l'aîné de se marier en première, elle a donc un sursis avant de découvrir la vie maritale. Mais elle découvrira malgré elle, les premiers sentiments de l'amour mais aussi le goût amer du sacrifice. "En attendant New-York" est un roman qui se joue principalement à Calcutta même si les souvenirs amènent à Delhi. New-York est simplement mentionné, il aurait été plus juste de garder le titre original "Secret Keeper", bien plus parlant mais surtout plus proche du fil conducteur. C'est un roman très féministe et qui parle des injustices que subissent les femmes indiennes.

"En attendant New-York" offre donc une bonne lecture. Il permet également de découvrir l'écriture très intéressante de Mitali Perkins.

En Amérique, où les femmes brûlaient les soutiens-gorge et luttaient pour l'égalité des droits, on n'avait pas besoin d'une poitrine opulente pour appâter un mari. Les filles de seize ans pouvaient faire du sport, conduire des voitures, obtenir des bourses d'études, et même envisager de ne pas se marier.
Asha Gupta, championne de tennis.
Asha Gupta, psychologue.
Asha Gupta pour toujours.

En attendant New-York

De Mitali Perkins

Titre original : Secret Keeper

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Valérie Dayre

Éditions Thierry Magnier - Parution : mai 2010 - ISBN 978-2-84420-840-8 - 288 pages - Prix éditeur : 17 €

Finaliste dans "National Book Award" Inde


#mitaliperkins #littératurejeunesse #littératureindienne #calcutta #delhi #jeunesse #éditionsthierrymagnier #auteursindiens #auteurindien

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi