"Le Mahâbhârata" par Jean-Claude Carrière & Jean-Marie Michaud

Oui, il raconte l'histoire de ta race. Comment tes ancêtres sont nés, comment ils ont grandi, comment se déroula une vaste guerre. C'est le Grand Poème du Monde. Si tu écoutes attentivement, à la fin tu seras un autre, car une histoire pure et totale, qui efface les fautes, qui avive l'intelligence et qui donne longue vie.


Avec plus de cent milles stances, le Mahâbhârata - la Grande Épopée de la dynastie des Bharatas - est le plus long poème jamais composé. Il serait sept fois plus long que "L'Illiade" et "L'Odysée", quinze fois plus long que la Bible. Il est l'une des deux plus grandes épopées sanskrites de l'Inde ancienne, l'autre étant le Rāmāyaṇa. Certains considèrent le Mahâbhârata comme un itihasa, un "récit historique". A l'origine, intitulé "Jaya" (Victoire), le Mahâbhârata a été probablement composé entre le IV et le IIIe siècle avant notre ère même si quelques amendements furent par la suite adoptés et sa forme finale ne daterait que de l'époque de la dynastie des Gupta, au IVe de notre ère. Le Mahâbhârata est le fondement de la religion, de la pensée philosophique et de la mythologie de l'Inde.

Selon la légende, le récit entier du Mahâbhârata fut dicté à Ganesh par le sage Vyasa à la condition expresse de pouvoir le dicter du début à la fin sans pause. Vyasa est fondamentalement impliqué dans l'histoire car il est l'ancêtre des personnages principaux de l'épopée. L'essence même du Mahâbhârata, se concentre sur la querelle opposant les Pandavas aux Kauravas, deux clans de cousins. Cette querelle se transforme en une grande bataille où dieux et hommes, yogis et ascètes aux pouvoirs magiques, brahmanes et princes sont impliqués, ce qui met finalement en péril l'univers entier. Le Mahâbhârata est composé de seize personnages centraux dont Krishna, avatar divin. Dans la partie centrale du Mahâbhârata se trouve un autre texte sacré de l'hindouisme, la Bhagavadgītā ("Le Chant du Bienheureux" ou "Le Chant du Seigneur"). Peu de temps avant le début de la grande bataille, Arjuna est en proie au doute et  se livre à Krishna, son cocher et conseiller. Ce dernier instruit Arjuna en lui exposant un grand nombre de sujets spirituels, abordant des dilemmes éthiques et des questions philosophiques qui vont bien au-delà de la guerre à laquelle Arjuna est confronté.

Le Mahâbhârata peut être naïvement interprété comme une querelle opposant des membres d'une même famille et de surcroît royale, où les personnages font preuve d'héroïsme, de courage et de sainteté. Mais le Mahâbhârata est un récit épique, un genre littéraire qui repose sur l'amplification qui peut aller jusqu'au merveilleux et sur la dimension symbolique de certains éléments du récit. Le Mahâbhârata incarne la lutte éternelle entre le bien et le mal, entre la justice et l'injustice au quotidien, le dharma et l'adharma. Sur le plan spirituel, le Mahâbhârata est axé sur la lutte entre le moi inférieur et le moi supérieur, entre la vocation spirituelle de l'humain et les exigences du corps, du mental et des sens. Cet inépuisable poème épique traite de religion, de politique, de sociologie, de loi, de morale, de cosmologie tout autant que de délivrance, but ultime de la condition humaine selon la tradition indienne.


Le Mahâbhârata est donc plus qu'une simple histoire. Retranscrire cette épopée en moins de 450 pages et de plus sous forme de bandes dessinées devait être un véritable challenge pour Jean-Claude Carrière - romancier et scénariste - et Jean-Marie Michaud qui a œuvré pour l'adaptation graphique. Le résultat est tout à fait remarquable et l'ouvrage simplement splendide. Tout est appréciable : les dialogues, les dessins et cette touche de modernité qu'ont osé apporter au récit Jean-Claude Carrière et Jean-Marie Michaud, sans en altérer le récit initial et son esprit originel. Ainsi proposé, le Mahâbhârata devient accessible à un grand nombre de lecteurs : certains qui n'avaient sans doute jamais entendu parler de cette épopée et d'autres qui n'ont jamais osé s'atteler à lire le Mahâbhârata. L'essence même de la philosophie indienne peut ainsi se propager et apporter son enseignement à tout à chacun. Bien plus qu'une histoire, le Mahâbhârata est une leçon sur la vie et une nouvelle façon de l'aborder. Cet ouvrage permet une première introduction au Mahâbhârata et aux épopées hindoues.







Le Mahâbhârata

Jean-Claude Carrière & Jean-Marie Michaud

Éditions Hozhoni

Date de parution : 24 octobre 2019 - ISBN : 978-2-37241-049-6 - 440 pages - Prix éditeur : 35 €

#ÉditionsHozhoni #Mahâbhârata #Bandesdessinées #Carrière #jeanclaudecarrière #jeanmariemichaud

https://www.editions-hozhoni.com/boutique/nouveautes/le-mahabharata/


https://www.bdgest.com/preview-2809-BD-le-mahabharata-recit-complet.html


N'hésitez pas à découvrir les publications des Éditions Hozhoni qui propose de sublimes ouvrages - "beaux-livres" réalisés avec des auteurs ou des photographes de renom, des essais et des récits exigeants - sur la spiritualité, l'écologie, la philosophie, le voyage, l'ethnographie. Les Éditions Hozhoni publient également le magazine-livre "Ultreïa !"

Quelques publications de beaux-livres" qui ont eu lieu en même temps que "Le Mahâbhârata" : "Ode à la bienveillance" d'Alexandre Sattler, "et ta beauté me foudroie" de Hans Silvestre et "Graines de sagesse" de Christophe Boisvieux.

Découvrez le catalogue complet sur leur site : https://www.editions-hozhoni.com/

----


Pour ceux intéressés par les épopées hindoues ou ceux qui veulent aller plus loin après leur lecture de "Le Mahâbhârata", n'hésitez pas à demander des références par mail à l'administrateur de ce blog.

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi