"Les Impatientes" de Djaïli Amadou Amal


#littératureafricaine #cameroun #djailiamadouamal #éditionsemmanuellecollas #emmanuellecolas


La nuit était calme, fraîche pour la saison, et le ciel parsemé de milliers d’étoiles. La lune illuminait la ville, et l’on voyait comme en plein jour. J’aurais voulu une nuit noire, aussi effrayante que cette angoisse qui m’enserrait la gorge et me nouait l’estomac. C’était fini, je ne pourrai plus jamais sortir quand je le désirerais, jamais finir mes études, c’en est terminé de mes rêves d’université. Prisonnière dans une cage de luxe, je ne pourrais jamais être pharmacienne. Jamais je n’avais été aussi seule. [Page 65]


Il y a des romans que l'on ne présente plus. "Les Impatientes" a obtenu de nombreux prix dont le "Prix Goncourt des Lycéens" en 2020 après avoir été justement récompensé du "Prix Orange du Livre" en Afrique, en 2019, sous son premier titre : "Munyal, les larmes de la patience". C'est à l'occasion du prix Orange qu'Emmanuelle Collas remarqua le roman et décida de le publier - après l'avoir peaufiner au préalable pour le rendre universel - dans sa toute jeune maison d'éditions. Le succès fut immédiat.

"Les Impatientes" est un roman à trois voix, trois narrations de trois femmes peules du Cameroun. Dès leur plus jeune âge et tout le long de leur vie, elles entendent les mêmes recommandations de leurs aïeux :

"Patience, mes filles ! Munyal! Telle est la seule valeur du mariage et de la vie. Telle est la vraie valeur de notre religion, de nos coutumes, du pulaaku. Intégrez-la dans votre vie future. Inscrivez-là dans votre cœur, répétez-là dans votre esprit ! Munyal, vous ne devrez jamais l'oublier !".

Mais que veut dire patience lorsqu'on se retrouve du jour au lendemain marié à un homme que l'on ne voulait pas ? Ramla, qui a fait de longues études dans l'optique de devenir pharmacienne, rêvait d'épouser Aminou, le meilleur ami de son demi-frère. C'est ce qu'il a été convenu jusqu'à son oncle règle des affaires avec un partenaire et détruisit le rêve de Ramla et d'Aminou, en arrangeant un mariage avec un homme âgé. Quant à Hindou, qui se maria le même jour que Ramla, n'a certes pas épouser un homme qui aurait pu avoir l'âge de son père ou de ses oncles, mais à épouser son cousin : un homme violent, alcoolique et qui aime la compagnie des prostitués. Quant à Safira, elle a eut, pendant près de vingt ans une vie d'épouse de rêve malgré que son mariage avait été arrangé. Sa vie monogame, heureuse et luxueuse, fit donc longtemps envier de nombreuses femmes et Safira était fier de ce statut. Mais lorsqu'on son mari ramena Ramla à la maison, elle voit à travers cette jeune femme, une rivale et et décide de lui vivre un enfer.

Chacune de ses femmes, à sa manière, se rebelle contre le maître mot "patience" auquel leur existence devait être résumé. Pourtant, elle auront des signes "d'impatiences".



"Les Impatiences" est un roman qui nous invite à découvrir les traditions et coutumes peules, un peuple que l'on retrouve principalement dans l'Afrique de l'Ouest. Pour écrire l'histoire de ces trois femmes, Djaïli Amadaou Amal s'est inspirée de sa propre vie et de son expérience. Tout comme Ramla, Djaïli Amadaou Amal a été mariée de force à 17 ans à un cinquantenaire polygame qui a fini par la répudier. Tout comme Hindou, elle a subit les violences conjugales qui menaçait sa vie et celle de ses enfants (avec son second époux). En décidant ne plus subir les lois patriarcales, elle s'est battu et a pu se reconstruire. De par son expérience, elle a décidé d'aider les jeunes femmes à obtenir l'indépendance par les études et donc à ne plus subir les mariages arrangés. Ce sujet des mariages arrangés rappellent l'Inde mais contrairement à ce dernier, l'homme peul peut avoir de nombreuses épouses.

"Les Impatiences" est un roman fort et l'on comprend son succès. C'est effectivement un roman à lire et qui doit être lu. Ne faites pas comme moi et n'attendez pas un an pour vous y mettre alors que le livre était dans ma bibliothèque. Ce roman est une bonne introduction aux littératures africaines et donne envie d'en découvrir plus. C'est également un roman permettant de découvrir un peuple de l'Afrique et leurs us et coutumes. Mais c'est surtout un roman qui donne la voix aux femmes d'Afrique.


Le 15 avril 2022, les Éditions Emmanuelle Collas publieront "Cœur du Sahel" de Djaïli Amadou Amal.


"Les Impatiences" de Djaïli Amadou Amal

Éditions Emmanuelle Collas - Date de parution : 4 septembre 2020 - ISBN : 978-2490155255 - 245 pages - Prix éditeur : 17 €

Poche - Editions J'ai Lu - Date de parution : 5 janvier 2022 - ISBN : ‎ 978-2290252949 - 288 pages - Prix éditeur : 7,10 €