"Complot au Sikkim - Crimes en Himalaya - 4" de Bernard Grandjean

#littératurefrançaise #bernardgrandjean #polar #sikkim #tibet #crimesenhimalaya


Dès que les deux filles se furent éloignées, Tenzin Mingour défit le suaire pour dégager la tête du mort. Tout en murmurant le mantra "Om Mani Pémé Hum", il dénuda le cou et examina les traces violacées sur la peau. Il hocha la tête et remit le drap en place.



A Namdang, petite bourgade située dans l'état indien du Sikkim, l'école tibétaine se prépare à jouer sur scène une représentation de Zukyi Nyima, un opéra traditionnel tibétain transformé en pièce de théâtre scolaire par les soins du directeur de l'école, Gendün Norbou.

Gopika Pathak, la professeure d'hindi et d'anglais, originaire de Bombay, qui ne cessent de cumuler des déboires sentimentaux, y aura le rôle de Zukyi Nyima, une reine indienne.


Alors qu'ont lieu les dernières répétitions avant le grand jour, un népalais qui s'est réfugié en Inde suite au terrible tremblement de terre qui a frappé son pays en 2015, pour devenir vendeur de bibelots pour touristes, est retrouvé pendu. Sa fille Sunita est depuis peu la domestique de Gopika.

A Namdang, peu de gens croient à la thèse du suicide. Gopika qui va prendre sous son aile Sunita qui se retrouve dorénavant sans famille et sans foyer, pense également que cet homme, a priori sans histoire, n'a pas pu se suicider. Tenzin Mingour, médecin tibétain et ami de Gopika, qui a pu jeter un œil sur la dépouille de l'homme avant sa crémation, est persuadé que l'homme a été tué car il y a constaté des marques de strangulation.

Avec l'arrivée d'un agent du RAW, les renseignements indiens, à Namdang, Gopika et Tenzin découvriront que le népalais faisait partie d'un certain mouvement issu de la guérilla maoïste népalaise et qu'un complot est entrain de couver au Sikkim.

Mais dans la fièvre des préparatifs de la pièce et avec l'arrivée d'un séducteur népalais, Ram Yadav, directeur de la revue "Himalayan Arts", résoudre l'affaire deviendra secondaire ... Jusqu'au jour, où ...


"Complot au Sikkim" est le quatrième tome de la série "Crimes en Himalaya" écrit par Bernard Grandjean. Le lecteur y retrouve avec plaisir les différents personnages composant cette série : Gopika, Tenzin et Shirley. Dans ce nouveau volet, Gopika paraît plus déprimée que jamais, son expérience que nous avons découvert dans le précédent volet "La Vallée du Yak Sauvage" l'ayant profondément ébranlé mais elle peut compter sur ses amis le docteur Tenzin, médecin tibétain mais qui est également doué dans la divination et le chamanisme et Shirley, originaire de Namdang et actrice de Bollywood, pour l'aider à se relever. Malheureusement, Gopika va se laisser porter une nouvelle fois à corps perdu dans une nouvelle relation.

Avec "Complot au Sikkim", Bernard Grandjean nous invite, une nouvelle fois, à explorer différents sujets : les tensions entre l'Inde et la Chine, l'histoire récente du Népal, les complots et les groupes de guérilla, … sans oublier la clé de voûte de cette série, la découverte de la culture tibétaine sous fond de meurtre et de complot.

L'histoire se déroule principalement dans la ville fictive de Namdang avec quelques scènes à Gangtok, la capitale de l’État du Sikkim. Bernard Grandjean nous livre dans "Complot au Sikkim" une nouvelle fois une histoire palpitante grâce à ses intrigues, nombreuses.





La série des crimes en Himalaya :

1 - Le Talisman Tibétain

2 - Les Évadés du Toit du Monde

3 - La Vallée du Yak Sauvage

4 - Complot au Sikkim

5 - Panique à l'Hôtel Kangchenjunga

6 - Tigres et Châtiments

7 - Contrebande, carrom et funérailles célestes





"Complot au Sikkim - Crimes en Himalaya - 4"

De Bernard Grandjean

En version papier et en version numérique

Éditions du 38 - Date de parution : 26 avril 2018 - ISBN : 978-2374535531 - 252 pages - Prix éditeur : 16 €

47 vues0 commentaire