"En d'autres mots" de Jhumpa Lahiri

Pendant vingt ans, j’ai étudié la langue italienne comme si je nageais le long des contours de ce lac. Toujours à côté de ma langue dominante, l’anglais. La longeant toujours. C’était un bon exercice. Bon pour les muscles, pour le cerveau, mais pas vraiment palpitant. En étudiant une langue étrangère de cette façon, on ne peut pas se noyer. L’autre langue est toujours là pour te soutenir, te sauver. Mais on ne peut pas nager sans prendre le risque de se noyer, de couler à pic. Pour connaître une nouvelle langue, pour s’immerger, il faut quitter la rive. Sans bouée de sauvetage. Sans pouvoir compter sur la terre ferme.
Page 13

"En d'autres mots" est le premier livre de Jhumpa Lahiri en langue italienne. Elle nous confie sa passion pour cette langue et pour l'Italie depuis plus de vingt ans. Un livre très intimisme où elle se dévoile.


"En d'autres mots" pourrait être le carnet secret de Jhumpa Lahiri, un journal intime composé de courts chapitres où elles apportent ses nombreuses réflexions souvent sous forme de métaphores ou provenant de son expérience. Elle se confie sans pudeur, partage, nous fait découvrir sa passion, son apprentissage, son parcours initiatique à la langue italienne. Elle ose nous avouer les difficultés qu'elle a rencontré, ses moments de doute, les remises en question, ses faiblesses et ses déceptions. Son parcours linguistique y décrit sous forme de triangle. Il y a d'abord le bengali, son "passé", sa langue maternelle, la langue de ses parents et de ses racines. L'anglais, le "fondement", sa langue dominante et dont elle est dépendante, la langue de ses études et de son métier d'écrivain. Deux langues en perpétuel conflit. Un conflit qui est censé se dissoudre avec l'italien, "l'avenir", un coup de foudre, une attirance, son obsession, son échappatoire, son refuge. Une langue sans pression familiale, culturelle et sociale. Une langue choisie mais pourtant, l'étiquette d'étrangère ne la quitte pas. Ce livre est une belle leçon de courage et de persévérance. Une persévérance payante car elle signe avec "En d'autres mots", son premier livre en langue italienne, peut-être le premier d'une longue série. Un premier roman autobiographique écrit avec beaucoup d'humilité.


Celui qui n'appartient à aucun lieu spécifique ne peut, en réalité, retourner nulle part. Les concepts d'exil et de retour impliquent une origine, une patrie. Sans patrie et sans véritable langue maternelle, j'erre de par le monde, même à mon bureau. Finalement, je me rends compte que ce n'est pas un véritable jeu d'exil. Je suis exilée de la définition même d'exil.
Page 103

Je pense que ne pas réussir à voir une image spécifique dans le cadre est la colère de ma vie. L'absence de l'image que je cherche me pèse. J'ai peur que le miroir ne reflète rien d'autre qu'un vide, qu'il ne reflète rien. Je viens de ce vide, de cette incertitude. Je crois que le vide est mon origine et mon destin. De ce vide, de toute cette incertitude, vient le désir de créer; Le désir de remplir le cadre.
Page 122


"Théologiquement parlant, les "abcd" sont incapables de répondre à la simple question : "D'où viens-tu ?" assène le sociologue de la bande. Gogol finit par comprendre que ces "abc" désignent les American-born confused deshi", autrement dit les enfants indiens déboussolés d'être né en Amérique, autrement dit lui-même. Il apprend que "c" peut aussi signifier "conflicted, "déchiré"", mais il sait déjà que deshi peut être traduit par "indien", puisque ses parents et tous leurs amis appellent toujours l'Inde "desh". Quant à lui, il ne pense jamais à l'Inde avec le concept de "desh" à l'esprit, mais comme tous les Américains : l'Inde est un pays qui s'appelle l'Inde.
Page 153


En d'autres mots

De Jhumpa Lahiri

Titre original : In altre parole

Traduit de l'italien par Jérôme Orsoni

Éditions Actes Sud - Collection "Un endroit où aller" - Date de parution : 4 novembre 2015 - ISBN : 978-2-330-05654-4 - 160 pages - Prix éditeur : 16,80 € (12,99 € en version numérique)



#jhumpalahiri #auteurindien #auteursindiens #diasporaindienne #éditionsactessud #actessud #italie #langues #romans




A propos de Jhumpa Lahiri. Jhumpa Lahiri est une écrivain américaine d'origine bengali, est née à Londres et a grandit à Rhode Island aux Etats-Unis. Après avoir vécut à New-York, elle vit maintenant avec son mari et ses enfants en Italie. Elle a écrit "L'Interprète des Maladies" en 1999 pour lequel elle a obtenu le "Pulitzer Price" dans la catégorie "Fiction" en 2000. Son roman "Namesake" (titre original : "Un nom pour un autre" et publié en 2003) a été adapté au cinéma par Mira Nair en 2007. Elle est également l'auteur de "Sur une terre étrangère" et plus récemment de "Longues Distances" (titre original : The Lowland) pour lequel elle a été sélectionné pour de nombreux prix dont le "Man Booker Price". "En d'autres mots" est son premier roman publié aux Éditions Actes Sud et comme il est écrit plus haut, en langue italienne.

1 vue

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi