"L'attaque du Calcutta-Darjeeling" Abir Mukherjee

Une foule d'autochtones s'est rassemblée. Une collection hétéroclite de badauds, de colporteurs et de femmes. Ils se bousculent pour s'approcher de plus en plus près, brûlant d'apercevoir le cadavre. La nouvelle s'est vite répandue. Comme toujours. Le meurtre est un bon divertissement dans le monde entier et là, à Black Town, on pourrait vendre des billets pour voir un sahib mort. J'observe pendant que Digby aboie à quelques agents locaux d'établir un cordon. Ces derniers à leur tour crient en direction de la foule et des voix étrangères les huent et leur lancent des insultes. Les agents jurent, ils brandissent leur lathi en bambou et frappent de tous côtés en repoussant peu à peu la populace.

Calcutta avril 1919


Le cadavre d'un "burra sahib", un anglais, en queue-de-pie, a été découvert à Black Town, la partie de Calcutta où vivent les autochtones. Le haut-fonctionnaire a la gorge tranchée, ses membres sont disloquées, il lui manque quelques doigts et un œil. Pour signer son meurtre, le tueur a laissé un message dans la bouche de la victime. La nuit suivante, c'est le train postal qui relie Calcutta à Darjeeling qui est attaqué, à une heure de la ville. Les coffres étant vides, rien n'a été volé mais un cheminot a été tué.

Le capitaine Wyndham, vétéran de la "Grande Guerre" et fraîchement débarqué en Inde pour intégrer la police impériale du Bengale de Calcutta est chargé des enquêtes, épaulé par le sergent Banerjee. Même si les deux affaires ne sont peut être pas liées entre elles, le capitaine sait qu'il ne faut négliger aucune piste. Wyndham découvrira très rapidement que les rouages en Inde ne sont pas les même qu'à Scotland Gard, notamment en fonction de l'origine des victimes et des coupables.

Wyndham qui ne connaissait pas la ville sera gâté pour son premier baptême du feu en Inde et ira de surprise en surprise.


La puanteur qui se plante dans ma gorge me fait tousser. Dans quelques heures elle va devenir intolérable ; assez forte pour retourner l’estomac d’un poissonnier de Calcutta. Je sors de ma poche un paquet de Capstan, j’en tapote une, je l’allume et j’inhale en laissant la fumée douce nettoyer mes poumons. La mort sent plus mauvais sous les tropiques. Comme la plupart des choses.

"L'attaque du Calcutta-Darjeeling" dont le titre original est "The Rising Man" est la première parution d'une série de polar écrite par Abir Mukherjee mettant en scène un capitaine anglais, Wyndham, épaulé par un officier indien, le sergent Banerjee.

Abir Mukherjee a posé son polar dans une Inde pré-Indépendante et a choisi Calcutta, la ville de ses aïeux pour décor. L'histoire se déroule à l'entre-deux-guerres et quelques jours avant un évènement majeur qui a amorcé la chute du Raj britannique : le massacre de Jallianwala Bagh ou massacre d'Amritsar* qui eu lieu le 13 avril 1919 dans la ville sacrée d'Amritsar au Pendjab. Abir Mukherjee a intelligemment entremêlés des incidents historiques avec des personnages de fiction qui confèrent à cette histoire une atmosphère très réaliste. Un réalisme accentué par la richesse des détails et la volonté de l'auteur d'imprégner le lecteur de l'ambiance de Calcutta à cette époque notamment en lui faisant découvrir les différentes facettes de la ville et des alentours. Une découverte se faisant à la fois pour le lecteur et pour le protagoniste, le capitaine Wyndham qui vient à peine de débarquer en Inde.

Le capitaine Wyndham, un personnage qui se dévoile au fil du roman, est un homme qui a beaucoup vécu et souffert dans le passé. Il est très attachant, tout comme le sergent Banerjee, qui reste quant à lui encore une énigme. Le sergent Banerjee incarne l'indien nageant entre deux eaux : servir le Raj ou prôner l'Indépendance avec les siens. D'autres personnages parsèment l'histoire et nombre d'entre eux ne voient pas d'un bon œil l'arrivée du capitaine notamment les anglais qui n'apprécient guère sa façon de pensée et de travailler. En effet, le capitaine Wyndham ne dégage pas une once de suprématie contrairement à ses compatriotes. Ami ou ennemi, le capitaine comme le lecteur ne saura deviner tout de suite, qui font partie du premier ou du second groupe. Mais le capitaine Wyndham, très professionnel, n'a que faire des anglais, son but étant de résoudre ces meurtres et mettre la main sur le ou les coupables.

"L'attaque du Calcutta-Darjeeling" est un polar très bien ficelé et très bien rythmé. Les intrigues - nombreuses - tiennent en haleine le lecteur tout le long et la chute finale est surprenante.

Vous l'aurez compris "L'attaque du Calcutta-Darjeeling" est un polar historique tout à fait passionnant. Il donne envie de retrouver très vite le capitaine Wyndham et le sergent Banerjee pour de nouvelles enquêtes dans "A Necessary Evil", "Smoke and Ashes", "Death in the East", les suites ...





L'attaque du Calcutta-Darjeeling

Par Abir Mukherjee

Titre original : A Rising Man

Traduit de l'anglais par Fanchita Gonzalez Batlle

Éditions Liana Levi - Date de parution : 17 octobre 2019 - ISBN : 9791034901906 - 398 pages - Prix éditeur : 21 €

Prix du Telegraph Harvill Secker Crime Writing’ competition en 2014



#abirmukherjee #polar #ÉditionsLianaLevi #Calcutta #Kolkata #Rajbritannique


https://www.lianalevi.fr/catalogue/lattaque-du-calcutta-darjeeling/

https://abirmukherjee.com/

https://www.thenational.ae/arts-culture/book-review-abir-mukherjee-s-tale-of-death-and-intrigue-in-colonial-calcutta-1.635000



Source : https://playcreatelearn.files.wordpress.com/2013/02/44.jpg

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi