"La Vengeance du carnivore" de Upamanyu Chatterjee


L'histoire

Le 29 septembre 1949 au soir, une famille de six personnes périssent dans l'incendie de leur maison dans la ville de Dalvi. Le seul rescapé est leur domestique, Basant Kumar, car il se trouvait à ce moment-là dans une annexe de la maison qui a été épargnée par les flammes, l'appentis contigu à l'étable qui lui fait office de logis.

Parmi les victimes, y figure le chef de famille, Nadeem Dalvi, un fonctionnaire chargé de la collecte des impôts dans la subdivision du district. Les fiançailles de sa fille, également décédée dans l'incendie, devait avoir lieu le lendemain.

Le magistrat sous-divisionnaire de Batia, Madhusudan Sen, dont Nadeem Dalvi était le subordonné, décida de se rendre immédiatement sur le lieu de la tragédie, dès qu'il en eu vent. En sa qualité de magistrat, il est tenu d'établir un rapport au gouverneur et de garder un œil sur cette enquête dont les premiers éléments révèlent que l'incendie n'est pas accidentelle.



La Recension

"La Vengeance du carnivore" de l'auteur Upamanyu Chatterjee est un roman plus noir que noir, un concentré de noirceur en une centaine de pages à peine et dont émane une intensité sans pareil. Imagé, on pourrait le comparer à expresso bien serré.


Dans ce polar, Upamanyu Chatterjee nous transporte dans la ville de Batia qui se situe dans l’État indien imaginaire de Narmada Pradesh. A Batia, se trouve un temple vieux de 1.000 ans alors que la ville n'en a à peine soixante-dix. Ce temple hindou a son importance dans ce polar, car comme tout lieu sacré et hindou, la consommation de viande y est prohibée à l'intérieur et à ses abords, et au-delà, elle reste très mal vue. Les tenants et les aboutissements de l'affaire au cœur de ce polar tourne autour d'un ragoût et qui plus, constitué de viande bovine, une ignominie dans une ville si sacrée. Toute la satire, spécialité de Upamanyu Chatterjee, réside donc autour de ce plat mais pas seulement. En effet, dans cet polar, l'auteur, ne manque l'occasion de se moquer - avec un humour bien noir - de l'administration et des fonctionnaires. Lui qui a été haut-fonctionnaire et qui connaît donc les rouages du métier, fait découvrir à son lecteur l'incompétence des policiers, la lenteur administrative typiquement indienne avec ce procès qui se termine en janvier 1973 alors que le drame eu lieu en septembre 1949, et seulement grâce à l'intervention d'un fonctionnaire qui monte en grade au fil de l'histoire grâce à quoi et surtout à qui ... Mais soyez méfiant, Upamanyu Chatterjee est un auteur talentueux et sait vous duper car dans "La Vengeance du carnivore", le carnivore n'est pas forcément celui que l'on croit, tout comme l'assassin.


"La Vengeance du carnivore" est un véritable joyau. Un thriller psychologique qui sait tenir son lecteur en haleine de la première à la dernière page. A lire absolument.




La Vengeance du carnivore

De Upamanyu Chatterjee

Titre original : The revenge of the non-vegetarian

Traduit de l'anglais (Inde) par Sylvie Schneiter

Éditions Robert Laffont - Pavillons Poche - Date de parution : 12 mars 2020 - ISBN : 9782221246566 - 128 pages - Prix éditeur : 9 €

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi