top of page

"Le Cheval de Feu" de Anuradha Roy





C'était un cheval en feu. Il errait sous la mer, crachant des flammes, et quand il secouait sa crinière, les vagues rougeoyaient, et quand il surgit hors de l'eau, il était haut comme un arbre et le feu qu'il crachait produisit un son de papier froissé. Il surplombait la maison basse d'Elango. Les flammes léchèrent d'abord les sabots de l'animal, puis ses canons longs et robustes, et quand elles atteignirent le museau, Elango se demanda avec inquiétitude si le cheval n'allait pas exploser sous l'effet de la chaleur. Il avait bien fait un trou pour laisser sortir l'air ? L'angoisse finit par se frayer un chemin à travers son sommeil agité, il ouvrit les yeux d'un coup. [Page 42]





Le cinquième roman de l'autrice Anuradha Roy - tous ont été traduits en français - est aussi brûlant que son titre.

"Le Cheval en Feu", traduction de "The Earthspinner" nous emmène en Angleterre, où Sara, originaire d'Inde du Sud, est étudiante. Solitaire, elle passe son temps libre à consigner son quotidien dans un journal mais surtout à se rendre dans un atelier de poterie dans le sous-sol d'une église où elle se rémore les souvenirs.

Ses souvenirs sont intimement liés bien évidement à sa famille, sa soeur, sa mère et son défunt père mais surtout à Elango, un potier et son enseignement en poterie, qui était également conducteur de rickshaw malgré son talent pour cet artisanat.

Il y a une poignée d'années, alors que Sara devait avoir onze ans, Elango est tombé amoureux de Zohra, une musulmane et avait décidé un jour, après avoir eu un rève, d'ériger un grand cheval, comme ses aïeux en faisant dans le passé. mais certaines libertés qu'il s'est accordé a valu un déferlement de haine.


Avec "Le Cheval en Feu", Anuradha Roy signe un roman incisif et émouvant sur la lutte pour la réussite créative dans un monde rongé par un fanatisme croissant et des bouleversements politiques. Même si le roman nous emmène quelques décennies en arrière, il traite des problèmatiques encore très actuelles en Inde. "Le Cheval en Feu" est un roman très captivant, même si l'on peut deviner les tenants et surtout les aboutissements, il offre une lecture extraordinaire et haletante. Ce roman met également à l'honneur l'artisanat et particularité celui de la poterie et la passion des chiens de l'autrice. "Le Cheval en Feu" est un roman comme il en existe peu, d'une très grande sensibilité, écrit d'une main de maître.




Telle avait été la conclusion d'Elango quand il avait mis la montre de côté - conclusion qu'il répétait de temps à autre à son chien. Chinna lui avait porté bonheur. Sa vie avait été transformée. Son coeur lui paraissait plus grand, plus vivant, comme si une source d'eau claire avait jailli en lui pour irriguer une terre aride qui avait désespérément besoin d'eau. Des fleurs avaient surgi ainsi que de nouveaux brins d'herbe. Le désert éatit devenu jardin. [Page 69]


 

Le Cheval Rouge

De Anuradha Roy

Titre original : The Earthspinner

Roman traduit de l'anglais (Inde) par Myriam Bellehigue

Éditions Actes Sud - Collection "Lettres indiennes" série dirigée par Rajesh Sharma

Date de parution : novembre 2023 - ISBN : 978-2-330-18394-3 - 271 pages - Prix éditeur : 22,50 €







bottom of page