"Le voyage d'Alice Sandair" de Jacqueline Merville


Ne serait-il pas plus facile de dire la forêt de bambous comme une parenthèse temporelle cernée de vagues impressions, floues comme nuages, fumeuses même, et d'agrémenter le récit d'Alice de pauses poétiques, de poèmes ésotériques survolant ce lieu comme s'il était un mythe ou un fantasme lumineux ou le songe d'une saison en Inde ? [Page 76]



Sur un coup de tête, se défaire de ses biens matériels, prendre un billet sans retour, partir sans se retourner, sans livres, le sac et le cœur léger, c'est ce qu'avait réalisé, il y a longtemps, Alice Sandair, lorsqu'elle rejoignit la forêt de bambous sur les plateaux du Deccan.

Un voyage pour dénouer son dedans et rencontrer une assemblée humaine où elle serait plus qu'à l'aise. Mais finalement qu'allait-elle vivre à Koregaon Park ? Qu'allait-elle rencontrer dans ce lieu où rayonnait, il y a quelques années encore, la présence du philosophe ? Robes rouges, robes noires, laboratoires de psyché, discours dans le Hall, samadhi, forêt de bambous ... Attachement à ce nouvel environnement, expériences, puis peu à peu, détachement.




Elle y voyagea dans le temps. Il lui demandait de juste regarder, de laisser ses émotions s'évaporer. Il lui parlait par télépathie, c'est-à-dire qu'une voix parlait à l'intérieur même de la pensée d'Alice. Elle allait dans ce qui ressemblait à d'autres vies, des vies antérieures dirait-on en Asie. Une mémoire des cellules ? Elle devint singe, elle devint des femmes ou des hommes dans des paysages qui n'existent plus, se disait-elle. La structure de ses os semblait travaillée par un flot agréable, lent. [Page 182]

'Le voyage d'Alice Sandair" est un roman écrit par Jacqueline Merville, autrice de nombreux romans et peintre. Son œuvre littéraire est nourri par son expérience de l'Asie et particulièrement de l'Inde, un pays où elle se rend régulièrement depuis plusieurs décennies. "Le voyage d'Alice Sandair" semble être inspirée de l'expérience de l'autrice lorsque dans les années 1990, elle se rendit seule en Inde.


"Le voyage d'Alice Sandair" est un roman, qui dès les premiers pages, semble très personnel, très intime. Il n'est en rien un récit de voyage a proprement parlé mais plutôt un roman sur le voyage intérieur et la recherche de soi. Ni les lieux du roman, ni le nom du philosophe ne sont jamais explicitement nommés mais ils se devinent. Outre les descriptions du lieu qui permettent d'en apercevoir très nettement les contours, ce roman nous fait prendre conscience des évolutions qui s'y opèrent au fil des ans. En 10 ans, la durée du séjour d'Alice Sandair, beaucoup de changements eurent lieu, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, aussi bien en Alice que dans l'environnement où évolue la jeune femme. Toujours en quête, son expérience l’emmènera peu à peu au-delà des plateaux du Deccan.

"Le voyage d'Alice Sandair" est un roman d'introspection, au style presque poétique, méditatif. L'écriture de Jacqueline Merville est merveilleuse et ce livre est un véritable petit bijou qui offre une approche original de ces voyages spirituels en Inde.


"Le voyage d'Alice Sandair" est un roman à lire et à connaître, qui n'a rien à envier aux ouvrages de développement personnel et aux récits de voyage. Bien plus qu'un roman, il vous offre de quoi réfléchir sur votre propre vie.


"Le voyage d'Alice Sandair"

De Jacqueline Merville


Éditions Des Femmes Antoinette Fouque

Parution : 19 mars 2020 - ISBN : 782721007186 - 256 pages - 16 €


#éditionsdesfemmesantoinettefouque #jacquelinemerville #rétrospection #littératurefrançaise #romans #auteurfrançais #auteursfrançais


https://www.desfemmes.fr/litterature/le-voyage-dalice-sandair/

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi