"Lorsque pleura Shiva" par Lucie Friedrich


Ce soir, les étoiles sont des phares qui guident le voyageur, et leur scintillement est presque douloureux.
La violence est maîtresse du renouveau.
Le plongeon et la naissance sont des actes d'une brutalité pure : de force, ouvrir les yeux sur un nouveau monde.
Hurler de toutes la puissance du nouveau-né, de toute l'angoisse de la découverte,
Puis, apprendre, haïr, aimer,
Suivre les chiens, entrevoir les oiseaux,
Traquer la vie, la voir frapper, danser et rire,
Ivre de vide, se laisser guider par les étoiles - celles de tous les cieux, celles de tous les yeux.
Je détache mon regard de la nuit et observe Rain en silence.

Inde, 2006

Rain est la fille cadette d'une famille de Pune dans l’État du Maharashtra. Sa famille, composée de cinq filles dont trois déjà mariée, vit dans un appartement. Ses parents, qui ont des revenus confortables, exploitent une rizière et ont voulu pour leurs filles une éducation plus souple que celle pratiquées par les autres familles indiennes.

Rain a depuis son jeune âge un côté "garçon manqué" et est de nature assez rebelle. Elle n'a pas hésité à transgresser les règles concernant les menstruations au sein du foyer, de porter des jeans et des tee-shirts, d'avoir des cheveux courts et de conduire une moto.

Alors qu'elle a dix-sept ans et qu'elle est à l'université, un voisin, un jeune homme déjà marié, commence à l'aborder. Rain ravie qu'un bel homme tel que Navnit s'intéresse à elle, se laisse manipuler. Navnit est un beau-parleur et profite de la naïveté de Rain pour arriver à ses fins. Il poussera le vice jusqu'à ramener la jeune femme dans l’État du Rajasthan d'où il est originaire. Même si elle n'a eu aucune relation sexuelle avec cet homme, Rain qui ne prendra pas conscience que ses agissements saliront sa réputation et de celle de sa famille.

Après cet épisode, pour son bien, ses parents l'ont contrainte de vivre isolée quelques mois dans une annexe de la maison afin de calmer les esprits. Ses parents, tolérants, malgré les frasques de leur cadette, finirent par décider que Rain devait reprendre l'université. Mais malgré le retour à une vie normale, les gens continuèrent à jaser et a méprisé Rain et sa famille. Ses parents décidèrent alors de la marier à un homme de douze ans son aîné. Mais encore une fois, tout ne se déroulera pas comme prévu.


---------------------


"Lorsque pleure Shiva" est la réécriture d'un précédent roman de Lucie Friedrich. L'histoire s'est largement inspirée d'une histoire vraie, celle d'une amie de Lucie, une sœur de cœur qu'elle a rencontré lors de son séjour de plusieurs mois en Inde en 2012. Ce récit est centré sur les conditions de vie des femmes en Inde et aborde nombre de sujets : menstruations, violences psychologiques et physiques, l'éducation des filles, le suicide, le mariage arrangé, les violences conjugales, la maternité, le poids des rumeurs, le divorce, l'homosexualité, le viol, ...

Le récit est écrit en deux temps : en 2012, lorsque Rain se confie à Lucie ; et de l'année 1999 à l'année 2011 où l'on découvre un pan de la vie de Rain. Même si Rain a grandi au sein d'une famille où le poids d'être une fille n'existait pas car elle avait accès à l'éducation et avait une certaine liberté de mouvement, sa vie était loin d'être reluisante à cause de mauvaises rencontres et de mauvais choix. Le facteur déclencheur devait être son histoire, lorsqu'elle avait dix-sept ans, avec ce premier homme originaire du Rajasthan, qui a terni l'avenir de Rain en la courtisant. Même si Rain en a fait voir de toutes les couleurs à ses parents, heureusement pour elle, ils ne l'eurent jamais rejetés malgré ces nombreuses épreuves, ce qui n'aurait pas été le cas dans une autre famille.

"Lorsque pleure Shiva" est un récit très bien structuré, on apprécie ces va-et-vient entre passé et présent. La vie de Rain a été faite de nombreuses épreuves, chacune fait l'objet d'une histoire dans le roman, offrant ainsi au lecteur de sujets variés. Lucie Friedrich a profité de ce récit pour y intégrer des informations relatives à l'Inde dans son ensemble liées notamment aux us et coutumes.

L'histoire, racontée à travers le regard de Lucie Friedrich, est très touchante et le lecteur est rapidement happé par ce récit poignant."Lorsque pleure Shiva" est une confession très intime, permettant de véhiculer un message, celle d'une jeunesse féminine qui souhaitent qu'évolue les mœurs afin notamment que les femmes puissent vivre dans la lumière sans devoir se cacher.


Lorsque pleura Shiva

Lucie Friedrich

Éditions Librinova - Date de parution : 18 décembre 2019

ISBN : 979-1026244448 - 266 pages -

En format broché à 16,90 € et en format Kindle à 7,99 €


#littératurefrançaise #pune #LucieFriedrich #récitdevoyage #récitdevie

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi