top of page

"Orages sur Calcutta" Eric le Nabour



Il se sentait ridicule, il avait la sensation d'évoluer en terrain inconnu, mouvant, décalé, une ombre parmi des personnages de chair et de sang qui se déplaceraient, eux, en pleine lumière. Mais toutes les ressources intérieures auxquelles il faisait appel, tous les principes d'éducation de son enfance ne résistaient pas au sourire de cette femme au teint légèrement hâlé, au regard fatigué et à la voix si mélodieuse. [Page 78]



Sanjay et Mardukar Pradesh sont frères mais tout les oppose.

Mardukar vient de revenir d'Angleterre où il a fait des études pour devenir avocat alors que son frère a travaillé pour l'entreprise familiale auprès de leur père, une fabrique de cigarettes que ce dernier a fait prospérer.

Alors qu'un drame familial aurait pu rapprocher les deux frères, celui du décès de leurs parents et de leur jeune sœur, leur relation sera déchirée. Sanjay va se noyer dans le travail alors que son frère vivra une vie de débauche dans les bas-fonds de Calcutta. Sanjay rêve de combattre dans l'armée anglaise, malgré son handicap à sa jambe, alors que Mardukar soutiendra fermement le mouvement d'Indépendance. Plus d'une fois, Sanjay viendra au secours de son frère, il le retrouvera même mal au point dans un dispensaire de quartier, le lieu où il rencontrera Victoria O'Grady, fille unique d'un colonel britannique, commandant des services de renseignements des armées britanniques à Calcutta et pour qui il aura un coup de cœur, qui sera réciproque.

Étrangement, et malgré son handicap, Sanjay finira par recevoir la confirmation de son incorporation dans un régiment d'infanterie provisionnement basé dans le nord de l'Ecosse, à la fin du mois de mai 1940. Sanjay n'a pas alors conscience des véritables raisons qui lui a permis cette incorporation, ni de ce qu'est la guerre sur le vieux continent, de ce qu'il adviendra de l'entreprise familiale et de son frère ... Dans l'ignorance, Sanjay pensera faire son devoir pour un pays qui ne sera bientôt plus le sien ....


"Orages sur Calcutta" de l'auteur français Eric Le Nabour, spécialise des romans historiques nous emmène à Calcutta de juillet 1925 à la pré-indépendance à travers une saga familiale. De nombreux sujets sont explorés, des sujets en lien forcément au mouvement "Quit India", la place des indiens au coeur du Raj Britannique, les incorporations des indiens pour combattre sur le sol européen, l'amour interdit, ... "Orages sur Calcutta" nous fait passer par toutes les émotions et est loin d'être monotone car il y a nombre de rebondissements qui tiennent en haleine les lecteurs. C'est un roman qui aurait presque pu être écrit par un auteur indien, tant Eric Le Nabour a écrit ce roman avec beaucoup de justesse et de précisions. Une très belle lecture comme il est agréable de s'y plonger, de l'histoire, beaucoup de suspens, de complots, et un soupçon de romantisme. Rien ne se devine, tout se découvre.



Orages sur Calcutta

Eric le Nabour

Editions Presses de la Cité - Parution : mai 2005 - En occasion




bottom of page