top of page

"Présences de Tagore - Eveil au monde et action communautaire" par Joëlle Libois


La pertinence de sa Reconstruction rurale est largement reconnue en Inde et à l'étranger. Tagore n'est pas resté exclusivement dans le monde des idées ; il donnait libre cours à sa créativité à travers la musique, la danse et la peinture, sans pour autant perdre contact avec les problèmes plus autour de lui. Il peut être considéré comme le père du mouvement du réveil et de la conscientisation de l'Inde rurale. (Page 124)




Joëlle Libois est docteure en sciences de l'éducation et directrice de la Haute école de travail social de Genève (HES-SO). Parmi ses nombreuses collaborations avec différentes universités, le département de travail social de Genève, a institué, avec la participation de Joëlle Libois, un partenariat avec l'université Visva-Bharati, une université centrale de recherche et une institution d'importance nationale située à Santiniketan, au Bengale occidental en Inde fondée par Rabindranath Tagore.

Rabindranath Tagore, Prix Nobel de littérature en 1913, décédé en 1941, quelques années avant l'Indépendance de l'Inde, avait de nombreuses cordes à son arc. Il a été poète, romancier, dramaturge, philosophe de langues bengali et anglaise, peintre et compositeur ... C'était un homme singulier qui a laissé à l'Inde un innombrable héritage mais qui malheureusement n'avait pas été toujours écouté à cette époque de soulèvement contre le colonialisme.

Pour autant, hormis ses poésies, ses pièces, ses nombreux essais et nombreuses peintures, ses romans et nouvelles dont certains ont été adaptés au cinéma, que savons-nous de Tagore ?

Comme il a été écrit plus haut, il a été le fondateur Santiniketan littéralement "L'asile de la paix". Lors de sa fondation en 1901, Tagore, qui a voyagé à travers le monde notamment en Occident, qui a visité des écoles innovantes et qui a pu rencontrer et échanger avec de nombreuses personnes, dont certains "penseurs" et "pédagogues" possédant les mêmes préceptes que lui en matière d'éducation, avait décidé que son école s'écarte notablement des méthodes de l'époque en proposant une école innovante, où les élèves pouvaient développer leur créativité grâce au contact direct avec la nature. Au fil du temps, l'école devient une université. Pour autant, Tagore ne s'intéressa pas uniquement à ce lieu unique de vie pour l'éducation, car il était très attaché et sensible aux conditions de vie de la population locale, rurale, ... L'éducation, pour cet homme qui prônait un esprit universalisme, était destinée à tous car elle pouvait s'adapter.


Dans "Présences de Tagore - Eveil au monde et action communautaire", un passionnant essai sur Tagore, en adéquation avec le travail social, la spécialisation de Joëlle Libois, cette dernière nous invite à découvrir Tagore pour d'autres perceptions de sa philosophie comme par exemple la pluralité du travail social, le mouvement coopératif et l'engagement pour le bien commun. Enrichissante et passionnante, cette synthèse est vraiment à lire car elle permet d'explorer des préceptes instaurés il y a cent ans par un visionnaire, Tagore.

Cet essai est un ouvrage indispensable, disons même un ouvrage de référence, passionnant à lire et riche en enseignements, celui d'un homme moderne et dont son enseignement traversent les âges et les siècles. Il est agrémenté de nombreuses citations de celui que l'on surnomme Gurudev, dont certaines inédites, de photographies et d'une intéressante bibliographie.

Cet ouvrage permet de comprendre qui avait été cet homme hors-du-commun, un véritable génie du XXème siècle, tout en découvrant une part de son héritage, jusqu'à aujourd'hui méconnue et dont il serait intéressant de suivre les préceptes.



------------------


"Présences de Tagore - Eveil au monde et action communautaire" par Joëlle Libois

Avec la collaboration de Prasanta Kumar Ghosh et Kumkum Bhattacharya

Préface : Marc Breviglieri

Éditions ies 2022 - HETS Genève - Collection "Le geste social"

Date de publication : 5 mai 2022 - ISBN : 978-2-88224-235-8 - 256 pages - Prix éditeur : 28 CHF



Comentarios


bottom of page