"Ret samadhi - Au-delà de la frontière" de Geetanjali Shree

Une histoire va se raconter. Ce sera une histoire en même temps complète et incomplète, comme il en va des histoires. C’est une histoire intéressante. Il y a une frontière, et des femmes, qui viennent, s’en vont, traversent, tout du long. Une frontière et des femmes, et l’histoire se fabrique toute seule. Même, il suffit de la femme. C’est une histoire. Un déclic. Après, l’histoire s’envole au vent qui souffle. À l’herbe qui pousse, poussant le corps à prendre le vent, et le soleil aussi quand il se couche, il allume les myriades de bougies de l’histoire, à foison, pour les piquer contre les nuages, et tous ils se joignent à la balade.

Amma est une octogénaire qui vit, selon la tradition, avec son Aîné. Ce dernier est fonctionnaire mais lui et sa famille devront quitter le logement de fonction, une belle maison avec un somptueux jardin, pour un appartement car il vient d'être mis à la retraite.

Amma a toujours eu sa pièce dans la maison de son fils mais depuis la mort de son mari, elle n'a guère quitté son lit. Elle fera bien évidemment partie du déménagement et aura une pièce bien à elle dans le nouveau logement familial.

Alors que la famille est en plein préparatif de départ, Amma s'octroie étonnamment une sortie nocturne, elle qui ne fait guère plus de cinq pas depuis plusieurs années. Ses enfants, la retrouveront au commissariat.

En plus, de l'Aîné, son unique fils, Amma a une fille. Cette dernière ne s'est jamais mariée et n'a donc aucune responsabilité familiale. Elle est écrivaine, indépendante, fréquente un homme et vit seule dans le quartier de la ceinture verte de la ville.

Suite à la divagation de sa mère, elle décide de la prendre en charge, avec l'intention de départ, de la garder jusqu'à la complète installation de son frère. Amma se retrouve donc dans l'appartement lumineux de sa fille, un appartement où l'extérieur verdoyant s'invite à l'intérieur. Une véritable oasis régénératrice. Dès son arrivée, Amma ne garde plus le lit et s'autorise des distractions telles que le jardinage, le bavardage avec les voisins et les nombreux visiteurs, le bricolage avec des objets de récupération, la promenade ... Dans l'appartement de sa fille, et avec l'aide de Rosy, une transgenre qui vient régulièrement, Amma reprend un nouveau souffle, une nouvelle jeunesse salvatrice. Alors que la mère revit, la fille flétrit, ne vit plus. Et pourtant, elle n'est pas à bout des surprises réservées par sa mère.


L'histoire est un récit rêve qui construit son sens au fil de son chemin. Borges nous le dit. Tout est illusion. Illusion aussi que tout ait été découvert en Inde, que tout y ait été dit avant les autres. Le rêve est comme un arbre où chaque branche feuille rameau feuillage raconte dans son ramage sa propre histoire, dressant ses bras immenses comme ses minuscules petites branchettes, qui s'enlacent tout en poussant séparément. L'histoire rassemble ses fils, ça grouille, ça monte de partout, du vent de la terre du sable, et ça tisse de nouvelles trames. Composition nouvelle qui créera du nouveau.

"Ret samadhi - Au-delà de la frontière" est un roman écrit en hindi par Geetanjali Shree et fabuleusement traduit en français par Annie Montaut.

À travers une narration, Geetanjali Shree nous transporte dans ce qui pourrait être la ville de Delhi, à la rencontre d'une famille de la classe moyenne indienne comme il existe tant d'autres. Et pourtant, lorsqu'on lit les premières pages de "Ret samadhi", l'on se rend très vite compte que Geetanjali Shree nous offre un roman singulier, il se pourrait peut-être même qu'elle ait voulu mettre le lecteur au défi. Définir le genre littéraire de "Ret samadhi" est impossible, plusieurs styles d'écritures parsèment le roman de Geetanjali Shree, différents rythmes, plusieurs dimensions. Durant tout le roman, le lecteur est mis à mal mais l'étape la plus difficile est sans conteste le premier chapitre où la lecture peut s'avérer ardue, il ne faut pas le cacher. Mais lorsque le lecteur vient à bout de cette première centaine de pages, et qu'il s'est enfin approprié le roman en laissant notamment de côté ses habitudes, sa zone de confort et les règles, "Ret samadhi" devient fort intéressant. Pour lire "Ret samadhi", il faut se laisser prendre au jeu en se laissant emporter par l'écriture et l'univers de Geetanjali Shree qui les réinvente ici. Amusez-vous en lisant ce roman. Découvrez par vous-même jusqu'où le fantasque de Geetanjali Shree et disons même d'un auteur puisse aller. Laissez-vous titiller par votre curiosité et laissez-vous à votre tour surprendre par cette vieille dame que vous croyiez grabataire et qui va se transformer en aventurière de l'autre-côté de la frontière.


"Ret samadhi" est un roman enivrant par le foisonnement de personnages, de détails, d'animaux, ... C'est un roman fantastique où même les animaux entrent en scène et prennent la parole, devenant même amis des humains. C'est un roman philosophique qui vous prête à réfléchir à certaines questions notamment sur notre place dans ce monde. C'est un roman poétique permettant ainsi aux mots de retrouver toutes leurs lettres de noblesse. C'est un roman hommage aux grands hommes de lettres qui ont planté leur décor dans le sous-continent indien et c'est un pur plaisir de voir apparaître leurs noms dans le récit et d'assister à la renaissance de certains de leurs personnages-clés.


Vous l'aurez compris, lire "Ret samadhi" offre bien plus une simple histoire, c'est un reflet de la vie qui vous permettra en outre de prêter plus attention au monde qui vous entoure mais c'est avant tout un florilège de la beauté et de la richesse de l'Inde sans omettre de mentionner certaines heures sombres de son histoire comme la partition. La partition qui a été une terrible épreuve pour ceux qui l'ont vécu, une déchirure avec le passé, la perte d'un foyer et d'un héritage, la perte de membres de la famille décédés ou restés au-delà de la frontière, des amours brisés et perdus. Le personnage de la mère est un personnage complexe et complet, loufoque, et à travers elle, Geetanjali Shree nous offre une belle leçon d'humanité et d'humilité, teintée d'humour.

À votre tour, laissez-vous enivrer par la magie des mots et des phrases de Geetanjali Shree. Mettez-vous au défi et découvrez à votre tour que "Ret Samadhi" est un très grand livre, un joyau de la littérature hindi.


Maison toute bruissante de bouts de coton qui s'envolent et de bouts de boutures. Le vent soufflait fort et toutes les briques se mirent en musique, de quoi faire un nouveau proverbe. L'appartement solitaire avait compris le travail de la fille. Il savait rester silencieux, respectueusement. La fille restait tard penchée sur une page. En ascèse devant la déesse du travail comme une bonne dévote. À tout moment la déesse pouvait être contente de sa fidèle et venir s'asseoir auprès d'elle. La plume alors se levait d'elle-même et se mettait à courir sur la page. Article, nouvelle, livre se faisait.



"Ret samadhi - Au-delà de la frontière"

De Geetanjali Shree

Traduit du hindi (Inde) par Annie Montaut

Éditions Des Femmes Antoinette Fouque

Parution : 19 mars 2020 - ISBN : 9782721007162 - 336 pages - 25 €


https://www.desfemmes.fr/litterature/ret-samadhi/

Quatrième de couverture

"Ret samadhi" est l’histoire d’Amma, mère, grand-mère et veuve de 80 ans, qui sans un mot abandonne un beau jour la maisonnée de son fils aîné, où elle habitait selon la tradition. Hébergée par sa fille, une écrivaine très indépendante, elle découvre une nouvelle forme de liberté et d’amour. Amma s’ouvre alors au monde et à elle-même, aidée dans sa métamorphose par une curieuse aide-soignante, Rosy, une transgenre qu’elle semble connaître depuis toujours. Lorsque cette profonde amitié est brutalement interrompue, l’octogénaire aussi fantasque qu’attachante part pour le Pakistan sur les traces d’un mystérieux passé, entraînant sa fille dans cette folle aventure.

Ce roman hors du commun, qui offre un portrait foisonnant de la culture indienne et s’inscrit dans la grande histoire de la Partition, fait vaciller les frontières : celles entre normalité et étrangeté, rêve et réalité, passé et présent, corps et esprit, et bien d’autres encore.

Dans l’écriture de Geetanjali Shree, monologue intérieur, dialogue et narration polyphonique s’entremêlent sans couture apparente. Humour, tragique et poésie se superposent, jouant sur les sonorités et les rythmes d’une façon parfois vertigineuse, que la remarquable traduction d’Annie Montaut a su restituer. Un très grand livre.

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi