"Rukhsat, Le Départ" de Sujit Banerjee

#littératureindienne #auteurindien #auteursindiens #sujitbanerjee #lepythagore #nouvelles


Jaba, c'est une fleur rouge feu relativement grosse qui fleurit sur un tapis vert, vert foncé, vert clair ou vert franc. Une fleur offerte aux dieux et aux déesses pour apaiser leur soif de sang. On l'avait appelée ainsi, car elle était la première fille née après trois générations de garçons, nos épines, disait son grand-père en la tenant dans ses bras deux après sa naissance. [Page 63]

"Rukshat" est un mot ourdou رخصت (en hindi रुख़सत ) qui signifie "le départ".


"Ruskhat, le départ" est un recueil de vingt-six nouvelles écrites par l'auteur indien Sujit Banerjee qui est né dans la capitale de Bihar, Patna, de parents bengalis et qui vit à Delhi.


La particularité de ce recueil est que chacune des vingt-six nouvelles portent un prénom lié à une lettre de l'alphabet de latin moderne. Les nouvelles sont classées par ordre alphabétique. De "A" comme "Abhimanyu" à "Z" comme "Zahan" en passant par "K" comme "Karan" ou "S" comme Siraj, ce recueil est une véritable malle aux trésors qui nous transportent aux quatre coins de l'Inde à la rencontre d'un panel de protagonistes aux origines diverses, de tous les âges, aux bagages variés, à des stades différents de leur vie.





Les histoires sont simples, créatives, prenantes et avant tout magnifiquement bien écrites, les chutes y sont vertigineuses. Toutes les nouvelles formant ce recueil sont touchantes, certaines sont tragiques, même violentes. L'intrigue est unique pour chacune des vingt-six histoires sans jamais abandonner l'âme qui résonne à travers chacune d'elles. Certaines font écho à d'autres.


La littérature indienne possède de magnifiques joyaux, "Rukhsat, le départ" en fait partie.









Peu de conversation. Cela pouvait attendre, leurs corps affamés exprimant un langage plus noir et plus profond que les mots. Chacun avait imaginé un bref instant ce moment, mais aucun ne pensait que ce pût être à ce point. Un téléphone mobile montrait dix-huit appels manqués et l'autre dix. Celui de la chambre n'avait jamais sonné, car ils s'était mis en mode "ne pas déranger". [Page 42]




"Rukhsat, Le Départ" de Sujit Banerjee Rukhsat

Titre original ; "Rukhsat, The Departure"

Traduit de l'anglais par Danielle Maigrot et Françoise Ramillon

Éditions Le Pythagore - Date de parution : 5 mars 2020 - ISBN : 978-2-37231-084-0 - Prix éditeur : 19 €

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi