"Sucre amer" - Avni Doshi

#avnidoshi #littératureindienne #bookerprize #éditionsglobe #pune #auteurindien #auteursindiens



Je mentirais si je disais que les malheurs de ma mère ne m'ont jamais procuré aucun plaisir.



Pourquoi la folie des mères inspirent tant la nouvelle génération d'auteurs indiens ? Est-ce pour se détacher de cette image depuis longtemps exploitée, surexploitée par d'autres auteurs, celle de la parfaite épouse indienne, docile, bonne cuisinière ou mauvaise bru, soumise, brutalisée ? Est-ce pour briser ce cliché ancré, lever les tabous et ainsi démontrer que la parfaite épouse indienne (et mère) est un être humain, et comme tout être humain, elle peut avoir une vie hors norme, que comme un tout à chacun elle peut être atteinte d'une maladie y compris la folie ?


"Sucre Amer" ou "Burnt Sugar", pour son titre original, est le premier roman d'Avni Doshi. Il a été présélectionné par le prix littéraire anglais le Booker Prize en 2020, et récemment pour le PEN/Hemingway Award for Debut Novel (2022). L'auteure y met en scène Antara, une femme mariée depuis peu à un indien issu de la diaspora, qui vit à Pune, une grande ville près de Bombay/Mumbai. Antara qui est la narratrice, nous raconte dans l'ordre chronologique, l'évolution de la maladie qui ronge sa mère, qui à 50 ans, est atteinte d'Alzheimer, une maladie qui la rend de jour en jour plus sénile, plus incontrôlable, ingérable.

Mais justement, cette maladie, n'est-elle pas la continuité de la vie qu'avait mener cette mère, Tara, qui a eu une vie loin d'être conventionnelle, encore moins dans une Inde traditionaliste des années 80 au début des années 2000 ? Quelles sont les répercussions sur la vie d'Antara d'avoir grandi auprès d'une mère qui est restée adolescente dans sa tête et qui a été loin d'une mère aimante et présente pour sa fille ? Antara, étant artiste, que cherche-t-elle à transmettre dans ses dessins ?

Alors que les souvenirs de sa mère s'efface, Antara se souvient de ce qu'avait été les différents périodes de sa jeune vie : ses sept premières années de sa vie dans un ashram, auprès de la Mère mais pas la sienne mais de Kali Mata, sa vraie mère ayant été trop occupée à jouir de son statut de "favorite" ou de "première" auprès du gourou ; la vie dans la rue ; d'avoir grandi sans père, loin d'un foyer ; d'avoir dormi un temps dans la rue ; d'avoir été ballottée voir mal-aimée ; ... Au fur et à mesure, le récit d'Antara devient plus brutale, plus crève-cœur, plus amer. On découvre une fille qui a longtemps régurgité sa colère, qui déteste sa mère, tout comme sa mère la déteste, et qui pourtant se sent responsable d'elle. On découvre les séquelles de la vie instable dans laquelle Antara a dû grandir et les prémisses d'un futur que l'on devine.

"Sucre Amer" est un roman choc, puissant, psychologique, presque déroutant. Dans ce roman magistral et original, Avni Doshi s'intéresse aux relations mère-fille dans un environnement où le conflit est permanent et malsain. Elle brise les codes, inverse les rôles, fouille dans ce qu'il y a de plus profond dans l'humain, jusqu'à sa noirceur, et nous offre avec "Sucre Amer", un roman universel mais surtout grandiose. Un excellent premier roman.


Je lui dis que ces choses-là ne sont pas toujours conscientes, que parfois nos actions sont déterminées par des équations auxquelles il est difficile d'échapper. Aussi simple que soit le problème et aussi évidente que soit la solution, il en reste toujours des séquelles, une infime partie qui aurait été dite et mal interprétée. [Page 160]

--------------

"Sucre Amer"

Avni Doshi

Titre original : Burnt Sugar

Traduit de l’anglais (Inde) par Simone Manceau

Editions Globe - Date de parution : 5 janvier 2022 - ISBN : 978-2-38361-085-4 - 304 pages - Prix éditeur : 23 €


Shortlisted The 2020 Booker Prize


2022 PEN/Hemingway Award for Debut Novel



Site de l'auteure

https://www.avnidoshi.com/about


Site de l'éditeur

https://editions-globe.com/sucre-amer/