top of page

"Thoreau, yogi des bois" par Colette Poggi - Émilie Poggi aux Éditions des Équateurs


"Ainsi il semble que les habitants de Charleston et de La Nouvelle-Orléans, de Madras, de Bombay et de Calcutta [...] boiront à mon puits. Le matin, je baigne mon intelligence dans la philosophie étonnante et cosmique de Bhagavat Gîtâ, dont la composition date d'un temps lointain, séparé de nous par des années divines, et qui, comparé à notre monde moderne, et à sa littérature, le fait paraître chétifs et négligeables ; et je me demande si cette philosophie ne se rapporte pas à une épopée antérieure, tant sa grandeur est éloignée de nos conceptions. [...] (Page 107)




Dans une Amérique du milieu du 19ème siècle, en pleine industrialisation et urbanisation, un homme détonne. Il s'agit de Henry David Thoreau, diplomé d'Harvard et fils d'un industriel, un passionné de poésie et de sagesse antique. Thoreau est un homme que l'on peut qualifier de singulier car il n'hésite pas à critiquer les aléniations de la société marchande qui sont en train de créer un monde articificiel où les humains détruisent et polluent la nature. Thoreau a d'autres combats, par exemple, il se mobilise et révèle des défis contre l'injustice de l'esclavage, de la ségrégation raciale.

Le 4 juillet 1845, comme un pied de nez au jour de la fête d'Indépendance des États-Unis, comme "tant d'ascèstes indiens, hindous, jaïns, bouddhiste, il trouve refuge dans la forêt pour rencontrer la vie, pour se rencontrer soi-même", Henry David Thoreau, alors âgé de 27 ans, s'installe à Walden, une forêt de l'État du Massachusetts, sur la propriété de son ami Ralph Waldo Emerson, père fondateur du mouvement littéraire, spirituel, culturel et philosophique, le transcendantalisme dont une des croyances fondamentales était la bonté inhérente des humains et de la nature.

Henry David Thoreau, lecteur des sages indiens et chinois, imprégné par la pensée de Sophocle et de Zarathoustra s'y rend avec dans ses maigres bagages, des livres de sanskrit, de philosophie et de poésie tels que la Hatha-yoga-pradîpikâ, la Bhagavad Gîta et la Manusmrit ; des poètes de l'Antiquité grecque et romaine.

Ce séjour de deux ans, deux mois et deux jours, "un peu à la manière des retraites des bouddhistes tibétains de trois ans, trois mois et trois jours" se fera en autosuffisance.

Face à la naissance de ce monde artificiel où la perception de la nature évolue, Thoreau, journaliste, naturaliste, botaniste, éthnologue, considéré comme le premier philosophe américain, prend de la distance avec la société humaine pour observer, réfléchir et s'émerveiller. Parmi ses nombreuses réflexions, il réflechira notamment à la place de l'humain au sein de la Nature, de son rapport écologique au monde, à cette forme de décroissance qui envahit peu à peu le Monde. Il continuera à lutter pour les grandes causes auquel il est engagé : contre le sort réservé aux Indiens avec qui il passera du temps durant son séjour, contre l'esclavage, contre la guerre du Mexique, contre les mauvais traitements de la nature et bien d'autres.

L'époque de Thoreau est le début de l'orientalisme, un mouvement artistique, notamment présent dans la littérature et la peinture, qui prend son essor en Occident au XIXème. Thoreau est un des rares américains ayant des connaissances sur les philosophies indiennes, grâce aux ouvrages récemement traduits du sanskrit et qu'il s'en délecte.

Thoreau est également un précurseur aux pensées visionnaires dans d'autres domaines. Cet amoureux de la nature sauvage, est considéré come le père de la décroissance et de la désobéissance civile. Il inspira de nombreuses grandes personnalités contemporaines : Gandhi, Martin Luther King, Tolstoï, ..., ou plus récemment la militante écoféministe indienne Vandana Shiva.


Dans "Thoreau, yogi des bois", Colette Poggi, docteure en philosophie, indianiste et sanskriste, met en lumière les influences de différentes spiritualités sur ce visionnaire, Henry David Thoreau. Il est extraordinaire que cet homme, qui avait finalement peu accès aux textes fondamentaux de la philosophie indienne en fut si fortement imprégné. Avec sa reconnexion à la nature, il pratiquait sans se rendre compte, une forme de yoga et était devenu à sa manière, un yogi. A croire que Henry David Thoreau était l'incarnation d'un ancien yogi. Dans "Thoreau, yogi des bois", Colette Poggi offre une analyse très détaillée. Elle y établit une connexion entre la façon de penser de Henry David Thoreau et les différentes textes qui purent ou qui auraient pu inspiré cette figure emblématique.

"Thoreau, yogi des bois" est également l'occasion de découvrir dans sa généralité cet homme, ses écrits, son séjour à Walden, ses influences, son entourage, ses combats, ... sa vie. Ce qui fait un ouvrage complet mais surtout passionnant.

Les textes de Colette Poggi sont agrémentés, une nouvelle fois, par les magnifiques illustrations d'Émilie Poggi.

"Thoreau, yogi des bois" est un ouvrage sur un homme qui a vécu il y a près de 200 ans, et pourtant ses combats, sa façon de penser, ... restent si actuels. Ce fut un modèle et un modèle d'inspiration pour nombre de penseurs contemporains. Alors qu'il est plus que urgent de préserver la planète, les textes de Thoreau résonne plus forts plus que jamais en les lecteurs de cet ouvrage exceptionnel et passionnant.


Sans le savoir, Thoreau se révèle yogi de la beauté profonde, cachée, celle des cieux, des eaux et des bois sauvages. Par son intensité, cette expérience transformatrice l'atteint dans dans son noyau, et, parce qu'elle est à la fois vérité et beauté, elle fait de lui un être vrai, irradiant de la seule beauté qui ne passe pas. [Page 159]





 

Thoreau, Yogi des Bois

Par Colette Poggi - Illustrations d’Émilie Poggi

Éditions Des Équateurs - Parution : 15 novembre 2023 - ISBN : 9782382844878 - 238 pages - Prix éditeur : 23 €


Le lien vers le site de l'éditeur





bottom of page