"Une Femme au Rajasthan" de Kathy Dauthuille

Ces divinités, accompagnées de leur hymne ont désiré former un cercle dans cette terre sacrée du Rajasthan, principalement en un point, au cœur du désert, dans une ville de braise et de vent et ont ainsi choisi une haveli qui est le lieu de théâtre de cette épopée.



En franchissant la porte d'une maison des vents, une haveli, d'une ville de braise et de vent du Rajasthan, Cassandra fraîchement arrivée en Inde, se transformera. Elle deviendra Cardea "La déesse protectrice des portes" car elle aura la mission, pendant près de cent huit jours, de garder cette haveli en l'absence du propriétaire des lieux.  Cent huit jours en Inde, où elle aura le temps d'observer son environnement, prendre part aux fêtes et aux coutumes et découvrir les trésors qui se cachent derrière les portes des cent clés de la demeure ainsi que les mystères laissés par ses anciens habitants. Mais durant ce séjour, elle réalisera que l'Inde est un pays de contrastes et de contradictions.


Le chœur du ghazal chante : "Une porte, un cadenas, une clef. Et pour toutes les entrées en enfilade ; il en est de même : un cadenas auquel correspondent une clef et un numéro. La gardienne des portes doit être vigilante même si on ne la voit pas. Saraswati, témoin et gardienne, y veille".

"Une femme au Rajasthan" est un récit poétique écrit par Kathy Dauthuille où elle livre sa propre expérience indienne notamment celle vécue dans une région reculée du Rajasthan. De ce récit se dégage une féérie, un enchantement. En le lisant, on se trouve transporté dans une bulle et lorsqu'on a soi-même séjourné au Rajasthan, des souvenirs réapparaissent. Des lieux reviennent en mémoire tels que les havelis, d'anciens palais, certains villages et certaines ruelles, des paysages ... Certains visages ressurgissent des tréfonds de la mémoire et des scènes de la vie quotidienne reprennent vie. L'on entend le criaillement incessant des paons, le son des cloches et les prières provenant des temples, la musique crachée des tuk-tuk ou des festivals, on se revoit zigzaguant dans le ruelles pour contourner les vaches et même des chèvres, on assiste au défilé des chameaux en fin d'après-midi revenant des champs, ... Lire  "Une femme au Rajasthan" c'est également la sensation de se trouver devant une pièce de théâtre Kathputli, les déités sont présentes et apportent chacune à leur tour, du rythme au récit. Cassandra devient leur marionnette du nom de Cardea et se mouvera selon leurs désirs. Le décor sera la haveli qui apparaitra comme un théâtre avec son côté cour et son côté jardin. La haveli peut apparaître comme un symbole. Ancien signe de richesse et de réussite dans les temps anciens, elles sont aujourd'hui le signe d'un temps révolu, un temps où le commerce n'avait pas de barrières aux frontières. Les anciens habitants de ces havelis sont aujourd'hui des djinns aimant surgir la nuit ou préférant rester tapis dans l'une des nombreuses pièces fermées à triple tour. Même si les chapitres sont courts, le récit ne manque pas de détails. La haveli apportera son aura de mystère et un objet la garnissant en particulier. Kathy Dauthuille y transcrit très justement cette impression que l'Inde donne aux voyageurs. Envoûtante d'un côté, elle peut vous faire descendre de votre nuage en un instant, et peu à nouveau vous enchanter l'instant d'après. "Que nous réserve le Rajasthan ?" Dans "Une femme au Rajasthan", Kathy Dauthuille a parfaitement bien su répondre à cette question en décrivant notamment cette sensation indéfinissable que fait le Rajasthan, l'Inde, à son voyageur. "Une femme au Rajasthan" est une lecture saisissante, qui vous fait l'effet d'un miroir. Il vous apportera le sentiment de vous sentir moins seul(e). Une lecture qui saura également combler votre manque d'Inde.


Quatrième de couverture Ce livre est une réelle dualité qui prend place sur le sol indien, le témoignage d’une femme qui conte quatre mois de bonheur et d’enfer, imbriqués solidement l’un dans l’autre. Dès l’arrivée dans ces nouvelles contrées, le cadre idyllique prend le dessus, mais peu à peu, la vie devient un véritable combat. On passe d’extase et d’harmonie aux comportements agressifs, aux regards de mépris et à la violence froide pour revenir aux sourires lumineux et au silence. Un balancement incessant de joie et de peine, sans jamais savoir quelle sera l’issue à chaque sortie hors des murs de la haveli. Ombre ou lumière ? Toujours un peu des deux. Une mise en abîme théâtrale, une énigme mystérieuse, … Que nous réserve vraiment le Rajasthan ?

Une Femme au Rajasthan

De Kathy Dauthuille

Éditions Nombre 7 - Date de parution : 6 décembre 2019 - ISBN : 978-2368328903 - 130 pages - Prix éditeur : 10 €


#romansfrançais #littératurefrançaise #rajasthan #haveli #récitdevoyage #Nombre7

https://librairie.nombre7.fr/roman/1245-rajasthan-de-braise-et-de-vent-9782368328903.html

https://aidadanse.wixsite.com/kathy-dauthuille/rajasthan

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi