• Véronique Schauinger

"Cette maison est la tienne" de Fatima Farheen Mirza

Quelles sont les raisons qui ont conduit Amar à sortir du droit chemin ? Pourquoi a-t-il cherché du réconfort dans l'alcool et la drogue et pourquoi a-t-il tourné le dos à sa famille en s’enfuyant ? Est-ce à cause de la disparition brutale d'Abbas ou de n'avoir jamais pu construire sa vie avec Amira ? Est-ce par jalousie pour ses sœurs ou parce que son père ne savait pas lui transmettre son amour ?

Amar a été élevé, tout comme ses grandes sœurs, dans la pure tradition chiite. Il est né en Californie de parents indiens originaires d'Hyderabad. Son père Rafiq, orphelin, est venu très jeune en Amérique et à force d'obstination à réussi à décrocher un bon emploi et un appartement. Il s'est ensuite marié avec Layla qu'il a rencontré en Inde et cinq ans après leur mariage, alors qu'Amar n'était pas encore né, ils se sont offerts une très belle maison avec jardin.

Malgré l'éducation stricte de ses parents où la foi et les règles avaient une place importante, Amar avait été, dès sa naissance, un enfant choyé notamment par sa mère. Même s'il était très intelligent, Amar était, dès son plus jeune âge, un enfant difficile qui ne voulait pas travailler à l'école et qui était toujours très distrait à la mosquée et aux cours d'éducation religieuse. Ce qu'il adorait c'est jouer au basket avec les fils Ali et passer du temps avec sa famille loin de la maison et de la communauté ce qui n'arrivait pas souvent. À l'adolescence, il essaya de pousser toujours plus loin les limites jusqu'au point de non-retour.




"Cette maison est la tienne" est le premier roman de Fatima Farheen Mirza, une toute jeune auteure américaine qui y démontre tout son talent. Même si l'auteure reste très discrète sur sa vie personnelle, nous pouvons très bien imaginer que pour écrire ce roman, elle s'en est largement inspirée.


"Cette maison est la tienne" est l'histoire d'un couple chiite originaire d'Inde et dont les enfants sont nés aux États-Unis. Ils essayent de construire leur foyer dans ce nouvel environnement tout en y préservant les valeurs inculquées par leurs aïeux et en voulant les transmettre à leurs enfants. Ce qui apporte de la puissance à l'histoire est le mystère autour d'Amar et ce qu'il l'a poussé à couper les ponts avec sa famille. Un mystère que Fatima Farheen Mirza a su garder jusqu'au bout de son roman.


"Cette maison est la tienne" est une fresque familiale qui s'étend sur trois décennies. Dans la première partie qui fait office d'introduction, nous découvrons pour la première fois cette famille lors du mariage de la fille aînée Hadia. Nous prenons conscience du malaise qu'il existe entre tous les membres de cette famille, les parents et sœurs d'un côté qui ne savent pas comment aborder leur fils et frère qu'ils n'ont pas vu depuis trois ans, et ce frère Amar qui par affection pour sa sœur est venu assister à son mariage. En venant à ce mariage, Amar se retrouve dans cet environnement qu'il a fui et essaye malgré tout à faire bonne figure mais ses vieux démons sont prêts à resurgir à n'importe quel moment.


S'ensuit une partie qui nous fait découvrir pêle-mêle l'histoire de cette famille à travers les souvenirs des parents, de la fille aînée Hadia et d'Amar, Huda l'autre sœur restera quant à elle un personnage secondaire durant tout le roman. Dans cette partie, nous apprenons à les connaître cette famille et à les apprécier, nous cernons mieux les personnalités de chacun et les relations entre eux, nous comprenons certains de leur combat, nous ressentons leur joie et leur peine, nous partageons avec eux certains moments de leur vie et nous découvrons la religion chiite, ses préceptes, la vie en communauté et la solidarité entre leurs membres. Nous découvrons également les difficultés de la nouvelle génération à grandir dans un pays où les mœurs sont souvent à l'opposé de ce qui leur est enseigné par leurs parents et leurs proches. Une nouvelle génération qui aspire à la liberté et qui sont prêts à tout essayer même à dépasser les limites. C'est ce manque de repère dont souffre Amar et cette partie, disons centrale du roman, permet de mettre la lumière sur ce qui pourrait être à l'origine de la déchirure entre lui et sa famille. "Cette maison est la tienne" n'est pas uniquement centré sur Amar car à de nombreuses reprises, nous retrouvons les parents de ce dernier qui se trouvent impuissants face au comportement d'Amar et qui ensuite ressentent de la culpabilité, eux qui ont essayé de donner ce qu'il avait de mieux à leurs enfants nés sur un autre continent qu'eux. Il y a aussi Hadia, qui, en tant qu'aînée de la fratrie, devait toujours être le parfait exemple pour sa sœur et son frère. Mais être fille puis femme n'était pas une mince à faire dans un monde où l'on attend plus des hommes que des femmes. Dans ce roman, Fatima Farheen Mirza n'oublie pas de mentionner le racisme notamment à travers un évènement qui a eut lieu après le 11 septembre.


Même si cette partie centrale apporte de nombreuses clés et de nombreuses informations, "Cette maison est la tienne" ne s'arrête pas en si bon chemin. Dans la partie suivante, nous nous retrouvons à nouveau au mariage d'Hadia où une succession d'évènements aura des conséquences irrémédiable sur le futur. Le futur que nous retrouvons dans la toute dernière partie et qui est de toute évidence celle qui est la plus émouvante. Le seul indice que je vous livrerais c'est que cette ultime partie donne la parole à un personnage qui s'était jusqu'à présent peu exprimé.


"Cette maison est la tienne" est un roman sublime et un véritable coup de cœur. Fatima Farheen Mirza nous apporte une histoire forte et permet à ses lecteurs de réfléchir sur leur propre vie. Elle permet également à ses lecteurs de se poser des questions quant à cet environnement dans lequel nous évoluons et de l'appréhender sous une forme différente. L'écriture de Fatima Farheen Mirza est juste exceptionnelle. Au lieu de nous livrer l'histoire de cette famille dans l'ordre chronologique, elle a osé l'exercice difficile de mélanger la chronologie des évènements durant tout son roman. Finalement tout s'emboîte parfaitement sans aucune fausse note, ce qui est une véritable prouesse technique notamment pour une si jeune auteure.


"Cette maison est la tienne" est un roman à découvrir et sans doute le premier d'une longue carrière d'écrivaine de Fatima Farheen Mirza qui possède un talent exceptionnel. Merci à elle pour tout ce qu'elle a apporté à travers les lignes de ce premier roman.


Tous les gens importants étaient des garçons. Les prophètes et les imams étaient des hommes. Le maulana était toujours un homme. Jonas a été avalé par la baleine. Joseph a eu le manteau multicolore et le pouvoir d'interpréter les rêves. Noé savait que le déluge arrivait. Alors que sa femme était bêtement noyée. Eve a cueilli la pomme en premier. Mais Hadia avait d'autres exemples, qu'elle chérissait.

"Cette maison est la tienne" de Fatima Farheen Mirza

Titre original : A place for us

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nathalie Bru

Éditions Calmann-Lévy - Date de parution : 16 août 2018 - ISBN : 978-2702163306 - 472 pages - Prix éditeur : 21,90 €


#ÉditionsCalmannLévy #CalmannLévy #Chiites #dramefamilial #étatsunis #hyderabad #musulmans #familleindiennes #romans #diasporaindienne #FatimaFarheenMirza


https://calmann-levy.fr/livre/cette-maison-est-la-tienne-9782702163306

https://www.fatimafarheenmirza.com/

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi