"Dr K" de Mirza Waheed

#éditionsactessud #actessud #mirzawaheed #littératureindienne #auteurindien #auteursindiens #rajeshsharma


Tu sais, l'ourdou dispose d'un des mots les plus justes pour dire "autobiographie". Deux mots, en fait. Savanah-e-Umri, littéralement : les évènements ou les accidents de la vie de quelqu'un. C'est un terme que j'apprécie par-dessus tout. Tu ne le trouves pas admirable ? Est-ce que ce n'est pas ce qui nous arrive réellement à tous, des évènements, des accidents ? [Page 225]


Confessions d'un père à sa fille


Dr Kaiser Shah, surnommé Dr K par les membres du personnel de l’hôpital où il travaillait pendant une trentaine d'années, a quitté son Inde natale à vingt-sept ans pour aller vivre à "la Vilayat", à l'étranger.

Issu d'une famille qui a perdu de sa splendeur durant la Partition, il a réussi à faire une brillante carrière. Pourtant, il a un lourd poids à porter. En plus d'être médecin urgentiste, il a dû endosser au début de sa carrière, le rôle de médecin punisseur. Dr K travaillait alors dans un hôpital d'un État non nommé où le médecin avait la fonction d'infliger diverses sanctions - notamment des amputations - décidées par la Justice à ceux qui avaient commis des crimes.

Aujourd'hui, alors qu'il pourrait mener une vie paisible dans son luxueux appartement au bord de la Tamise bien trop grand pour un seul homme, Dr K se sent seul avec ses cauchemars qui le poursuivent nuit et jour. Épris de culpabilité, il imagine que sa fille, qu'il avait envoyé aux États-Unis alors qu'elle n'avait que huit ans, est à ses côtés. Il imagine ce qu'il pourrait lui raconter et comment elle réagirait à ces confessions.



"Dr K", dont le titre original "Tell her everything" est un roman écrit par Mirza Waheed, un auteur d'origine cachemiri.

Il met en scène un médecin à la retraite qui se justifie des choix qu'il a pris dans sa vie lors d'une conversation imaginaire avec sa fille Sara, aujourd'hui adulte, qu'il n'a pas pu voir grandir car il l'avait envoyé très jeune dans un pensionnat aux États-Unis. Il lui explique les raisons radicales de cette décision difficile à comprendre pour une enfant de huit ans qui a perdu en un laps de temps sa mère, décédée subitement, et son père qu'elle croyait qu'il l'aimait d'un amour inconditionnelle.

Dr K, obnubilé par la réussite et sa carrière, avait alors préféré faire son deuil en se noyant dans son travail, un travail qui l'a fait devenir un espèce de bourreau pour des condamnés, sans doute en totale contradiction avec la déontologie médicale et avec sa propre morale. Dr K est un homme qui ne souffre pas uniquement de solitude, il refait le film de sa vie dans sa tête pensant qu'ainsi, peut-être, il pourrait expier de ses péchés.

Il est très intéressant que Mirza Wahaed a constitué son récit autour de cette histoire de médecin bourreau car c'est le sujet le plus intriguant dans ce roman car il peut amener le lecteur à se poser la question "Dans quel pays se pratique ce genre de sanctions ?" car bien évidement aucun pays n'est mentionné. L'imagination du lecteur se met à réfléchir en tous les sens, pour venir à la conclusion, celle que "Dr K" pourrait être un roman politique qui ne parle pas de politique, écrit par un ancien journaliste qui dénonce certaines pratiques.

"Dr K" est bien plus qu'un simple monologue ou une autobiographie d'un vieux fou qui ne fait que ressasser son passé. C'est un roman intéressant car il invite à la réflexion, tout en livrant une histoire bien écrite et finalement très prenante. Une première belle découverte de l'écriture de Mirza Waheed qui a publié son premier roman en 2012 et qui jusque là n'avait pas été traduit en français malgré son succès.



Comme s'il n'y avait pas déjà assez de solitude à vivre une vie de naufragé. D'abord, tu es un peu perdu, un peu fatigué, mais plein de rêves et de promesses, épuisé mais enthousiasme, un peu effrayé mais plein d'espoir, ton visa est une carte d'entrée pour une nouvelle vie et de nouveaux rêves, et là, on attend que tu fasses l'effort de te fondre dans le moule, d'être comme les locaux, de te comporter comme eux. [Page 58]


"Dr K" de Mirza Waheed

Titre original : Tell her everything

De Mirza Waheed

Roman traduit de l'anglais (Inde) par Anatole Pons-Reumaux

Éditions Actes Sud - Collection "Lettres indiennes" série dirigée par Rajesh Sharma

Date de parution : 13 avril 2022 - ISBN : 978-2-330-16406-5 - 272 pages - Prix éditeur : 22,50 €


Longlist du DSC Prize for South Asian Literature 2019

Hindu Prize for Fiction 2019


Site de l'éditeur : https://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/dr-k