"Ellorâ et les quatre runes de régénérations" de Valérie Gaudart

#littératurefrançaise #valériegaudart #romans #romanfantasique #romanjeunesse #pondichéry #ellorâ


Bienvenue Ellorâ. Bienvenue dans le cercle de la mémoire des Initiés. Seuls ceux qui ont réussi à récolter le pollen de la Mandragore sans se faire dévorer, avec courage, astuce et abnégation, sont invités à y prendre part. Bienvenue réelle mais potentielle, jeune Initiée ... [Page 104]



1788.

Après plusieurs mois de traversée, Ellorâ accompagnés de Maradja son cochon d'Inde et d'Aya sa nourrice, arrivent enfin à Paris. Après la disparition, il y a quatre ans, de la mère d'Ellorâ, la jeune fille de 18 ans vient de perdre son cher père. Ce dernier souhaitait que sa fille aille vivre chez son oncle à Paris, car il pensait qu'elle serait plus en sécurité en France qu'à Pondichéry en Inde.

Ellorâ est le fruit d'un amour entre une indienne et un français. L'accueil de son oncle est, presque sans surprise, glacial envers ses hôtes. Heureusement pour Ellorâ, elle ne se retrouve pas seule dans cette ville étrangère.

Pour subvenir à ses besoins, son oncle et sa tante étant avares, Ellorâ accepte de devenir sans tarder la dame de compagnie de Philibert, un odieux jeune garçon qui lui mène la vie dure.

Dans le parc du jardin de la prestigieuse demeure où vit Philibert, Ellorâ est tout de suite attirée par un arbre majestueux. L'arbre exerce sur Ellorâ une espèce de magnétisme et c'est ainsi qu'un jour, elle décide d'y monter. Elle se fait alors surprendre par l'incontrôlable Philibert ...

Tous les trois, Ellorâ, Maradja et Philibert, se retrouve, en une fraction de seconde, propulsés à Celem, un village au cœur de quatre pays, actuellement scindés par une magie ancienne : les mondes de l'Eau, de l'Air, de la Terre et du Feu.

En effet, Ellorâ a été choisi par l'arbre pour sauver les quatre mondes. Elle devra aller à la quête de quatre runes qui ont dispersés dans chacun des mondes pour permettre la régénération. Mais la tâche ne sera pas facile car elles sont précieusement gardées par des êtres magiques et féroces. Le temps est également compté car la quête doit être réalisée avant la très rare période d'alignement des astres, extrêmement favorable à une régénération. Ellorâ devra également composé avec Philibert et aura un concurrent de taille, Zoarius, un être maléfique sans foi ni loi qui a grande une soif de vengeance. Zoarius a déjà pris possession du monde du feu et de sa rune et il n'a qu'une idée en tête détruire les quatre mondes et Celem.

Heureusement pour Ellorâ, sa mère a été bien plus qu'un médecin ayurvédique. Elle lui a légué des pouvoirs et lui a enseigné la magie, qui seront renforcés à Celem grâce aux Initiés.


Fascinée, elle la vit reproduire ce à quoi elle avait déjà assisté. De gestes élégants de ses bras, elle pointait du doigt de petites plantes qui végétaient çà et là, et par le pouvoir de sa pensée, et des connections qu'elle avait avec le Végétal, les faisaient pousser, pousser, fleurir ... et embellit la maison de la divinité. Une magie blanche qu'Ellôra espérait maîtriser également à l'âge adulte .. [Page 421]




"Ellorâ et les quatre runes de régénération" est le premier roman de Valérie Gaudart et le premier volet d'une série. Destinée à la base, à la jeunesse, ce roman fantastique peut très bien faire le bonheur d'un public adulte.

Son inspiration, Valérie Gaudart l'a trouvé auprès de l'histoire de ses ancêtres et particulièrement l'un d'eux qui est parti au 18ème siècle dans les comptoirs indiens et qui a épousé une indienne.

"Ellorâ et les quatre runes de régénération" est un roman riche, parfaitement écrit et qui vous transportent dès les premières pages. Ce roman permet de vivre des aventures extraordinaires auprès de personnages charmants, Ellorâ et son adorable et drôle cochon d'Inde Maharaja bien sûr, mais également auprès de personnes loin de l'être. Même si "Ellorâ et les quatre runes de régénération" ne se déroule pas en Inde, à pars la dernière partie, il fait pourtant régulièrement allusion à la culture indienne grâce à Ellorâ, la protagoniste, qui a vécu toute sa vie en Inde et qui est indienne de par sa mère. C'est ainsi que "Ellorâ et les quatre runes de régénération" permet à son jeune ou moins jeune lecteur de découvrir l'Inde grâce à la justesse des informations transmises par Valérie Gaudart, grande passionnée par ce pays. Il est également intéressant de préciser que le prénom de la protagoniste fait référence au nom d'un site magistral du Maharashtra, Ellorâ, tout aussi fort en énergie que le roman lui-même.


La magie, le mystique, les croyances, le respect de la nature, l'entraide sont quelques uns des éléments qui font l'âme de ce roman. Et croyez-moi, il n'a rien à envier à de grandes sagas du même style, tant l'histoire est belle, prenante et parfaitement bien orchestré.

En lisant ce roman, vous deviendrez vous même un aventurier à la recherche des runes et à lutter contre le mal. Vous voyagerez dans un monde à l'autre, certes avec à chaque fois beaucoup de tristesse de quitter l'un, mais un plaisir d'en découvrir un autre. L'imagination de Valérie Gaudart est inépuisable et a su créer de toute pièce, avec beaucoup de minutie et de détails, des mondes différents mais surtout une magnifique histoire.

"Ellorâ et les quatre runes de régénération" est un véritable roman coup de cœur et une belle découverte. Hâte de découvrir la suite.




Quatrième de couverture

PARIS, 1788. Ellorâ Tradag, une métisse franco-indienne de 18 ans, arrive à Paris après un long voyage à bord d’un bateau de la Compagnie des Indes, parti de Pondichéry. Sa mère, médecin ayurvédique indienne et atypique, a mystérieusement disparu il y a plusieurs années, et son père français vient de quitter le monde des vivants. Par accident (ou pas…), la jeune femme se retrouve propulsée dans Celem, un village au cœur de quatre pays actuellement scindés par une magie ancienne : les mondes de l’Air, de l’Eau, de la Terre et du Feu. Ellorâ prend la tête d’une quête improbable… à la recherche des Runes de Régénération, une par monde, qui – seules – pourraient changer le cours des évènements… Les contraires se complèteront-ils ? Quelles découvertes fera-t-elle au cours de ses voyages sur la Nature et ses Pouvoirs ? Quels éléments de sa culture métissée entre Occident et Orient lui permettront de faire face à l’adversité ?… Ce roman d’aventures met en scène et explore les quatre éléments, convertis en mondes à part entière, avec leurs habitants, leurs rythmes, leurs signes zodiacaux, leurs différences, leurs complémentarités. Humour, Magie, Amours, Voyages et Diversités en sont les mots fondateurs. En fin de roman, en bonus, Ellorâ – plus jeune – et sa mère entraîneront le lecteur en Inde Centrale, à la découverte des grottes historiques d’Ellorâ et Ajanta !


_______________


"Ellorâ et les quatre runes de régénération" de Valérie Gaudart

ISBN : 9782957720507 - 430 pages - Prix du broché : 18,90 €

Pour le commander

https://laperrucheverte.myshopify.com/


Pour écouter le premier chapitre

https://podcast.ausha.co/ellora-tradag-et-les-4-runes-de-regeneration-1/chapitre-1-vous-n-etes-pas-les-bienvenus

260 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout