• Véronique Schauinger

"Kim" de Kipling

Mis à jour : mai 14


Kim est un roman que l'on doit avoir une fois lu dans sa vie au minimum.

Une présentation de Sir Kipling n'est pas nécessaire étant donné que c'est un grand écrivain anglais et primé par le prix Nobel de la littérature en 1907. Je rappellerais juste qu'il est né en Inde à Bombay, et après avoir vécu quelques années en Angleterre, il était revenu en Inde travailler à Lahore pour rédiger des articles dans une gazette.


L'histoire

Kim est orphelin, nous sommes au 19ème siècle, sa mère mourut de choléra et son père Kimball O'Hara, millitaire dans le régiment des Marvericks au service de la Couronne d'Angleterre, alcoolique et accro à l'opium mourut prématurément.

Après le décès de ses parents, Kim est un enfant des rues au teint brûlé par le soleil, à tel point que l'on ne puisse pas distinguer son origine. Tantôt, il est pris pour un hindou, tantôt un musulman, tantôt un anglais ... Kim n'est pas un enfant comme un autre, c'est un enfant caméléon.

Le seul héritage que Kim avait reçu de son père était une amulette qu'il porte autour du cou. Kim vivait à Lahore et peu importe la religion, les origines des personnes, Kim est et restera "l'ami de tout le monde" .


Un beau jour alors que Kim jouait avec ses amis devant la Maison des Merveilles de Lahore, un musée consacré aux arts et manufactures de l'Inde, Kim aperçoit un homme qui n'a jamais vu avant, ni par ses habits, ni par sa corpulence, ne devina pas son métier . Cet homme se dirigea vers eux et demandant qu'est le bâtiment et s'il pouvait y entrer. Kim, garçon sans gêne demanda à cet homme d'où il sortait, et cet homme lui répondait qu'il venait des montagnes, que c'était un lama et faisait parti de ceux qui suivent la Voie du Milieu et qu'il désirait voir les 4 lieux saints avant de mourir.

Après la visite du lama dans le musée où il comprit qu'il devait cherché la "Rivière de la Flèche", Kim l'aida à se reposer sur un canon devant le musée malgré que le policeman n'était pas d'accord et lui chercha de quoi se restaurer. Après tout cela et en discant avec le lama, Kim lui  proposa d'être son chela, son disciple.

Et c'est comme ça, que Kim épaulera le lama à travers l'Inde pour sa recherche de la "Rivière" alors que Kim lui recherchait comme lui avait dit son père "un grand taureau rouge sur un champ vert, avec le colonel sur son grand cheval et neuf cents diables".

Pour leur première nuit, Kim s'adressa à son ami Mahbub Ali un maquignon, marchand de chevaux (espion "indigène" des Britanniques, un homme auquel il avait rendu des services pendant plusieurs années, comme de surveiller des individus, faire passer des messages que Kim ne comprenait pas tout d'abord ... Cet homme reviendra à maintes reprises dans la vie de Kim.

Le lendemain, avant le lever du soleil, Kim et le lama s'en allaient pour rechercher cette fameuse rivière. Ils partirent à sa recherche par train, pied, charrette, à travers des routes, des chemins, des champs ... et rien n'arrêtera leur parcours, jusqu'au jour le "grand taureau rouge sur un champ vert" croisera la vie de Kim, ce sont les Maverickhs et c'est Kim qui viendra à eux sur leur camp.

A partir de ce moment là, Kim sera mis à l'école, mais gardera contact avec le lama qui alla alors résider à Bénarès, et tiendra envers lui la promesse de la quête initiatique de la "Rivière".

Pendant l'instruction de Kim, Kim restera le malin enfant qu'il était et gardera toujours des nouvelles de son Lama et de son ami Mahbub Ali et continuera également à leur rendre service ...



C'est vraiment un livre superbe, à lire absolument, n'hésitez pas en le lisant à retrouver des sous-entendus que Kipling a voulu y incorporer de manière discrète à travers ce roman.

Le roman comporte également une préface très intéressante sur le sujet de Kipling et du livre écrit par Alexis Tadié. C'est vraiment une très belle analyse du roman, et surtout une merveilleuse instruction.

Munissez vous également de plusieurs marques-pages car à la fin du roman au bout du 15ème chapitre, un dossier comprenant la chronologie et repères biographiques de Kipling, ensuite une très intéressante notice suivi d'une bibliographie sélective et enfin très important pour lire et comprendre le roman des "Notes", page 451, qui peuvent vous aider à mieux comprendre le roman dans un premier temps et dans un deuxième temps à vous expliquer la liaison avec l'auteur. Pour finir un glossaire très important sur les termes indiens (page 472).





KIM de Rudyard Kipling

Folio Classique

483 pages -7,50 €



#éditionsfolio #rudyardkipling #littératureindiene #kipling #auteurindien #auteursindiens

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi