L'agenda des plaisirs de Abha Dawesar

Quand le désir devient obsession

Le lire ou pas le lire, telle est la question. André Bernard, 24 ans, fraîchement débarqué à New York, commence un nouveau job dans une banque japonaise. A peine, a-t-il commencé à entamer sa première journée de travail qu'il se fait inviter par le supérieur à son chef, Nathan Williams, pour aller boire avec lui un verre en fin de journée. Ce dernier, de plus de vingt ans son aîné, l'emmènera directement dans un club de strip-tease, où André cédera sans tarder à ses avances. Il deviendra alors son amant, passant avec lui des moments torrides. Mais à peine que Nathan s'absentera deux semaines pour un déplacement à Tokyo, qu'André deviendra aussitôt l'amant de sa femme Sybil, rencontrer la veille du départ de Nathan. Ce dernier revenu, André, avec l'aide de "son agenda des plaisirs", organisera son planning hebdomadaire des ses retrouvailles avec ses différents partenaires sexuels. Il ne se contentera pas de retrouver uniquement Nathan et Sybil, il aura également des liaisons avec Martha la secrétaire de son service et son ex petite copine de lycée, Madhu, aujourd'hui mariée. Il s'essayera à toutes les pratiques, et n'hésitera pas à renouveler l'expérience avec un autre de ses partenaires, homme ou femme. Mais ces relations ne peuvent pas durer éternellement sans qu'un jour les choses se sachent. Peut-être qu'André prendra enfin conscience qu'il était allé trop loin.


"L'Agenda des plaisirs" est un roman exagéré et peu intéressant voire ennuyant, heureusement que vers la fin un petit quelque chose se profile à l'horizon. Son père viendra lui rendre visite et au même moment il devra dire la vérité et surtout payer de ses actes. Mais là encore, André réussit rapidement à nous ennuyer. Il y a malheureusement pas grand chose à tirer de roman, les personnes aimant les romans érotiques où l'on trouve uniquement du sexe pur, des clichés, des fantasmes et rien de plus pourraient sans doute le trouver intéressant. Je connais le côté sulfureux de l'auteur, l'ayant déjà découvert principalement dans "Dernier été à Paris" mais au moins dans ce dernier, il y avait une histoire qui pouvait plus ou moins tenir la route. Dans "L'Agenda des Plaisirs", il n'y a rien à en tirer (sans jeu de mots). J'ai emprunté le livre à une médiathèque, j'avais besoin d'un livre léger après une grosse lecture, et pourtant j'ai trouvé le roman lourd. Mais j'ai tout de même réussi à le lire jusqu'au bout, en m'exclamant "Ouf j'ai réussi". Peu de romans me déplaise, et celui-ci fait partie des romans que je déconseille. Et quel rapport avec l'Inde, je dirais l'auteur, et dans l'histoire  l'une des partenaires à André est indienne et nous offre un petit chouilla de culture indienne, mais rien de très intéressant. Un petit conseil à André, fais toi soigner.




L'Agenda des Plaisirs

De Abha Dawesar

Titre original : Miniplanner

Roman traduit de l'anglais (Inde) par Laurence Videloup

Broché - Éditions Héloïse d'Ormesson - Date de parution : 21 avril 2011 - ISBN : 978-2350871639 - 399 pages - Prix éditeur : 20 €

Poche - Éditions 10-18 - Date de parution : 7 mars 2013 - ISBN : 978-2264058287 - 305 pages - Prix éditeur : 8,10 €


#éditionshéloïsedormesson #héloïsedormesson #abhadawesar #littératureindienne #auteurindien #auteursindiens #romans

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi