"Le Cahier Bleu" de James A. Levine

#mumbai #jamesalevine #auteuranglosaxon #bombay


Jusqu'à présent, ma nouvelle existence dans la suite du Tigre s'est écoulée sans régularité ; le temps m'a fait que caracoler d'un événement à l'autre. Il s'est passé des choses, mais de façon erratique, et Hippo n'était pas là pour les enregistrer. C'était nouveau pour moi, car ma vie était jusqu'alors réglée à la minute près. A mes débuts dans le nid, je m'inquiétais quand la pendule tictaquait trop longtemps sans que je produise du pain au lait. [Page 169]


Vendue par son père alors qu'elle n'était âgée que de neuf ans, Batuk travaille à Common Street, à Bombay, dans un maison de prostitution aux côtés d'autres enfants. Elle a aujourd'hui 15 ans et à garder son âme d'enfant, même si elle est une marchandise aux yeux des autres.

Lorsqu'elle était petite, Batuk avait la tuberculose et avait fait un long séjour dans une clinique d'une mission qui se situait à Bhopal. Là-bas, le personnel soignant lui avait appris à lire et à écrire. Une opportunité pour cette fille d'une famille nombreuse et de paysans pauvres du Madhya Pradesh qui n'était jamais aller à l'école.

Malgré cet atout inestimable, Batuk habite depuis près de cinq ans dans une funeste cellule, qu'elle surnomme le nid, où elle accueille les clients. Pour lutter contre l'ennui et surtout survivre, Batuk s'évade en écrivant.


James A. Levine, l'auteur de "Le Cahier Bleu" est un médecin britannique qui a enquêté sur le travail des enfants en Inde. C'est en visitant la "Rue des Cages" dans le quartier de Komatipura à Bombay, où exerce dans des conditions dramatiques une partie des un million deux cents mille enfants prostitués en Inde, qu'il vit une adolescente d'environ quinze ans en sari rose écrivant dans un cahier bleu. Cette rencontre lui inspira "Le Cahier bleu", un premier roman puissant et dérangeant sur la prostitution des enfants. Même si la protagoniste nous fait découvrir son univers de façon métaphorique, presque naïf, lire "Le Cahier Bleu" est un roman très difficile à lire tant l'horreur est omniprésente.

Pourtant l'auteur a sans doute voulu adoucir la dureté du récit en proposant une protagoniste qui a gardé une âme d'enfant et qui aime la magie des contes. La protagoniste écrit au présent mais elle partage également ses souvenirs d'avant, une époque où elle était aimée dans sa famille, et ces jours fatidiques où elle a dû quitter sa famille et son village pour devenir une marchandise sexuelle.

"Le Cahier Bleu" est un roman dont il très difficile d'en parler. Si vous avez assez de courage, n'hésitez pas à le lire, non par voyeurisme, mais pour prendre conscience qu'ailleurs des enfants sont exploités et subissent des violences physiques et morales inimaginables.




"Le Cahier Bleu" de James A. Levine

Titre original : The Blue Notebook

Roman traduit de l'américain par Sylviane Lemoine

Éditions Buchet-Chastel pour sa version broché - Date de parution : 7 janvier 2010 - 228 pages

Éditions Pocket pour sa version poche - Date de parution : 6 janvier 2011 - 256 pages

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi