"Les princes de Sambalpur" de Abir Mukherjee

#abirmukherjee #polar #ÉditionsLianaLevi #Calcutta #Kolkata #Rajbritannique

#Odisha #orissa #rathayatra #sambalpur

Quand les deux balles suivantes sont tirées, je sais qu'elles atteindront leur but. Elles frappent le prince en pleine poitrine. Il reste quelques secondes debout, comme s'il était réellement divin et que les balles le traversaient sans le blesser. Puis des taches de sang cramoisi commencent à tremper la soie de sa tunique et il se défait comme un gobelet en papier dans la mousson. [Page 21].



Calcutta juin 1920


Le prince héritier de l’État souverain de Sampalpur a été assassiné en plein jour à Calcutta en présence de deux officiers de la police impériale du Bengale, le capitaine Wyndham et le sergent Banerjee. Pour ces deux derniers, cet échec est cuisant. Ils n'ont pu rien faire pour empêcher le drame, sauver le prince et empêcher l'assassin de fuir.


Le sergent Banerjee ayant été un ami proche du prince assassiné, est chargé d'accompagner le corps du défunt à Sampalpur en tant que représentant de la police impériale. Même si l'assassin a été rapidement débusqué, le capitaine Wyndham, vétéran de la "Grande Guerre" et ancien de Scotland Guard, souhaite accompagner le sergent mais à titre non officiel, afin de mener son enquête sur les terres du prince car il pressent que la vérité se trouve là-bas. Ce séjour, à plusieurs heures de train de Calcutta, jouera avec les nerfs du capitaine Wyndham et lui réservera de nombreuses surprises, pas toujours des plus agréables.



L'Inde abrite de nombreuses religions et elles s'accordent sur très peu de choses, mais elles croient toutes que l'âme est la véritable essence de notre être." Elle ajuste le bord de son sari. "Chaque âme est unique, et des âmes différentes sont menées par des passions différentes, mais nous pensons que certaines âmes répondent à un appel supérieur, qu'elles doivent suivre quelles qu'en soient les conséquences. Je crois que votre âme est celle d'un satyanveshi, un chercheur de vérité. Sinon pourquoi seriez-vous à Sambalpur ? Telle que je comprends l'histoire, vous aviez trouvé le criminel qui a assassiné Adhir. Un autre policier aurait aussitôt clos l'enquête, mais pas vous. Votre âme ne vous laissait pas en paix. La nécessité de chercher la vérité était irrépressible, aussi résolue que le char du dieu Jagannath. Vous n'aviez pas d'autre choix que venir ici. [...] [Page 307].



"Les princes de Sambalpur" dont le titre original est "A Necessary Evil" (littéralement "Un mal nécessaire") est le second volet d'une série de polar écrite par Abir Mukherjee mettant en scène Wyndham, un capitaine anglais qui a combattu en France en 1914-18, ancien de Scotland Guards et qui soulage ses douleurs avec de l'opium. Le capitaine Wyndham, qui est arrivé à Calcutta il y a un an, et en Inde, est accompagné dans ses enquêtes par un officier indien, le sergent Banerjee, avec qui il vit depuis peu.

Tout comme le premier volet "L'attaque du Calcutta-Darjeeling" de cette série de polar, Abir Mukherjee a posé son décor dans une Inde pré-Indépendante, précisément à l'entre-deux-guerres. Après un prélude à Calcutta, le lecteur se trouve transporté en Orissa (qui a pris le nom d'Odisha en 2011), une région au sud du Bengale où est honoré un dieu "particulier" dans l'hindouisme, le dieu Jagannath. Chaque année, depuis des siècles, a lieu dans ce qui est aujourd'hui un État indien, la fête de Ratha Yatra, la fête des chars. Outre cette fête, dans "Les princes de Sambalpur", Abir Mukherjee s'est intéressé aux États princiers et au monde des maharadjahs. Comme décor, il a choisi en Orissa, l'État princier de Sambalpur,  connu pour être un haut-lieu de culte du dieu Jagannath, pour sa rivière Mahanadi et ses mines de diamants. Il y fait revivre un maharadjah et sa cour, les complots qui' s'y déroulent et les malversations, ...

Tout comme pour "L'attaque du Calcutta-Darjeeling", Abir Mukherjee s'est imprégné de faits historiques pour les entremêler avec des personnages de fiction, ce qui confèrent à cette histoire une atmosphère très réaliste. Le lecteur peut apprécier la richesse des détails, et la volonté de l'auteur de mettre son lecteur dans l'ambiance de cette époque, même si la modernité y est un peu déboussolante.


"Les princes de Sambalpur" est un polar très bien ficelé, très bien rythmé et qui vous tient en haleine jusqu'au bout. Le capitaine Wyndham y figure comme un anti-héros, il n'apparaît pas comme le policier qui résout en un tour de passe-passe les affaires, mais comme un policier qui se laisse déborder par les évènements, sans pour autant être mauvais. Le lecteur appréciera le sergent Banerjee, qui malhreuseuement se trouve trop souvent à l'ombre du narrateur, le capitaine anglais malgré qu'il possède un rôle important dans le récit.

"Les princes de Sambalpur" est un polar historique avec pour toile de fonds une fête religieuse. Il offre une lecture tout à fait passionnante et très intéressante. Il donne envie de retrouver très vite le capitaine Wyndham et le sergent Banerjee pour de nouvelles enquêtes dans "Smoke and Ashes", "Death in the East" et peut-être d'autres suites ...






Les Princes de Sambalpur

Par Abir Mukherjee

Titre original : A Necessary Evil

Traduit de l'anglais par Fanchita Gonzalez Batlle

Éditions Liana Levi - Date de parution : 1er octobre 2020 - ISBN : 9791034903245 - 368 pages - Prix éditeur : 20 €

Avec "L'attaque du Calcutta-Darjeling", Abir Mukherjee à rempoter le prix du Telegraph Harvill Secker Crime Writing’ competition en 2014



#abirmukherjee #polar #ÉditionsLianaLevi #Calcutta #Kolkata #Rajbritannique


https://www.lianalevi.fr/catalogue/lattaque-du-calcutta-darjeeling/

https://abirmukherjee.com/

https://www.thenational.ae/arts-culture/book-review-abir-mukherjee-s-tale-of-death-and-intrigue-in-colonial-calcutta-1.635000







Pour plus d'informations concernant la fête du Ratha Yatra et sur le dieu Jagannâtha


https://www.inde-en-livres.fr/post/ratha-yatra


©2020 par L'Inde en Livres - Atasi