"Ma sœur, mon amour" de Chitra Banerjee Divakaruni

#chitrabanerjeedivakaruni #romans #littératureindienne #auteursindiens #auteurindien #calcutta


Je ne sais pas quand Sudha a commencé de se laisser prendre à la toile enchantée des histoires qu'elle aimait tant et racontait si bien. Quand, au fin fond d'elle-même, dans un endroit réfractaire à toute logique, elle a fait d'Ashok le prince qui devait la sauver des griffes du méchant roi. Et qu'elle le suivrait jusqu'aux confins de la terre, une fois hissée sur son destrier blanc. Mais en attendant, les règles de l'histoire ne lui permettaient pas - et par extension, à moi non plus - de l'aider. [Page 116]

Sudha et Anju sont deux cousines élevées comme des sœurs dans la maison familiale de Calcutta où elles vivent avec leur mère et tantes.

Elles sont, depuis leurs naissances à quelques heures d'intervalles, inséparables. Marquées par le malheur suite à la mort prématurée de leurs maris respectifs, les veuves de la maison Banerjee tentent de survivre tant bien que mal grâce à la librairie familiale, leur unique source de revenus. Mais les problèmes financiers continuent d'accroître et la librairie devra être vendue. Sudha et Anju qui rêvaient d'aller à l'université, devront se marier.

Sudha qui connaîtra avant son mariage, une histoire d'amour avec un certain Ashok finira par épouser, à contrecœur, l'homme choisi par sa mère. Sa belle-mère lui mettra la pression afin qu'elle tombe enceinte, d'un garçon.

Quant à Anju, le même jour que sa cousine, elle épousera Sunil, un ingénieur originaire de Calcutta mais qui travaille et vit aux États-Unis. Une vie rêvée et pourtant.



"Ma sœur, mon amour" nous transporte dans la ville de Calcutta. L'histoire nous conte l'enfance puis l'adolescence de ces deux cousines qui vivent avec trois femmes dans une maison qui fut autrefois majestueuse. Avec l'âge et le poids des secrets, les relations entre Anju et de Sudha vont se fissurer, comme les murs de la maison familiale.

Le lecteur découvre les lourds secrets de la famille et surtout la mystérieuse disparition des pères des deux protagonistes.

"Ma sœur, mon amour" est un roman qui se lit assez aisément et assez rapidement. On apprécie les nombreuses légendes indiennes qui berce le récit et découvrir la métamorphose des deux cousines, qui ne le sont pas réellement. Chitra Banerjee Divakuruni exploite des sujets familiers dont le poids des traditions, les amours interdits, la déchéance de familles autrefois prestigieuses, la Partition, ... "Ma sœur, mon amour" est un roman à deux voix qui se termine abruptement car il est suivi par "La Liane du Désir". Là où se termine l'un, débute l'autre.





"Ma soeur, Mon amour"

De Chitra Banerjee Divakaruni

Titre original : Sister of my heart

Traduit de l'américain par Françoise Adelstain

En version broché et en version poche





54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout