• Véronique Schauinger

"Pierre Loti, une vie de romans" de Alain Quella-Villéger

Mis à jour : juil. 20


On s'attarde aujourd'hui sur le Loti fantasque, inattendu, désinvolte, révolté, sur son horreur du bienséant, du tiède, sur ses côtés "facteur Cheval" et androgyne universel que mille vies n'auraient jamais pu assouvir. C'est un homme qui marche au sol, sur mer, dans sa tête, dans ses rêves, qui a peur mais qui avance et revient en arrière, repart, même lorsque rien d'autre ne l'y oblige que la nécessité de vivre ailleurs ou autrement, d'être autre sinon l'autre (c'est un leurre), de construire chaque jour sa jeunesse éternelle, autre leurre. Son écriture pleine de nuances sonores et de rythmes subtils, est toute maritime : le roulis des mots y joue une sorte de météorologie, jolie brise force 4. Leur ingénuité, leur transparence, leur calme sont pour rappeler l'averse récente, l'orage à peine dissimulé, l'angoisse sous-jacente. La phrase indolente et diaphane, grise comme un ciel pluvieux d'Aunis, exhale une flagrance puissante, ... [Page 415]

Pierre Loti est celui qui a notamment écrit "Voyages en Inde", "L'Inde (sans les Anglais)" et "Rajasthan" mais que savons nous finalement de cet homme ?


Dans cette biographie, "Pierre Loti, une vie de romans", Alain Quella-Villéger nous fait découvrir cet homme né en 1850 et qui est décédé en 1923, qui a parcouru le Monde et qui est l'auteur d'un nombre foisonnant d'ouvrages inspirés des lieux où il s'est rendu - où il y a souvent vécu comme en Turquie et au Japon - et de ses rencontres.

Avant d'être Pierre Loti, un surnom "souvenir" de Tahiti, une de ses premières missions qui l'avait conduit en Amérique du Sud et en Polynésie, Julien Viard, de son vrai nom, est un marin. Originaire de Rochefort, lui, qui, lors de ses jeunes années n'hésitait pas à inventer une lignée familiale dans la marine alors qu'il en était point le cas, est un homme qui a fait ses armes à l’École navale, comme son frère aîné, décédé dans l'Océan Indien. Fils d'un fonctionnaire de mairie d'origine modeste, rien ne le prédestinait à devenir marin, encore moins à devenir un écrivain et même académicien. Pourtant, Pierre Loti a marqué sa génération et les nombreuses qui suivirent, notamment par nombre d'ouvrages phares : "Pêcheur d'Islande" (inspirations bretonnes), "Aziyadé" (inspirations turques), "Ramuntcho" (inspirations basques), "Madame Chrysanthème" (inspirations japonaises). Ayant vécu à une époque où le monde oscillait vers un siècle nouveau, annonciateur de nombreux changements, avant d'être l'auteur, Pierre Loti a été le témoin de cette mutation. Il vécu certaines grandes pages de l'histoire dont il en fait part dans ses ouvrages mais également dans les nombreux articles qu'il écrivit pour la presse, certains qu'il avait même illustré car Pierre Loti était également un artiste. Certaines de ses œuvres offre une vision quasi-anthropologique du monde à cette époque. Contrairement à d'autres hommes de son temps, Pierre Loti rejetait le moderniste - sauf la photographie - et certaines formes de colonialisme. Il était un homme singulier, aux multiples conquêtes, aux multiples vies, parfois androgyne, très frivole, fantasque, qui a transformé sa maison en temple-musée, ... Malgré son statut qui le fit rencontrer les grands de ce monde, celui qui avoua un jour ne jamais lire, demeura finalement un homme simple, n'hésitant pas à se mêler à la classe modeste ou pauvre, ou à la population lors de ses pérégrinations à travers le monde en adoptant notamment la tenue "locale".

"Pierre Loti, une vie de romans" est une biographie qui a demandé à son auteur, Alain Quella-Villéger, un travail d'une quarantaine d'années. L'auteur permet à son lecteur de se plonger à l'époque et de découvrir de manière assez neutre, qui a été Pierre Loti, lui permettant de forger sa propre opinion sur cet homme. Cet ouvrage permet également  de découvrir l'ensemble des œuvres de Pierre Loti, les lieux et les rencontres qui l'ont inspiré.


"Pierre Loti, une vie de romans" est une biographie fort intéressante, permettant de découvrir cet homme singulier qu'avait été Pierre Loti et l'héritage qu'il a laissé aux générations futures. C'est également un ouvrage permet de découvrir ou redécouvrir l'histoire à la fin du XIXème et début XXème siècle et invitant à la réflexion. "Pierre Loti, une vie de romans" est un ouvrage qui donne envie de se plonger dans les œuvres et récits de voyage de Pierre Loti. Il offre un voyage aux quatre coins du globe et dans le temps. C'est immanquablement une biographie qui faut avoir lu. Alain Quella-Villéger a fait un travail remarquable et cette biographie est passionnante.


Julien Viaud et Pierre Loti, le marin et l'écrivain, ont beau être désormais jumeaux solidaires dans cette vie faite d'existences humaines multiples, l'Extrême-Orient colonial va rapidement leur rappeler qu'ils peuvent devenir frères ennemis ... [Page 110]


"Pierre Loti, une vie de romans"

Par Alain Quella-Villéger

Éditions Calmann Lévy - Date de parution : 11 septembre 2019 - ISBN :

9782702163191 - 440 pages - Prix éditeur : 21,90 €


#pierreloti #alainquellavilléger #biographie #éditionscalmannlévy #histoire #Babelio #massecritique #calmannlévy #loti #rochefort #récitsdevoyage


A propos de l'auteur Alain Quella-Villéger, né à Rochefort en 1955, agrégé d’histoire et docteur ès lettres en histoire contemporaine, se consacre aux récits de voyage, à l’exotisme, à l’histoire littéraire et coloniale. Spécialiste de la vie et de l’œuvre de Pierre Loti depuis plusieurs décennies, il a notamment coédité le journal intime inédit de l’écrivain, travail couronné par le prix Émile-Faguet 2018 de l’Académie française.


Quatrième de couverture


Il y a cent ans, après avoir définitivement clos son journal intime tenu toute sa vie durant, Pierre Loti (1850-1923) publiait chez Calmann-Lévy un remarquable récit autobiographique de l’adolescence : Prime jeunesse.   Cent ans plus tard, chez le même éditeur, Alain Quella-Villéger,   qui entend redonner à l’homme et à l’œuvre une seconde jeunesse, nous livre ici, non pas le roman d’une vie, mais une vie de roman !


Une existence fascinante, bercée entre tentation des ailleurs et besoin de refuge, entre conformisme et transgression, tant l’homme apparaît fantasque, inattendu, désinvolte, révolté, hédoniste jusqu’à l’excès, goinfre et gouffre à la fois ; mille vies n’auraient jamais pu l’assouvir. Il édifie à Rochefort une maison-palais exotique. Un véritable roman-photo le montre tour à tour spahi, Albanais, acrobate de cirque, bédouin sur dromadaire, à dos d’éléphant en Inde ou fumant le narghilé en Turquie, mandarin à Pékin, joueur de pelote basque, pêcheur breton, Osiris, soldat des tranchées en 14-18 ou bien encore presque nu… Voici la figure singulière d’un officier de Marine anticolonialiste et grand ami de l’Islam devenu académicien français à 42 ans, bourgeois quasiment bigame et ami des têtes couronnées autant que des matelots athlétiques. On a trop souvent réduit à l’exotisme le plus kitsch celui qui fut l’un des écrivains « engagés » du début du XXe siècle et dont on ne cesse de découvrir aujourd’hui la savoureuse modernité. Et une œuvre dont la magie, d’Aziyadé à Pêcheur d’Islande, de Madame Chrysanthème à Ramuntcho, opère encore, celle d’un inclassable écrivain-voyageur, remarquable dessinateur et photographe, qui nous emmène de l’île de Pâques à Istanbul, de la Terre sainte à la Patagonie, de Pékin à New York, de Tahiti au Sénégal, de la vallée du Nil à celle du Gange. Sacha Guitry écrivit qu’« on devrait mentir en racontant la vie de Pierre Loti, on devrait dire aux jeunes gens : vivait jadis un écrivain que l’on admirait tellement dans son pays qu’une escadre l’accompagnait quand il faisait le tour du monde ».



©2020 par L'Inde en Livres - Atasi