"Retour en Inde" de Patrick Boman



Patrick Boman est un écrivain et parmi les livres qu'il a écrit, les enquêtes de Peabody, un officier de police de l'Empire Britanniques des Indes, pas très "politiquement-correct" où ses histoires se déroulent entre le XIXe et le XXe siècle. Il a écrit d'autres livres avec des noms très originaux "Des nouilles dans le cosmos", "Ce n'est pas 116", "Le Palais des Saveurs acidulées", "Thé de bœuf, radis de cheval", "Des Canines dans le pâté", "Amours, délices et morgues" ... et deux petits guides pour connaître les "trucs" pour voyager et sur la typographie. Je trouve qu'il a un genre bien à lui.

Revenons à notre livre. Patrick Boman est un grand voyageur. Il est allé en Inde à maintes reprises pour des séjours plus ou moins long : 1968 "son voyage overland", 1981 "son voyage illuminateur" puis ensuite tous les ans de 1983 à 1985 et enfin en 1989. Donc l'Inde, il l'a vu, il l'a vécut, il l'a découvert et surtout il a vu l'Inde sur différentes périodes surtout entre son voyage dans les années soixante et les années quatre-vingt.

En 2007, il retourne en Inde, en routard, pour découvrir et redécouvrir des villes. Nous voilà dans le récit de ce livre. Son arrivée est Calcutta (Kolkota) pour rejoindre Bombay (Mumbai) de "l'autre côté". En train, bus, rickshaw, il prendra un mois pour relier l'Est à l'Ouest. Et ce livre est tout simplement son récit de voyage quasi journalier et le lecteur est difficilement son accompagnateur car il utilise la première personne du singulier et le lecteur n'est pas forcément comme lui à voyager au gré du vent.

Départ Calcultta, découverte de l'île de Sagar, Kakdwip, Chandernagar (banlieue de Calcutta), Chinsura, Bisnupur, Shantiniketan (la ville de Tagore), Murshidabad (ancienne capitale des nababs du Bengale), Gaya (Bihar), Rajgir, Sasaram, la très connue Bénarès et son Gange durant plusieurs jours, Jaunpur, la très historique ville de Lucknow (la capitale de l'Uttar Pradesh), Jhansi, Orchha (petite ville du Madhya Pradesh qui était la capitale de l'état princier du même nom) et Margao dans l’État de Goa.

Direction ensuite sur la côte ouest direction  l'ancienne colonie portugaise de Goa : "new" Goa (avec Loutolim, Colva, Dona Paula, Panjim) et l'historique Old Goa (île fluviale Divan et Goltim Navelim) où les touristes ne se donnent aucune limite à la légalité (alcool, drogue, ...)

Il terminera par la bruyante Bombay, là où un siècle avant venait et partait les bateaux pour l'Europe et par où les Britanniques sont repartis après l'Indépendance. Il y visitera l'île d'Elephanta.

A travers son livre, on a une description bien détaillé de ce que voit l'auteur, surtout l'Inde côté misère et bruyant, les lieux où il se restaure et surtout nous avons droit de connaître à chaque fois l'hôtel (si on peut appeler ce genre de lieu comme ça) où il séjourne au fur et à mesure de son séjour, avec le numéro de chambre, l'état de la chambre, son signe particulier bref style très routard, nombre d'étoile aucune ou moins une ou deux.



C'est un récit de voyage qui permet de découvrir un peu l'Inde mais les villes où il s'arrête ne sont pas forcément toujours des lieux incontournables, et parfois on le remarque au récit que même l'auteur a l'air déçu de son arrêt. Son voyage est en mode routard et n'a peur de rien, de personne, de l'hygiène, etc. même à se rendre une fois bien malade de l'estomac. Tant mieux pour lui, nous ne sommes pas pareil.

Le livre se lit très facilement mais ayant déjà lu ce genre de livre, je ne le classerais parmi les incontournables. Je trouve que l'auteur est trop confiant dans son voyage, ayant déjà tant voyager dans ce pays, que quelque part, il manque un petit truc pour rendre le livre plus intéressant.

La couverture a le mérite d'être belle avec Ganesh et la très belle Lakshmi ;-)




RETOUR EN INDE

De Patrick Boman

Éditions Arléa

142 pages - Prix neuf : 15 €


#éditionsarléa #arléa #littératureindienne #auteurfrançais #auteursfrançais #patrickboman

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi