"The Good Girls - Un meurtre ordinaire" de Sonia Faleiro

#faitsdivers #enquête #soniafaleiro #marchialy #éditionsmarchialy


Le sensationnalisme et l'outrance étaient depuis longtemps la grande spécialité de nombreuses chaînes d'info indiennes, mais c'était la première fois qu'un fait divers concernant de si jeunes victimes étaient traité de cette manière. Un rédacteur en chef de Times Now, une chaîne d'info en continue inspirée du modèle agressif de Fox News, expliquerait plus tard : "Nous avons incorporé beaucoup d'éléments propres aux soap opéras dans notre manière de traiter les sujets d'actualité. Nous avons ajouté une musique dramatique à tous nos reportages." [Page 161]


Dix-huit mois à peine après le viol collectif de Delhi qui a coûté la vie à une étudiante en kinésithérapie, une histoire qui a ébranlé le monde entier, un nouveau fait divers vient faire les choux-gras de la presse pendant plusieurs semaines, des mois.

Dans un petit village de l’État de l'Uttar Pradesh, à mi-chemin entre Lucknow et Delhi, au petit matin, deux adolescentes sont retrouvées pendues à un manguier dans le verger derrière chez elles.

Ces adolescentes, des cousines très complices, avaient quitté leur maison la veille au soir prétextant devoir à faire leurs besoins naturels, comme le font tous les habitants du village. Elles ne reviendront jamais et emporteront avec elles le mystère de ce qu'il s'est réellement passé ce soir de mai 2014 dans ce verger où elles aimaient faire paître leurs chèvres.




Après "Bombay Baby", une enquête au cœur des "dance bars" de Mumbai et de "Treize hommes", l'histoire d'une femme appartement à une tribu indigène et victime d'un viol collectif, Sonia Faleiro - qui s'est fait connaître par ses reportages sur des sujets dérangeants dans des publications indiennes et américaines - s'est intéressée à ce fait divers glaçant qui a eu lieu dans l'un des plus grands États indiens et a pris la décision d'en faire la pierre angulaire de son projet de livre. Pendant plusieurs mois, Sonia Faleiro, a fait un véritable travail d'investigation en interrogeant plus d'une centaine de personnes, en lisant et en écoutant les comptes-rendus et les documents transmis au tribunal par le CBI (Central Bureau of Investigation). "Good Girls" est le résultat de son travail de recherches. Grâce à ces nombreuses pièces rassemblées, elle a tenté, point par point, de recréer ces derniers jours de mai 2014 et les jours, les mois qui suivirent. Malheureusement, ce genre de décès est assez ordinaire en Inde et ne fait que rarement l'objet d'une enquête. Mais les pères des adolescentes avaient décidé qu'il en serait autrement en laissant les enfants pendus quasiment une journée entière car "tant que les corps auront le pouvoir d'horrifier, ils seront protégés par l'indifférence." Médias, politiciens, curieux se sont alors pressés dans ce village de l'Inde rurale pendant des jours, des semaines. La scène de crime s'est alors transformée en une véritable mela, un festival de l'horreur, sans décence et respect pour les victimes devenues de simples poupées de chiffon. Devant cette pression, la police n'avait pas d'autre choix que d'ouvrir une enquête.

De son écriture engagée, Sonia Faleiro fait bien plus que de parler de ce fait-divers macabre. Comme pour ses précédents récits, elle y parle de la position de la femme en Inde et de ce code d'honneur, plus important que les liens du sang, ou du mariage. En parlant du déroulement des enquêtes, elle dénonce le manque de moyens en Inde pour résoudre les meurtres, et les failles du système judiciaire à tous les échelons. Lecteur, vous serez sidérés par ce que vous lirez, car nous sommes bien loin des enquêtes criminelles des séries américaines. "Good Girls" est également un hommage à ces deux adolescentes, que Sonia a choisi d'appeler Lalli et Padma, mais également à toutes les "good girls" d'Inde, ces filles qui ne naissent pas ou qui naissent mais non-désirées car elles sont considérées comme un fardeau.


Avec "Good Girls", Sonia Faleiro nous invite à mener une enquête au cœur d'un scandale. Le récit est parfaitement maîtrisé, tout comme les points qui ont savamment analysés, décortiqués. De la première à la dernière page, nous sommes "scotchés" par cette enquête, et par ce qui s'en découle, tant que le mystère reste entier. L'enquête est complétée par les notes de l'autrice et une biographie. Il n'est pas certain que vous pourrez reprendre votre souffle après cette lecture fracassante sur cette Inde, pas si "shining"* que cela.


Un vent léger se mit à souffler à travers le verger, emportant la poussière du sol. Il souffla les feuilles mortes et les branches des arbres. La brise souleva les tuniques des filles qui se balancèrent tout doucement, l'une près de l'autre, comme pour se chuchoter un dernier secret : "Sunno, écoute ! J'ai quelque chose à te dire ...". [Page 112]





 

"The Good Girls - Un meurtre ordinaire"

De Sonia Faleiro

Titre original "The Good Girls - An Ordinary Killing"

Traduit de l'anglais (Inde) par Nathalie Peronny

Editions Marchialy - Date de parution : mars 2022 - ISBN : 978-2-38134-034-0 - Nombre de pages : 400 - Prix éditeur : 22 €


Site de l'éditeur

https://editions-marchialy.fr/livre/the-good-girls/


Site de l'autrice

https://www.soniafaleiro.com/



* En référence au slogan marketing faisant référence au sentiment général d'optimisme économique en Inde en 2004. Le slogan a été popularisé par le parti Bharatiya Janata alors en place pour les élections générales de 2004 en Inde..