Vandana Shiva : Victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité de Lionel Astruc

Aujourd'hui, le mot guerre est associé à l'Irak ou à l'Afghanistan. Pourtant, la plus grande guerre qui sévit actuellement est celle menée contre notre planète. Cette guerre prend ses racines dans une économie qui ne respecte pas des limites éthiques et écologiques - des limites à l'inégalité, l'injustice, l'avidité et la concentration économique.
Page 179


"Comment la fille d'un garde forestier marchant à travers l'Himalaya est elle devenue l'ennemie numéro un des firmes agrochimiques ? Quel message assez puissant peut convaincre des villages entiers de se convertir à l'agriculture biologique ?" Lionel Astruc a accompagné Vandana Shiva, personnage d'exception, pour nous transmettre le roman de sa vie. Grâce à l'action de cette femme, prix Nobel alternatif, des centaines de milliers de paysans se sont affranchis de l'industrie agrochimique et ont retrouvé la possibilité de nourrir leur famille en travaillant la terre librement, en toute dignité. Vouée corps et âme à la défense des paysans indiens, au développement de l'agriculture biologique et à la préservation des semences et des savoir faire traditionnels, cette scientifique doublée dune philosophe s'est battue, pacifiquement, sur tous les fronts. Contre les multinationales pillant les ressources naturelles de son pays - Coca Cola, Monsanto... -, dans les manifestations altermondialistes à Bangalore, Cancún, Seattle... dans les Tribunaux citoyens qu'elle a initiés, niais aussi et peut être avant tout - en créant Navdanya. Ce réseau de banques de graines qui collecte les semences traditionnelles à travers toute l'Inde afin de les préserver, les reproduire et les redistribuer au plus grand nombre.


Vous avez sans doute entendu parler de Vandana Shiva ou avez-vous déjà aperçu son visage avec son énorme bindi rouge quelque part ? Mais qui est-elle ? Quel est son parcours et ses actions.

Dans cet ouvrage, Lionel Astruc nous dresse le portrait de cette femme hors du commun qui a préféré mettre au vestiaire une brillante carrière dans l'énergie nucléaire et dans les sciences quantiques pour venir en aide aux indiens des montagnes et des campagnes et sauver la nature. Ce virage à quatre-vingt-dix degrés ne s'est pas fait par hasard. Vandana Shiva est la petite-fille d'un homme qui a effectué une grève de la faim à en mourir afin que les filles de sa localité aient accès à l'école. Aujourd'hui l'école Chotty Ram de Duhai près de Delhi existe toujours. Le père de Vandana Shiva, lui, avait quitté son poste d'ingénieur dans l'armée pour devenir garde forestier dans l'Himalaya. Durant les grandes vacances, ses enfants, Vandana, son frère et sa soeur l'accompagnaient avec un grand enthousiasme. La mère de Vandana était quant à elle, inspectrice des écoles. Elle donnait toute son énergie pour la culture vivrière sur le terrain de leur maison de Dehradun et dans la vie collective où elle apportait son aide à plusieurs associations. La maison familiale était un lieu d'échanges et de rencontres où des personnes de tous milieux et toutes conditions sociales venaient. C'est dans cette maison et sur les chemins parcourus avec son père aux confins de l'Himalaya, que germa dans Vandana Shiva, son don naturel d'aider les autres et sa passion pour la nature. Son premier combat sera aux côtés des femmes du mouvement Chipko, un mouvement anti-déforestation où lorsque des arbres étaient menacés par une entreprise, les femmes et les filles les entouraient de leurs bras. En 1987, Vandana Shiva décida de raccrocher ses précédentes actions pour entamer une croisade contre les biotechnologies. Elle créa alors l'organisation "Navdanya" qui signifie "les neufs graines" ou "le don renouvelé". Elle permet la préservation des semences anciennes en les collectant, les protégeant, les reproduisant, les renouvelant chaque année et en les redistribuant afin d'empêcher leur disparition. Une action menée grâce aux paysans partenaires à travers l'Inde. L'organisation permit la promotion de l'agriculture biologique et la protection des procédés traditionnelles. En 2003, l'organisation ouvrit l'université "Bija Vidyapeeth" ("école de la graine" ou encore "université de la Terre") ouverte à tous. Vandana Shiva continua ses actions à travers l'Inde et le Monde afin d'aider les paysans et les défendre, de préserver l'environnement et d'obtenir justice. Durant ses actions, elle sera souvent aux côtés de leaders mondiaux dans le domaine. 

Dans "Vandana Shiva : Victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité" l'on trouve également à travers plusieurs actes le village de Plachimada, dans le nord du Kerala, le "grenier à riz" du pays. Ce village a été pourvu de richesses naturelles grâce à son réseau de fleuves se ramifiant en d'innombrables rivières irriguant les nombreuses terres. Mais l'installation d'une usine Coca-Cola mit fin à ce jardin d'eden. L'eau se raréfiait, les sols devenaient pollués ainsi que l'eau impropre à la consommation, ... Les villageois - comme par exemple Murali l'aubergiste, Rita la bergère et Pradip l'activiste que nous suivons à travers ces pages - se révoltèrent et furent jetés en prison. Pour autant, la révolte continua jusqu'à la fermeture de cette usine.

Cet ouvrage nous permet de découvrir cette écoféministe, attitré du prix Nobel alternatif et son grand parcours ponctué de nombreux combats qui ne cessent jamais. Il est conté chronologiquement à travers cinq chapitres qui recouvrent les grandes parties de sa vie  (de 1953 à 2010). Le livre est très agréable et est agrémenté de nombreuses photographies mais également de très intéressantes annexes (dates-clés, les actions de Vandana Shiva en Inde, un glossaire, sa bibliographie, ...). L'ouvrage peut parfaitement convenir aux personnes qui souhaitent découvrir Vandana Shiva. Il peut être très intéressant à lire avant de se plonger dans l'un des nombreux ouvrages qu'elle a écrit.




Vandana Shiva : Victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité

De Lionel Astruc

Éditions Terre Vivante - Collection : Tous pour la planète - Date de parution : 23 septembre 2011 - ISBN :  978-2360980437 - Prix éditeur : 18,30 €


#écologie #éditionsterrevivante #terrevivante #vandanashiva #lionelastruc #environnement #kerala

©2020 par L'Inde en Livres - Atasi