L'Inde, invitée d'honneur du "Festival du livre de Paris" 2022







En 2020, l'Inde avait été l'invité d'honneur du "Festival du livre de Paris" mais l'évènement avait été annulé à cause de la pandémie de la COVID.


Deux ans plus tard, le festival aura bien lieu mais cette fois-ci dans un cadre prestigieux : le Grand Palais en plein de cœur de Paris mais également en divers lieux de la capitale. L'évènement aura lieu non pas en mars mais les vendredi 22, samedi 23 et dimanche 24 avril 2022.










Voici la programmation "Inde" du Salon



Vendredi 22 avril 2022



Écrire-réécrire l’histoire

Shashi Tharoor, diplomate, homme politique et auteur

Aanchal Malhotra, historienne

Mirza Waheed, auteur

Christophe Jaffrelot, politologue spécialiste de l’Inde

Modérateur : Jean-Claude Perrier

Lieu : Sciences Po - Centre de Recherches Internationales 5, rue Jacob, 75006 Paris Heure : 9h30-11h



Les nouvelles tendances littéraires

Perumal Murugan, auteur et critique littéraire

Geetanjali Shree, autrice

Deepak Unnikrishnan, auteur

Modératrice : Karthika Nair

Interprétariat : Leticia Ibanez

Lieu : Grand Palais Éphémère Agora - Heure : 14h-15h



Habiter l’Inde : villes globales & environnement

Anuradha Roy, autrice, journaliste et éditrice

Bijal Vachharajani, autrice

Shoba Narayan, autrice

Modératrice : Vaiju Naravane

Lieu : Grand Palais Éphémère - Café Habiter le monde - Heure : 16h-17h



Habiter le monde : Calcutta, Abu Dhabi et Londres

Sandip Roy, auteur et journaliste

Deepak Unnikrishnan, auteur

Mirza Waheed, auteur

Modératrice : Dominique Vitalyos

Lieu : Grand Palais Éphémère - Café littéraire Habiter le monde - Heure : 17h-18h

Qu’ils vivent à Ranikhet, aux Émirats ou en Europe, les auteurs de l’Union indienne et de la diaspora restent profondément ancrés dans leur terre natale. Ils habitent le monde avec leurs langues, leurs combats et leurs identités singulières. Exilés plus ou moins volontaires, tous préoccupés par l’Inde et son héritage culturel, ils bousculent les frontières géographiques des littératures indiennes avec une grande liberté de ton et une créativité sans égale.





Rencontre avec Geetanjali Shree et Aanchal Malhotra

A la Librairie Le Phénix - 72 boulevard de Sébastopol - 75003 PARIS

à 18 heures

et avec la présence de

- Annie Montaut (spécialiste de la littérature hindi et traductrice)

- Shailendra Mudgal (interprète, traducteur et enseignant de l'hindi)

- et Chrisine Villeneuve, co-directrice des Éditions des femmes - Antoinette Fouque pour le roman de Geetanjali Shree.





Aanchal Malhotra est une artiste et historienne indienne, spécialiste de la mémoire. Elle a co-fondé le Museum of Material Memory, un site qui répertorie les trésors de famille, les objets de collection et les récits des témoins de l’histoire du sous-continent indien. Elle vit aujourd’hui à New Delhi et parle couramment français. "Vestiges d’une séparation" est son premier ouvrage.



Geetanjali Shree est née en 1957 à Mainapuri (Uttar Pradesh) où elle a grandi. Après un doctorat en histoire, elle enseigne le hindi et obtient une bourse de recherche post- doctorale, avant de se consacrer entièrement à l’écriture de fiction et de théâtre dans sa langue maternelle. Son premier recueil de nouvelles et ses romans sont immédiatement remarqués et la plupart de ses livres – à ce jour, une dizaine – sont traduits dans d’autres langues. Geetanjali Shree est aussi associée à la troupe de théâtre Vivadi et ses pièces ont été jouées en Inde comme à Tokyo, Toronto, Berlin et Séoul. Elle a reçu en 2013 le prix Krishna Baldev Vaid. Après la parution aux éditions suisses Infolio de "Maï, une femme effacée" (traduction par Annie Montaut, 2008) et "Une place vide" (traduction par Nicola Pozza, 2018), "Ret samadhi", paru en Inde en 2018, a été traduit en français en 2020 par Annie Montaut pour les Éditions des Femmes - Antoinette de Fouque. Ce dernier pourrait remporter le fameux Booker Prize 2022 et devenir ainsi le premier roman en hindi.

[Source : Éditions des Femmes - Antoinette de Fouque]



SAMEDI 23 AVRIL


L’engagement en littérature jeunesse et BD indiennes

George Mathen dit Appupen, auteur, dessinateur, artiste et musicien

Bijal Vachharajani, autrice

Karthika Nair, autrice, poétesse et librettiste

Discussion illustrée en direct par Joëlle Jolivet

Modérateur : JUL, auteur de bande dessinée

Lieu : Grand Palais Éphémère - Café littéraire Imager le monde - Heure : 14h-15h

Pays de contes, de mythes et d’épopées sans cesse revisités, l’Inde classique et moderne nourrit autant les fables animalières pour enfants, le roman graphique que la bande dessinée. Il ne s’agit pas de nouveaux genres mais plutôt d’une « patrie imaginaire » où débattent les êtres humains, les animaux et les dieux amicaux, dangereux ou farceurs. Le dessin, la caricature et le jeu des couleurs sont à la fois éducatifs, politiques et divertissants.



Adapter et Traduire : Le Mahâbhârata

Comme d’autres cultures, mais davantage encore, l’Inde a puisé toute sa littérature dans les vastes épopées sanskrites, notamment, le Mahâbhârata et la mythologie hindoue. Le Mahâbhârata, avec ses dix-huit livres et son supplément, soit près de deux cent mille vers, constitue sans doute le plus vaste poème de la littérature mondiale. L’œuvre est à la démesure de l’imaginaire du sous-continent. Pour nombre d’Occidentaux, elle est inaccessible car trop complexe, trop foisonnante, trop étrange. Cette rencontre vise à offrir à tous les publics les multiples adaptations de cette œuvre universelle.

La rencontre sera conduite par Dominique Vitalyos, traductrice littéraire du domaine indien pour le malayalam et l’anglais. Composeront le panel de cette table-ronde :

Jean-Marie Michaud, illustrateur. Né en 1966, il a réalisé plus d’une vingtaine d’albums dans des genres variés (Heroic fantasy, science-fiction, histoire…) avant que les éditions Hozhoni ne lui proposent d’adapter le "Le Mahâbhârata" en bande dessinée. Ce sera pour lui l’occasion d’assouvir son goût pour les civilisations orientales traditionnelles. L’œuvre de Jean-Claude Carrière sera le support idéal pour cette adaptation. Sa dernière publication, Aïki, le rêve du guerrier, aux éditions Hozhoni, pose un regard sur la tradition des Budo japonais à travers une centaine d’illustrations.

Thierry Pécou, compositeur. Ses œuvres majeures sont fortement inspirées des cérémonies de guérison des Indiens Navajos. Thierry Pécou s’est également intéressé à l’Asie et ses cultures anciennes : la Chine, l’Indonésie et l’Inde influenceront d’autres de ses créations telles que son opéra Until the Lions: Echoes from the Mahabharata.

Karthika Naïr, poète, librettiste et productrice de danse. Karthika Naïr est l’auteure de plusieurs ouvrages dont Until the Lions: Echoes from the Mahabharata, une réécriture du Mahabharata en multiples voix marginales, couronnée par le prestigieux Tata Literature Live Award (fiction) en 2015 . L’ouvrage a fait l’objet de plusieurs adaptations : une chorégraphie signée par Akram Khan en 2016, et un opéra, commande de l’Opéra national du Rhin (septembre 2022), avec une partition originale de Thierry Pécou.

Amina Okada est conservateur général du Patrimoine, en charge des arts de l’Inde au musée national des arts asiatiques-Guimet. Commissaire de nombreuses expositions – parmi lesquelles L’Âge d’or de l’Inde classique, l’Empire des Gupta (Grand Palais, 2007) ), Des Grands Moghols aux Maharajahs, Joyaux de la collection Al Thani (Grand Palais, 2017) et Yoga. Ascètes, yogis, soufis (musée Guimet, 2022) -, elle est aussi l’auteure de plusieurs ouvrages portant sur l’art et la civilisation de l’Inde.

Niranjani Iyer : Directrice de la compagnie Pocket, comédienne et metteuse en scène, Niranjani Iyer vit et travaille entre Paris et Dharamshala où elle dirige D.R.I.F.T, un festival de théâtre dans les Himalayas


Lieu :


Musée des arts asiatiques - Guimet -

Auditorium

4, place d’Iéna, 75116 Paris

Heure : 16h-18h

Inscription

https://www.guimet.fr/event/mahabharata-une-rencontre-musicale-poetique-et-illustree/









Rencontre avec Perumal Murugan

A la Librairie Le Phénix - 72 boulevard de Sébastopol - 75003 PARIS à 18 heures


Perumal Murugan est une figure de proue de la littérature contemporaine de langue tamoule. Professeur de tamoul, il est l’auteur de six romans et de plusieurs recueils de nouvelles et de poèmes. Certaines de ses œuvres ont été traduites en anglais, dont son tout dernier roman "Poonachi" et son recueil de poèmes "Songs of a Coward: Poems of Exile". Un seul de ses ouvrages a été traduit en français : "Le Bûcher" publié chez "Éditions Stéphane Marsan".







DIMANCHE 24 AVRIL



Le polar indien

Ajay Chowdhury, auteur et metteur en scène

Ishrat Syed, auteur et chirurgien

Kalpana Swaminathan, autrice et chirurgienne

Modératrice : Hélène Fischbach, directrice du Festival International Quais du Polar

Lieu : Grand Palais Éphémère - Café littéraire Raconter le monde - Heure : 16h-17h

L’Inde anglaise et les métropoles de Mumbai, Calcutta ou Delhi sont des sources d’inspiration inépuisables pour le roman policier, social, historique ou à suspense. Le genre en Inde n’est pas nouveau. Il s’exprime dans toutes les langues régionales du pays. Vecteur de récits historiques ou de critique sociale actuelle, il est de Londres à Bombay, un puissant outil de lutte contre les fantômes du passé et du présent.


Yoga, se reconnecter au monde

Un dialogue avec Ysé Tardan-Masquelier et Philippe Filliot, professeur de yoga, animé par Louise Touret.

Yoga, l’encyclopédie, sous la direction d'Ysé Tardan-Masquelier, Éditions Albin Michel.

Lieu : Académie du Climat - Salle des fêtes - 2 Place Baudoyer - 75004 Paris

Le 24 avril 2022 à 11:00

Le Yoga connaît ses dernières années un succès planétaire. Sous la direction d'Ysé Tardan-Masquelier, des spécialistes du monde entier, des indianistes, philosophes, anthropologues, sociologues, enseignants de yoga. Ils explorent cette pratique millénaire aux multiples vertus.


Les auteurs


Pour découvrir certains des auteurs présents :

https://www.inde-en-livres.fr/post/d%C3%A9couvrir-des-auteurs-indiens-salon-du-livre-2020


L'accès au Festival


L'entrée, au Grand Palais, est libre. Par contre, il y a lieu de s'inscrire au préalable :

https://www.festivaldulivredeparis.fr/fr/entree-au-grand-palais-ephemere

Certaines rencontres et conférences se font sur réservation sur le site du festival.


Pour les deux rencontres à la librairie Le Phénix, boulevard Sébastopol, il faut également s'inscrire au préalable (sous réserve de places disponibles) :

https://www.librairielephenix.fr/evenements/index.html

La librairie "Le Phénix" est une librairie spécialisée des livres asiatiques, vous y trouverez une très belle sélection de livres sur l'Inde.


Pour l'évènement au Musée Guimet, aucune information n'est à ce jour disponible quant aux modalités d'inscription.


A propos du Grand Palais Éphémère


Le Grand Palais Éphémère se situe 2 Place Joffre dans le 7ème arrondissement de Paris, sur l’extrémité du Champ-de-Mars. Il a été conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Son ossature en bois et ses vertus écologiques en font un bâtiment remarquable, résolument ancré dans notre époque. Une véritable prouesse architecturale qui s’insère sur un site dont l’histoire est, tout comme celle du Grand Palais, intimement liée aux Expositions Universelles des XIXème et XXème siècles. C'est un bâtiment dont la vocation est d’accueillir les grands évènements qui se tenaient habituellement dans la Nef, il se transformera également en lieu olympique et paralympique en 2024.


Comment y accéder ?


Métro : Ligne 8 : École Militaire

Ligne 6: La Motte-Piquet Grenelle

Ligne 10 : La Motte-Picquet Grenelle


Les horaires


Jeudi 21 avril : inauguration réservée aux professionnels

Vendredi 22 avril : 10h – 22h

Samedi 23 avril : 10h – 22h

Dimanche 24 avril : 10h – 18h